Pourquoi l’Algérie a autorisé des avions français à traverser son espace aérien

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a révélé que l’Algérie avait donné son autorisation pour un survol de son territoire par les avions français. «L’Algérie a autorisé sans limite le survol de son territoire aux avions français», a-t-il précisé. «Nous travaillons avec les Algériens, nous continuons à discuter. Ce que nous avons à l’esprit, c’est que si les troupes africaines doivent remonter au nord, il faudra que les Algériens ferment leurs frontières», a encore indiqué Laurent Fabius. La décision d’intervenir a été prise en 24 heures, apprend-on encore. Cette accélération des événements au Mali est la conséquence d’une menace réelle qui pesait sur les 6 000 ressortissants français résidant au sud du Mali, dans le cas où les groupes islamistes armés atteignaient Bamako. Une source informée, contactée par Algeriepatriotique, explique que si l’Algérie a accepté exceptionnellement d’autoriser le survol de son espace aérien par des avions de guerre étrangers, français en l’occurrence, c’est que, d’un côté, elle ne veut pas paraître comme un pays qui gêne une intervention urgente visant à sauver le Mali d’une attaque terroriste généralisée qui menaçait jusqu’à son existence en tant qu’Etat. D’un autre côté, l’Algérie a, une fois n’est pas coutume, inversé la vapeur en faisant faire le travail par un pays membre de l’Otan, dans une région du Sahel fortement déstabilisée par les événements de Libye. «Quelque part, note notre source, les Algériens disent aux Français : vous avez semé la pagaille près de nos frontières ; maintenant, c’est à vous de réparer les dégâts.» Cela n’empêche, les autorités algériennes suivent la situation au Mali de très près en ayant pris le soin, plusieurs mois avant le déclenchement des hostilités, de verrouiller les frontières pour éviter un reflux des terroristes vers ses vastes territoires. L’armée algérienne, réputée pour sa discrétion, n’a livré aucune information sur le dispositif mis en place pour ce faire, mais notre source rappelle que l’Algérie s’était empressée de se doter de matériels sophistiqués de surveillance dès le début de la guerre civile en Libye, soit en 2011 déjà. «Si l’Algérie est entourée de pays instables, elle n’est toutefois pas réellement menacée en tant que telle, puisqu’il ne s’agit pas d’antagonismes entre Etats mais d’une menace qui pèse sur tous les pays de la région et qui oblige les gouvernements de tous ces pays à collaborer pour éradiquer les groupes terroristes et sécuriser les frontières», explique encore notre source. «A quelque chose malheur est bon, pourrait-on dire, puisque le terrorisme islamiste est enfin combattu par tous et non pas par l’Algérie toute seule comme ce fut le cas durant les années 1990», conclut notre source.
M. Aït Amara
 

Comment (16)

    Anonyme
    3 mars 2013 - 22 h 43 min

    tout ce temps perdu
    toute

    tout ce temps perdu
    toute cette dispersion d’energie …
    le comité d’etat major operationnel n’aura finallement servi à rien puisque à la France il s’est livré.
    Honte à celui qui a suivi ses bas instincts pour servir de vils desseins.




    0



    0
    Oran-gina
    15 janvier 2013 - 23 h 07 min

    ILs nous manque plus qu’à
    ILs nous manque plus qu’à s’habiller comme les katari !! Mais bien sur les poches toujours vide!! (…)




    0



    0
    TRESOR76
    14 janvier 2013 - 20 h 51 min

    @antares2094 l’Algérie
    @antares2094 l’Algérie n’aurais jamais du laisser là France survoler. (…)Algérie souveraine et populaire mon oeil ! (…)




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    14 janvier 2013 - 17 h 21 min

    OH ! MON DIEU DES MIRAGES
    OH ! MON DIEU DES MIRAGES POUR SOUTENIR UN 4eme MANDAT.D’ACCORD « BOUTEFLIKA » ,MAIS FAIT GAFFE AU DOSSIER « AADL » CAR C’EST UNE BOMBE A RETARDEMENT ET LES TRICHEURS ONT DÉJÀ COMMENCER LES ENCHÈRES POUR LE CLASSEMENT.
    DERNIER CHIFFRE PARLE DE 500 000 DA .




    0



    0
    Safiya
    14 janvier 2013 - 13 h 32 min

    Le gouvernement avec
    Le gouvernement avec Bouteflika à sa tête a desserré la ceinture face à Renault en obtempérant à tout, aujourd’hui, en autorisant le survol de notre espace aérien et devenant par là complice de l’agression et de la recolonisation du Mali, il baisse carrément le séroual. J’ai honte !




