«Qatargate», le faux scoop de France Football ?

L'enquête de France Football peut-elle être considérée comme un scoop ? Pas si sûr, puisque les soupçons de corruption pèsent sur la Fifa et la famille régnante au Qatar depuis ce choix saugrenu de ce pays, où il fait près de 50° C l'été, pour abriter une Coupe du monde de football.

L'enquête de France Football peut-elle être considérée comme un scoop ? Pas si sûr, puisque les soupçons de corruption pèsent sur la Fifa et la famille régnante au Qatar depuis ce choix saugrenu de ce pays, où il fait près de 50° C l'été, pour abriter une Coupe du monde de football.
Le bihebdomadaire France Football lance un véritable pavé dans la mare dans son édition d’aujourd’hui mardi à travers une enquête titrée «Qatargate», sur les soupçons de corruption dans l'attribution du Mondial-2022 au Qatar. Pour Eric Champel, l'un des journalistes auteurs de l'enquête, «on parle quand même du congrès de la Confédération africaine qui a carrément été acheté pour que le Qatar puisse venir présenter sa candidature (le Qatar aurait versé 1,25 million de dollars pour la tenue du congrès, ndlr). On parle de l'académie Aspire, le grand centre de formation international pour dénicher des jeunes talents, qui iront ensuite au Qatar. Comme par hasard, certains pays où il y avait des votants du comité exécutif, il y a des antennes d'Aspire. On cite pas mal d'exemples qui permettent de recouper quelque chose qui n'est pas complètement transparente et pour le moins opaque». Ce même journaliste évoque «des soupçons de corruption trop nombreux», qui amène France Football à lancer un message en direction de la Fifa : «Et si on réattribuait le Mondial-2022 ?» Le journaliste ajoute que «le fond du problème, c'est la Fifa. Est-ce qu'elle va oser aller jusqu'au bout des enquêtes parce qu'aujourd'hui, on s'aperçoit que dans le sport mondial, il y a un vrai problème de gouvernance». Selon le bihebdomadaire, le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, et l'Ivoirien Jacques Anouma, membre du comité exécutif de la Fifa, auraient empoché la coquette somme de 1,5 million de dollars chacun pour donner leur voix au Qatar. Plus loin, France Football révèle le nom du président de la Fédération argentine (AFA) qui aurait, lui aussi, profité des largesses du Qatar. Les accusations de corruption ne se limitent pas aux acteurs du football mondial mais éclabousse aussi les hommes politiques à l’image du président français de l'époque Nicolas Sarkozy qui «aurait demandé au président de l'Union européenne des associations de football (UEFA), le Français Michel Platini, qui entendait voter pour les Etats-Unis, d'appuyer la candidature du Qatar pour des raisons géopolitiques». Toujours d'après France Football, «Sarkozy et Platini auraient rencontré en secret le prince du Qatar, Tamin Bin Hamad al-Thani, en novembre 2010, pour évoquer les investissements qataris dans le football français. En 2011, la société Qatar Investment Authority a acheté 70% du Paris Saint-Germain». Il faut savoir que France Football a l'intention de présenter les résultats de son enquête à la Fifa. Pour rappel, le Qatar s'était vu accorder le droit d'organisation de la Coupe du monde le 2 décembre 2010. Le comité exécutif de la Fédération internationale de football association (Fifa) a porté son choix sur le Qatar qui était en course avec les Etats-Unis, la Corée du Sud, le Japon et l'Australie.
Réda B.
 

Comment (3)

    Anonyme
    30 janvier 2013 - 11 h 18 min

    Il doit être jugé ce triste
    Il doit être jugé ce triste émir (…),ainsi que sa famille et ses cousins chandeliers du golfe . pour corruption +complots +propagande +crimes contre l’humanité,etc…la liste et longue ,et c:est vieux ploucs de la fia,a leurs têtes platini ,flatter,les banquiers suisses .




    0



    0
    Patriotique
    30 janvier 2013 - 10 h 32 min

    @Djilali. C’est un faux scoop

    @Djilali. C'est un faux scoop dans la mesure où c'est un secret de Polichinelle !
    AP




    0



    0
    djalil
    30 janvier 2013 - 1 h 55 min

    Pourquoi ce serait un faux
    Pourquoi ce serait un faux scoop ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.