L’Affaire d’In Amenas renforce les liens entre Alger et Washington

Dans le monde occidental, quand il s’agit d’événements à dimension internationale, comme l’attaque terroriste contre le site gazier d’In Amenas et la riposte de l’armée algérienne, ce sont les Etats-Unis qui donnent le la concernant la position à prendre. Le département d’Etat américain a sans doute pris le temps de bien connaître la situation sur le terrain («extrêmement difficile et dangereuse», selon Mme Clinton) pour réagir. C’est vendredi, deux jours après l’attaque du groupe terroriste et alors que l’assaut des troupes spéciales de l’Armée nationale populaire pour le neutraliser était toujours en cours, que la porte-parole du Département d'Etat, Victoria Nuland, a exprimé officiellement, et sans ambiguïté, ce que pense son pays de cette situation : «Les Etats-Unis ne négocient pas avec les terroristes.» Ne pas négocier avec les terroristes, c’est exactement la décision prise par les autorités algériennes dès l’annonce de l’attaque terroriste. On comprend mieux maintenant pourquoi certains médias ont agi comme relais de la propagande des terroristes en diffusant avec tant d’insistance le «bilan» donné par les ravisseurs, présenté de la façon la plus alarmiste, puis leur «offre» d’échange d’otages américains contre des détenus islamistes aux Etats-Unis. L’objectif était incontestablement de faire pression sur les autorités algériennes et de faire infléchir leur position vers la compromission avec les terroristes. En rejoignant la position algérienne de ne pas négocier avec les terroristes, les Etats-Unis en ont fait la «norme» à appliquer à l’avenir. Autre repère fixé par la secrétaire d’Etat, Hillary Clinton : «L’attaque du site gazier d’In Amenas est un acte de terreur. Les auteurs sont des terroristes. Ce sont eux qui ont attaqué cette installation et pris en otage les Algériens et d’autres personnes venues du monde entier qui vaquaient à leurs occupations quotidiennes.» Ces propos s’adressaient sans doute à ceux qui tentaient de semer la confusion dans l’opinion publique par un amalgame grossier entre l’acte terroriste et la riposte de l’armée algérienne. Le bilan de l’assaut lancé contre le groupe terroriste est en lui-même éloquent face au battage médiatique insensé et indécent orchestré par des chaînes de télévision françaises pour discréditer l’action des services de sécurité algériens alors qu’elle venait à peine d’être engagée.
Lazhar Houari
 

Comment (8)

    anonymous
    17 février 2013 - 6 h 53 min

    attention au baiser de
    attention au baiser de JUDAS!!!




    0



    0
    massinissa
    20 janvier 2013 - 16 h 59 min

    Bravo á nos valeureux soldats
    Bravo á nos valeureux soldats et mes condoléances aux familles des otages Algériens et étrangers.
    Pas de négociations, pas de remise de rancons mais une seule politique á suivre: élimination sans état d’ame de la vermine la ou elle se trouve afin de sauver notre pays, de sauver des innocents et sauver l’islam.




    0



    0
    Ezzine
    20 janvier 2013 - 14 h 46 min

    Il faut toujours se méfier de
    Il faut toujours se méfier de ces américains lorsqu’ils distribuent des bonnes notes pour faire croire aux naïfs qu’ils sont toujours les maîtres. Cela veut dire que le maître n’est pas concerné par ce genre d’acte malveillant. Quant à vous, vous restez l’élève qui doit recevoir toujours des leçons plutôt qu’il n’en donne.




    0



    0
    samy
    19 janvier 2013 - 22 h 17 min

    Merci messieurs les Yankees
    Merci messieurs les Yankees de vos compliments suite a la neutralisation des gentils touristes envoyé par vous même,par politesse on va faire semblant d’avoir de la m…. dans les yeux. Au fait l’ambassadeur Algerien en a-t-il profité pendant qu’il était convoqué chez les Japonais pour leurs demander si ils comptaient un jour terminer l’Autoroute ou faut-il faire appel au Chinois pour la terminer qui eux au moins on respectés leurs contrats et non pas rendu un morceau de route avec un tapis digne de la Roumanie.




    0



    0
    AMYNE
    19 janvier 2013 - 21 h 45 min

    enfin…J ESPERES QUE
    enfin…J ESPERES QUE DEPUIS IL A REUSSI A DEVLOPPER SON GENIE….notre CHER BLOND BLOND




    0



    0
    salim
    19 janvier 2013 - 17 h 18 min

    Quand le maître parle les
    Quand le maître parle les valets s’inclinent et exécutent.

    C’est malheureusement la triste vérité pour certains qui se disent puissances mondiales.

    A commencer par ce larbin du Japon. Ils déçoivent.

    Des gens risquent leurs vies, des milliers de personnes et le Japon ne pense qu’à ses citoyens et compatriotes.
    Et les 600 algériens qui étaient sur le site BP ce n’est pas de la merde Monsieur le premier ministre japonais.

    Et pourtant tout le peuple algérien était pour l’assaut et l’élimination des terroristes, sachant qu’il y aurait des morts parmi les otages.

    Monsieur le japonais vous êtes hara-kiri chez vous juste pour la galerie ou pour le cinéma, maintenant on le sait grâce à vous.




    0



    0
    Anonyme
    19 janvier 2013 - 16 h 48 min

    sur i télé et bfm télé. les
    sur i télé et bfm télé. les « journalistes » non contents de relayer la propagande des terroristes. ils ont voulu les informer puisque ils n’ont cessé de vouloir communiquer les nombre exact des francais pris en otage, ils auraient tant aimé diffuser leurs photos, et interroger leurs parents pour faire monter leur mayonnaise habituelle à base de pathos. alors qu’il leur a fallu « pour les plus futés » deux jours juste pour piger qu’il y avait deux sites!




    0



    0
    syriano
    19 janvier 2013 - 16 h 45 min

    Hypocrisie,quand tu nous
    Hypocrisie,quand tu nous tiens….
    Ces terroristes travaillent directement avec la cia,c’est eux qui ont organisé ce plan pour tester l’armé algerienne.Tout ceci n’est qu’un test et l’algerie a demontrer qu’elle en a dans le pantalon et que son armé est bien preparer.A votre avis,que faisait les drones américains sur le site gazier.Ni plus ni moins qu’évaluer l’armé algerienne.Bien sur par hypocrisie politique,on felicite l’algerie….sauf qu’ils ne savent que les services secrets algeriens ne sont pas dupe et ont le niveau necessaire pour savoir qui a preparer tout cela et pour qui roule ces terroristes la,qui les payent.
    Nous devons etre vigilant,ce n’est pas terminer,l’empire veut notre peau,soutenons notre armé et notre president bouteflika.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.