Affaire d’In Amenas : Bouteflika rend hommage à l’ANP

Après un silence qui a suscité divers commentaires et interprétations, le chef de l’Etat s’exprime pour la première fois sur l’attaque terroriste de Tiguentourine, à In Amenas. A travers un message écrit lu par son conseiller Mohamed Ali Boughazi, à l'occasion de la commémoration de la Journée nationale du chahid à Annaba, le président Bouteflika a rendu un vibrant hommage aux forces de l’ANP. «Il n'est point exagéré de dire que la volonté qui a animé nos braves soldats dans la grande bataille d'In Amenas contre les forces du mal et de la destruction est l'illustration même du legs hérité des chouhada», a-t-il indiqué, considérant que «les héros de cette bataille ont prouvé, par leur efficacité, leur précision, leur professionnalisme et leur triomphe, qu'ils sont les successeurs incontestés et incontestables de nos valeureux chouhada et que l'Armée nationale populaire est véritablement la digne héritière de l'Armée de libération nationale et le porte-étendard de la victoire et du triomphe dans toutes les batailles dans lesquelles s'engage la nation pour protéger sa sécurité, sa stabilité et sa souveraineté». Bien que tardif, le message du président Bouteflika aux troupes de l’ANP sonne comme une mise au point à ceux qui parlent de «rapports troubles» entre lui et l’institution militaire.
S. B.
 

Comment (3)

    Anonyme
    18 février 2013 - 22 h 26 min

    Il devrait surtout faire son
    Il devrait surtout faire son mea culpa par rapport à la déclaration de Cran Montana  » l’arret du processus éléctoral était une violence » Ce président a tout fait pour discréditer la seule et unique institution valable du pays, et ce, pour le seul motif de tout centrer sur sa propre personne.
    J’éspere seulement qu’il a compris depuis.




    0



    0
    maja
    18 février 2013 - 21 h 51 min

    Wallah bladna nhabouha wen
    Wallah bladna nhabouha wen habou men ihabha .RABI iba3ad 3lina wa3liha wlad lahram waj3al kaydahoum fi nohorihoum




    0



    0
    syriano
    18 février 2013 - 17 h 44 min

    C’est malheureusement la
    C’est malheureusement la santé de notre président qui ne l’a pas poussé plus tot a rendre hommage,il voulait etre en forme pour les saluer.
    Que Dieu(swt)donne la santé a notre président pour un 4eme mandat et que Dieu(swt)protege notre armée et notre patrie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.