    0



    0
    Antar
    14 janvier 2013 - 10 h 50 min

    OUI ELLE A DONNEE SON ACCORD
    OUI ELLE A DONNEE SON ACCORD POUR LA TRAVERSEE DES AVIONS MILITAIRES FRAN9AIS SANS EQUIPEMENT D’ARMES. DESARMES




    0



    0
    salim
    14 janvier 2013 - 10 h 28 min

    C’est tout à fait logique et
    C’est tout à fait logique et normal que l’armée française intervienne au Mali. Il ne faut pas oublier que Sarkozy et Kouchener sont à l’origine de ce merdier. Et l’un de leurs agents, Camate, est resté un bon moment avec les terroristes au Sahel , était-il réellement prisonnier ?

    Aux français de réparer ce qu’ils ont fait.L’Algérie n’a pas à intervenir.




    0



    0
    Mansour
    14 janvier 2013 - 10 h 26 min

    Aqmi,Mujao,Ansar Eddine
    Aqmi,Mujao,Ansar Eddine etc…ne sont que les tentacules d’une même pieuvre qui combat tout ce qui est moderne sauf quand ils l’utilisent pour réaliser leur projet.Il ne faut pas se faire d’illusions,illuminés ou pas ces gens savent ce qu’ils veulent et ne reculent devant rien.Voyez les dégâts faits par le « qui-tue-qui » en Algérie où le GIA a massacré des populations innocentes sous prétexte qu’elles les ont trahis après avoir voté pour le FIS pour ensuite leur tourner le dos.Leurs relais se chargent ensuite d’imputer ces massacres à l’armée.Ils se servent des narcotrafiquants,des délinquants de tous acabits qu’ils endoctrinent dans les prisons et des oisifs qui fréquentent les mosquées pour les transformer en bombes humaines pour réaliser leur projet.Ils ont assassiné des milliers d’intellectuels de renom,des policiers,des militaires,des progressistes et même des femmes non voilées.Bien sûr la mafia politico-financière existe en Algérie mais je ne sais pas encore si c’est elle qui les manipule ou si c’est eux qui la manipulent.Mais une chose est sûre ils se rendent mutuellement service car leurs intérêts convergent quelque part.




    0



    0
    Anonyme
    14 janvier 2013 - 10 h 16 min

    Nos million et demi de
    Nos million et demi de martyrs,et le regrétter president houari boumediene,doivent se retourner ds leurs tombe..j’ai peur pour l’avenir de l’algerie,le pays de mes ancetres.bref,c’est les sionistes de l’otan,et les chameliers du golfe,qu’ils decident pour nous..ce gouvernement de (t..) a trahi revolution de 54, quelle honte.




    0



    0
    Antares2094
    14 janvier 2013 - 10 h 08 min

    je ne comprend pas les
    je ne comprend pas les reaction contre productive de certain intervenant biensur qu il fallait laisser le survol de notre teritoire ceci est un acte diplomatique et non pas une impliquation militaire nous aurions refuser est ce que le resultat aurait changer quelque chose je pose cette question a ce qui pense qu une autre solution etait envisageable alors developer svp.vive la republique Algerienne souveraine et populaire.




    0



    0
    an
    14 janvier 2013 - 8 h 57 min

    L’Algerie qui voulait une
    L’Algerie qui voulait une solution politique est maintenant a ses dépends entré dans la solution militaire. Tout simplement pitoyable.




    0



    0
    maleh
    14 janvier 2013 - 8 h 39 min

    Quelle patrie de honte
    Quelle patrie de honte couverte!!!!




    0



    0
    Anonyme
    14 janvier 2013 - 5 h 52 min

    O rage en mon cœur
    Comment te

    O rage en mon cœur
    Comment te soulager
    O soupir de langueur
    Pour les Hommes sans peur.
    Toute cette lenteur
    Toute cette duplicité
    O rage en mon cœur
    Comment te soulager
    Qu’Allah tout puissant
    Nous rallile temps
    Des Braves d’antan.




    0



    0
    Anonyme
    14 janvier 2013 - 5 h 21 min

    Dans ce cas une Algérie
    Dans ce cas une Algérie souveraine aurait fait ell même le boulot .




    0



    0
    syriano
    13 janvier 2013 - 22 h 56 min

    Enormément deçu par
    Enormément deçu par Bouteflika.Finalement,sa cooperation avec l’empire est de plus en plus grande.Jadis l’Algerie,pays autrefois des non aligné, »le nif » algerien n’est qu’un passé lointain.La peur de Bouteflika a conduit a l’Algerie a cette humiliation,autoriser le survol du territoire pour aller massacrer nos freres maliens.Il est fort possible que la france organise des nouveaux terroristes au mali pour s’en prendre ensuite indirectement a l’algerie car,on est pas dupe,l’empire envahi le mali que pour ces propres interets.Dans ce cas cette invasion du mali est pour 1 ou/et 2raisons
    -des matieres premieres insoupçonné decouverte au mali
    -premiere étape d’une futur attaque contre l’algerie




    0



    0
    axelpanzer
    13 janvier 2013 - 22 h 21 min

    Je ne pense pas que toute
    Je ne pense pas que toute cette armada pourrait déloger Belkhadem de son poste de secretaire du FLN!!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.