Mohamed-Seghir Kara à Algeriepatriotique : «Le vote des membres du CC sera fatal pour Belkhadem»

Les opposants au secrétaire général du FLN affinent leur stratégie visant à garantir une session du comité central «transparente et surtout conforme aux statuts du parti», demain à l’hôtel Riadh de Sidi-Fredj. Ils disent avoir tiré les leçons de la précédente session qui a été fortement chahutée par les «voyous» rameutés par Abdelaziz Belkhadem. Un coup tordu qui lui a permis tout de même de rester. Dans une déclaration à Algeriepatriotique, Mohamed-Seghir Kara, redresseur et membre du comité central, estime que le contexte est totalement différent. «La fronde s’est considérablement élargie depuis la dernière réunion du comité central», souligne-t-il. En effet, de nouvelles figures et de hauts cadres du parti ont rejoint le groupe des contestataires. Parmi eux, il y a des ministres influents à l’instar d’Amar Tou et Tayeb Louh qui étaient dans le pré-carré de Belkhadem. Les adversaires du SG du FLN comptent, en effet, sur l’apport des services de sécurité et du ministère de l’Intérieur afin d’assurer un bon déroulement de la session de ce jeudi. Kara indique que les pouvoirs publics, à leur tête le ministère de l’Intérieur, ont bel et bien été saisis par les membres du CC et leur ont exposé la situation explosive. Mohamed-Seghir Kara confirme, en effet, «les manœuvres de Belkhadem et ses principaux collaborateurs pour ramener des hommes de main afin de créer la pagaille lors de la session dans le but de trafiquer les résultats du vote secret des membres du CC majoritairement contre lui». Selon lui, le ministère de l’Intérieur «a pris conscience» de la situation qui risque de dégénérer. Il a décidé, à cet effet, de mettre en place un important dispositif de sécurité. «Nous avons eu l’assurance des autorités de veiller à la régularité de cette session décisive pour l’avenir du parti», assure cet ancien ministre du Tourisme, porte-parole du Mouvement de redressement et de l’authenticité du FLN. M. Kara considère comme un «bon signe» l’autorisation de la wilaya d’Alger de la tenue, ce soir, d’une réunion des membres du CC dans une grande salle au Bois Des Cars, à Dely Ibrahim. Une réunion qui permettra, d’après lui, de faire le point sur «le nombre exact des membres du CC qui retirent leur confiance à Belkhadem, mais aussi sur le dispositif à mettre en place jeudi pour éviter tout débordement et, surtout, empêcher les voyous d’accéder à la salle qui abritera les travaux du comité central. «Nous restons sur nos gardes. Nous ne faisons pas confiance à Belkhadem. Il n’a d’ailleurs jamais tenu parole», soutient Kara, pour qui le SG du FLN refuse de «partir dignement». Notre interlocuteur se dit certain que «le vote des membres du CC sera fatal pour le SG du FLN». Selon lui, il n’y a pas moins de 200 membres du CC qui approuvent sa destitution. Le CC compte 346 membres. Statutairement, il faut 50% plus une voix pour retirer la confiance au secrétaire général. Ce que les frondeurs semblent avoir assuré. A moins qu’il y ait un revirement de dernière minute. «Belkhadem, isolé, compte sur ses sbires», affirme notre source.
Sonia B.

Comment (4)

    Docteur Farouk HAMZA
    31 janvier 2013 - 19 h 53 min

    Il était temps pour le FLN de
    Il était temps pour le FLN de se libérer de ce boulet. Les militants et les autres citoyens algériens pourraient voir un avenir moins sombre dans le climat actuel qui nous oblige pessimistes parce que nous sommes responsables. Le FLN doit maintenant s’atteler à envisager des objectifs plus urgents à tenter de les faire aboutir. Ces objectifs sont d’ordre politique, tracer la route du respect de la volonté du peuple algérien et là aussi il est temps d’oeuvrer pour mettre en application un véritable processus démocratique; d’ordre social car rien ne va plus: toutes les catégories sont en état permanent de revendication; d’ordre culturel: nous sommes dans phase de stagnation totale où la médiocrité règne, sans partage…La mission est complexe et urgente. La mobilisation de tous est vitale pour l’avenir du parti et pour l’avenir du pays.




    0



    0
    Makhlouf el Bombardier
    31 janvier 2013 - 9 h 25 min

    Siu Affif emploi tous les
    Siu Affif emploi tous les moyens pour que belkhadem reste. A Oran , A Mostaganem Si Affif coure depuis un mois pour soudoyer ses confrères du C.C. Les langues disent que Si Affif a peur de voir ses intêrets occultes disparaisses! Il faut un nettoyage à sec.




    0



    0
    Horizon
    30 janvier 2013 - 19 h 45 min

    Tous des opportunistes , seul
    Tous des opportunistes , seul l’argent le pouvoir et bullée au maximum les intéresses .
    Tous de connivences les uns comme les autres .
    Ils s’unissent par intérêt .
    Cette union leurs permettra de se garantir une pérennité dans les sphères du pouvoir.
    Et bénéficier de tout les avantages que cela procure a leur propre personne et les leurs.
    Si ils consacraient autant d’acharnement , de combattivité , de rigueur , de détermination pour leur peuple , cela même qui leur ont permis indirectement d’être la ou ils sont .
    Le peuple copie , calque , imite, ces élites , ces élus , ces dirigeants dans leurs comportements a leurs niveaux a eux , chacun a son niveau de la société.
    Pourquoi eux ont le droit de faire ceux ci cela et pas nous .
    Voila ce qu’il en résulte chez ceux qui ne réfléchissent pas qu’il y a la mort et le jugement dernier ou il nous sera tous demander a donner des comptes sur tout ce que nous possédons , et beaucoup d’autres chose de notre vie ici bas.
    Je sais que partout dans tout les pays du monde cela existe .
    Mais chez nous même demander l’heure a quelqu’un dans la rue ont te demande combien que tu me donne si je te le dis……..




    0



    0
    Khaled Ibn Walid
    30 janvier 2013 - 17 h 55 min

    ADIEU BELKHADEM et au SUIVANT
    ADIEU BELKHADEM et au SUIVANT faut pas arrêter la chaine que tous les vieux partent en retraite comme tous les Algériens à 60 ans. Sinon on va avoir des centaines de BOURGUIBA et rien ne marchera.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.