Fin de l’assaut de l’ANP dans la base de vie : l’usine toujours encerclée

L’assaut mené jeudi par l’Armée nationale populaire (ANP) pour libérer les personnes, algériennes et étrangères, retenues en otages depuis mercredi au site gazier de Tiguentourine (40 km d’In Amenas), dans la wilaya d'Illizi, a pris fin ce jeudi soir au niveau de la base de vie, a-t-on appris auprès des services de la wilaya. L’assaut mené par les forces spéciales de l’ANP, dans une action terrestre, a pris fin au niveau de la base de vie où le plus grand nombre d’otages étaient retenus, ont ajouté les mêmes sources, précisant que des otages sont par contre encore détenus au niveau de l’usine de traitement de gaz de Tiguentourine qui est toujours encerclée par les forces spéciales de l'ANP. L’assaut mené contre la base de vie a permis de libérer plusieurs centaines d’otages, dont 58 étrangers. Il y a eu 8 morts, selon une source informée jointe par Algeriepatriotique. Nos sources soulignent que tous les chiffres donnés par les médias étrangers sur cette opération sont faux. Plus tôt dans la journée, l’APS avait annoncé que quatre otages étrangers (2 Ecossais, un Kényan et un Français) ont été libérés au cours de cette opération. En outre, près de 600 travailleurs algériens ont été libérés par les forces de l'ANP. Dans la matinée, 30 travailleurs algériens sont parvenus à s’échapper. Ces otages ont été récupérés par des hélicoptères de l'ANP qui survolaient le site gazier.
Karim Bouali

Comment (2)

    leila
    18 janvier 2013 - 13 h 45 min

    NOUS SOMMES PRETS A DEFENDRE
    NOUS SOMMES PRETS A DEFENDRE NOTRE PAYS CONTRE DES TERRORISTES OU CONTRE UNE ARMEE ETRANGERE QUELLE QUE SOIT SON ARMADA.C EST L ENFER QUI ATTEND TOUT ETRANGER DE QUELQUE NATIONALITE QU IL SOIT QUE TROUVERA QUICONQUE VIENDRAI M AGRESSER DANS MON PAYS .VIVE L ALGERI VIVE L ARMEE ALGERIENNE




    0



    0
    Mansour
    18 janvier 2013 - 9 h 46 min

    Voila qui est enfin
    Voila qui est enfin clair;donc le complexe gazier est toujours occupé par les terroristes avec des otages.L’assaut donné jeudi après midi ne concernait que la base de vie.Il faut avouer que la confusion la plus totale a régné depuis mercredi et les informations contradictoires n’ont pas manqués.C’est une véritable tragédie et pour l’économie nationale et pour l’image de l’Algérie dont c’est la première attaque connue contre le vivier du pays que sont les hydrocarbures.Ceux qui ont programmé ça sont diaboliques,mais est-ce une coincidence si ça arrive juste après l’intervention française au Mali?C’est probablement dans le même style que le détournement de l’Airbus d’Air France en décembre 1994 et les buts recherchés restent les mêmes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.