Attaque d’In Amenas : l’Algérie n’a pas négocié avec les terroristes

L’Algérie vient de confirmer son intransigeance avec les hordes intégristes où qu’elles soient. 24 heures après l’attaque terroriste contre la base de vie du site gazier d’In Amenas, suivie d’une prise d’otages, les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) ont donné l’assaut. L’opération, qui vise à libérer les centaines de travailleurs dont une quarantaine d’étrangers retenus en otages, se poursuit toujours. Selon les premières informations obtenues auprès d’une source sécuritaire, cette opération a déjà permis la libération d’un nombre important de travailleurs algériens et d’au moins quatre otages étrangers. Selon l’agence APS, citant des sources locales, près de 600 travailleurs algériens ont été libérés. Cette même agence dit ignorer pour le moment les conditions de leur libération. A noter que près d'une trentaine d'Algériens ont réussi à s’échapper du grand site gazier de Tiguentourine, dans la wilaya d'Illizi. Il y a aussi la libération confirmée de deux Ecossais, un Kényan et un Français. D’autres sources parlent d’un total d’une vingtaine d’otages étrangers libérés. Une information qui reste difficile à vérifier tant que l’opération n’est pas terminée. Une source locale a également affirmé que près d’une dizaine de terroristes ont été éliminés par les éléments de l’ANP alors qu’ils tentaient de s’enfuir de la base à bord de deux véhicules tout-terrain. Le groupe terroriste auteur de cette prise d’otages se revendique de la Katibet des «signataires avec le sang» affilée à Al-Qaïda au Maghreb islamique. Dirigé par Mokhtar Belmokhtar, réfugié au Mali depuis des années, ce groupe avait comme premier objectif d’enlever quelques étrangers de cette base de vie. Mais la rapidité avec laquelle les forces de l’ANP ont intervenu et encerclé la base a contraint les terroristes à y rester, utilisant les travailleurs comme bouclier humain. L’opération d’enlèvement s’est ainsi transformée en une prise d’otages de diverses nationalités. Les terroristes ont vite exprimé leur revendication : l’arrêt de l’intervention militaire française au Mali. Ils demandaient également à l’ANP de lever son dispositif sécuritaire pour leur permettre de rejoindre la frontière libyenne avec quelques otages. Une demande à laquelle l’Algérie a refusé de répondre, se montrant intraitable et exigeant la libération immédiate et sans conditions de tous les otages. Mais les terroristes, refusant d’abdiquer, menaçaient d’exécuter les otages. Les forces de l’ANP ont ainsi lancé l’opération pour la libération de ces otages et l’élimination de cette menace terroriste. Une décision qui s’inscrit dans son combat permanent contre le terrorisme depuis plus de 20 ans.
Sonia B.
 

Comment (9)

    Anonyme
    18 janvier 2013 - 19 h 46 min

    Salam, Karim….on est tous
    Salam, Karim….on est tous d’accord sur le fait qu’il fallait intervenir au Mali. Mais par pitié ne ressassez pas toujours les mêmes arguments : néocolonialisme ???… Si seul des pays africains étaient intervenus, on aurait entendu l’argument tribal ou ethnique. Stop a tout cela ! On a des débiles qui veulent nous faire rétrograder au xII eme siècle voir même au Neandertal ! Il est ou l’amour de l’autre et le respect de son prochain ? Ces mecs sont des nazis abrutis qui insulte le vivant, l’intelligence et l’amour de Dieu. Alors que ce soit des français, des turcs̀ des belge, des maldiviens…qui que ce soit, moi je dis bravo tout en regrettant que nous ne soyons pas capable d’agir nous mêmes, comme si ça arrangeait bien le pouvoir de conserver cette peste comme pour nous dire : attention sans nous, ça va être terrible… À jouer avec le feu…..




    0



    0
    Karim
    18 janvier 2013 - 14 h 04 min

    L’Algérie se doit de donner
    L’Algérie se doit de donner un signal fort aux :

    – intégristes bandits pseudo-musulmans
    – aux occidentaux néo-colonialistes

    L’Algérie l’a fait et doit être intraitable envers les 2 fauteurs de troubles cités plus haut.




    0



    0
    Anonyme
    18 janvier 2013 - 13 h 46 min

    Vous êtes vraiment grave à
    Vous êtes vraiment grave à l’ouest…. Toujours dans la logique du complot, jusqu’au ridicule. Vos délires sur la France coloniale et sur votre grandeur imaginaire cachent l’abandon de l’état vis à vis de son peuple depuis…. Toujours…comment être progressiste en ressassant toujours et toujours une histoire totalement bidonnée dans le seul but de couvrir les errances, les malversations, la corruption… Donc c’est la faute de la France, des juif, des forces spéciales et même des martiens !…. Le français était dans le commando des (…) du bulbe, partis eux il y avait : ce français donc, des tunisienś des maliens etc…. Ouvrez vous un peu et sortez de votre (…) fanatique d’adolescent attardes.




    0



    0
    hamaili
    18 janvier 2013 - 8 h 21 min

    ils faut tous les buter ces
    ils faut tous les buter ces (terroristes) , les exterminer , ce sont des lâches des pédophiles ,des trafiquants de drogue , aucune pitié pour eux et leurs (…) complices la terreur doit absolument changer de camp




    0



    0
    Anonyme
    18 janvier 2013 - 8 h 14 min

    Salam
    On parle de 34 « otages »

    Salam
    On parle de 34 « otages » morts.. en fait on aurait decouvert qu’il y’avait des occidentaux parmi les ravisseurs eux meme venus de Libye !!
    Que faisaient alors des membres de forces speciales etrangères avec les preneurs d’otages???!!!..
    les Algériens l’ont compris en donnant l’assaut,  et les gouvernements étrangers essaient maintenant d’etoufer l’affaire.. et faire diversion.
    cela explique pourquoi au debut on parlait d’un japonais , irlandais et norvegiens, comme otages,  et qu’à la fin on finit avec 34 etrangers! cela explique la cacophonie dans le nombre d' »otages » etrangers, de personnes liberées, de travailleurs algeriens…




    0



    0
    respect
    18 janvier 2013 - 5 h 32 min

    gloire a notre ANP c’est la
    gloire a notre ANP c’est la bonne decision




    0



    0
    kada
    17 janvier 2013 - 20 h 18 min

    on est tous avec notre armée
    on est tous avec notre armée il ne faut jamais abdiquer devant des lâches vaincre ou mourir.on a pas baisser les bras devant la france coloniale ce n’est pas le moment de le faire devant ses bâ…




    0



    0
    Times
    17 janvier 2013 - 17 h 54 min

    Que les forces célestes
    Que les forces célestes protègent nos soldats, et qu’ils sachent que les Algériens patriotes où qu’il se trouvent sont avec eux et ce quelque soit la situation.




    0



    0
    Anonyme
    17 janvier 2013 - 17 h 54 min

    Long vie à l’ A .N.P. et
    Long vie à l’ A .N.P. et vive l’algérie souveraine et progressiste




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.