Un navire nigérian sauvé in extremis par les gardes-côtes à Skikda

Un navire nigérian a été mis en difficulté par des vents très forts qui ont soufflé sur la côte est du pays, a-t-on appris d’une source sûre. Ce remorqueur a subi de plein fouet la houle à des dizaines de miles du port industriel de Skikda. Sérieusement endommagé, notamment au niveau de la passerelle, ce navire qui compte à son bord 8 marins a été secouru par les gardes-côtes et sauvé de justesse d’un échouage qui aurait eu des conséquences catastrophiques sur l’environnement. L’opération a été menée après une alerte donnée par l’équipage, jeudi en début de soirée. Selon notre source, le navire a pu être secouru après une intervention des gardes-côtes qui a duré près de 7 heures. Ce navire, long d’une trentaine de mètres, est actuellement accosté au port de Skikda. Une fois les dommages occasionnés par la houle de près de quatre mètres réparés, il prendra le large pour gagner la côte nigériane.
S. B.

Commentaires

    Anonyme
    25 janvier 2013 - 21 h 42 min

    je doute fort que sont les
    je doute fort que sont les gardes cotes qui l’ont secouru, se sont les remorqueurs du port de skikda qui lui ont porté secour, c ça la réalité




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.