Assaut de l’ANP : près de 600 travailleurs algériens libérés

Près de 600 travailleurs algériens du site gazier de Tiguentourine (40 km d’In Amenas), dans la wilaya d'Illizi, où ils étaient retenus en otage depuis mercredi par un groupe terroriste armé, ont été libérés ce jeudi par les forces de l'Armée nationale populaire (ANP), a appris l'APS de sources locales. On ignore pour le moment les conditions de libération de ces otages algériens. Dans la matinée, 30 travailleurs algériens sont parvenus à s’échapper, rappelle-t-on. Ces otages ont été récupérés par des hélicoptères de l'ANP qui survolaient le site gazier. Quatre otages étrangers (2 Ecossais, un Kényan et un Français) ont été également libérés au cours d'une opération de libération des otages lancée par les forces de l'ANP. D'autres sources sur place évoquent la libération de «la moitié» des otages étrangers sans donner de précision dans l'attente de la fin de l'opération.
R. N.

Comment (2)

    Setamir
    17 janvier 2013 - 19 h 11 min

    Je rappelle, ici, un de mes
    Je rappelle, ici, un de mes commentaires d’hier avec un rajout
    _______

    Vous aller voir que les algériens ne discutent pas avec les terroristes:

    Le suicide ou la reddition !! Quel que soit le prix! C’est les occidentaux qui discutent et paient les rançons. Avec ce principe aucun terroriste ne s’y aventurera s’il est certain de mourir. Cela peut couter cher au début, mais cela enlève toute tentation avenir. Nous ne sommes plus à 100 morts près!

    Nous allons voir la position de la France sur cette prise d’otage.

    Nous verrons s’ils viennent au Mali pour casser du terroriste ou pour autre chose!!

    ——-

    J’ajoute que s’il y a encore dans le monde des prises d’otages c’est parce que l’on satisfait toujours leurs revendications!!!
    Ils n’en feront jamais plus s’ils sont sûrs qu’ils n’obtiendront jamais rien par ce moyen quel que soit le prix.
    L’Algérie les connait bien mieux que tous par son expérience. Pourquoi n’y a-t-il pas de prise d’otage en Algérie ou très très peu? C’est parce qu’ils savent que non seulement ils n’obtiendront rien mais sont certains qu’ils mourront s’ils ne se livrent pas.

    Pourquoi cette fois-ci ?

    Réponse très simple. C’est parce qu’ils étaient sûr qu’il y aura de fortes pressions internationales sur l’Algérie pour céder à leurs revendications s’ils prenaient en otage des étrangers. Leur objectif n’est pas le retrait de la France du Mali du tout, mais les 100 de leurs prisonniers en Algérie. Comme l’occident s’en fout de leur libération pourvu qu’ils restent chez eux s’il faut sauver un seul des leurs, alors la tentation de le faire par cette prise d’otage était forte.

    Ils ont mal jugé l’entêtement des algériens sur cette question d’otages

    On a tous remarqué que les terroristes ont changé de tactique lorsqu’ils se sont aperçus que l’Algérie était intraitable sur cette question: Ils réclament le dialogue, la mise en garde contre un assaut et les moyens pour fuir.

    Selon notre expérience, ils sont condamnés à mort ou s’ils ont un peu de chance et « d’intelligence » ils réclament des garanties pour leur reddition




    0



    0
    Anonyme
    17 janvier 2013 - 15 h 59 min

    vive l’ALGERIE ET VIVE L4ANP
    vive l’ALGERIE ET VIVE L4ANP




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.