Comment Chavez a sauvé le pétrole algérien des griffes de Khelil

«A 16h25, aujourd’hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias après avoir combattu avec acharnement une maladie depuis près de deux ans.» Tout ce que la planète compte comme gens honnêtes est plongé dans une grande tristesse depuis que cette information a été donnée à la télévision vénézuélienne. En Algérie, pays lointain géographiquement, Chavez était déjà légendaire de son vivant. Les Algériens savent que c’est grâce à son intervention que la loi de Chakib Khelil sur les hydrocarbures fut pratiquement annulée alors qu’elle allait permettre – à l’instigation des Américains et de leurs alliés chez nous – le bradage de Sonatrach. Depuis, Chavez s’est fait de nombreux amis dans le secteur des hydrocarbures et plus largement dans le peuple algérien. Mais c’est d’abord dans sa région, l’Amérique latine, que Chavez a redonné espoir aux peuples. Sous sa direction, le Venezuela, un pays relativement petit de l'Amérique divisée, a réussi à empêcher le blocus américain contre Cuba de produire son effet destructeur dans un contexte (disparition de l’URSS) où l’île de la Liberté était pratiquement isolée et vulnérable. Le Venezuela a été solidaire des autres pays des Antilles, de l'Amérique du Centre et du Sud, et n’a pas succombé aux tentations égoïstes de ne s’occuper que de ses grands projets économiques et sociaux. Les ennemis de Chavez ont commencé à jubiler. Malade, ils lui avaient réservé, comme à leur habitude, un traitement irrespectueux en parlant de son état de santé, une question pourtant délicate et sensible, souhaitant presqu’ouvertement sa mort, alors qu’Hugo Chavez livrait sa bataille avec beaucoup de foi, s’accrochant à la vie et à l’amour de son peuple. Les ennemis de Chavez, et ennemis des peuples, en fait, espèrent que sa disparition mettra fin à la voie que ce pays s’est tracé librement. Le processus de libération engagé par Chavez au Venezuela n’est pas lié à sa personne. Le peuple vénézuélien, comme ceux des autres pays de l’Amérique latine, n’a jamais cessé de lutter pour la justice et la dignité. C’est ce qui explique la popularité de Chavez prouvée par la marée humaine qui avait envahi les rues pour lui souhaiter la bienvenue, le 18 février dernier, à son retour de Cuba où il était soigné. Dans toute la région, les gens honnêtes avaient manifesté leur admiration au leader vénézuélien pour son courage et son dévouement face à tous les défis. Dans un de ses derniers messages, à l’occasion de la Journée de la dignité nationale (le 4 février), il appelait ses compatriotes à préserver l'unité «afin d'empêcher que l'empire (comme il appelait les Etats-Unis) et ses laquais parviennent à leurs fins de nous diviser». Les Vénézuéliens et leurs forces militaires, réputées pour leur moral très élevé et leur loyauté, sauront, sans aucun doute, poursuivre la construction d’un Etat fort et juste dans un pays définitivement libéré de l’emprise des Etats-Unis, seule garantie, pour le peuple, de vivre dans la paix et la dignité.
Kamel Moulfi
 

Comment (33)

    M.Gigelli
    17 mars 2013 - 21 h 38 min

    On devrait baptiser une école
    On devrait baptiser une école par wilaya, école ou Lycée « Hugo Chavez » pour que Inchallah un Chavez Algérien en sortira un jour, proche…

    syriano
    11 mars 2013 - 23 h 19 min

    Voici Un beau hommage du
    Voici Un beau hommage du Cheikh Imran Hosein a Chavez
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XJuLUE7wDGs

    Salim
    9 mars 2013 - 16 h 36 min

    Chavez un nom digne de sa
    Chavez un nom digne de sa propre perso honnête brave et homme de principes j’admire bcp cet homme sur les traces de Che Guevara et contre le libéralisme sauvage monstrueux .. Une grande perte un milliard de fleur sur ta tombe et chaque musulman souviendra de toi et de ton courage de rompre les relations diplomatiques. Avec le sioniste à cause de gaza. Alors que le pays musulman Égypte Jordanie moroco qatar et même la Turquie n’ont pas pu faire autant mille bravoooooooo

    syriano
    8 mars 2013 - 23 h 02 min

    @Setamir
    Merci Akhi pour tes

    @Setamir
    Merci Akhi pour tes informations.
    Cependant,etant moi meme un grand fan du commandante Chavez,il y a déja plusieurs années que j’ecoute ses discours vibrants et parfois la mission Alo présidente sur Télésur(la chaine national de la république bolivarienne de venezuela)j’avais déja vu un documentaire qui montre le coup d’etat de 2002 et en parti ses causes.J’avais également ecouter un discours a lui qui rappelle ce que tu as dis par rapport aux hydrocarbures et au coup d’etat.
    En réalité ce que je voulais savoir c’etait les rapports concret qu’il a eu entre l’Algerie et le Venezuela,entre Sonatrach et PDVSA
    Si tu as des informations,sur la PDVSA(si comme tu as dis tu as travaillé la question)et sur les rapports Algerie-Venezuela je suis preneur
    Mahasalama akhi,
    Pour ceux qui veulent voir certain des discours de Chavez en sous titre fr:
    http://www.youtube.com/user/librepenseur007?feature=watch
    Voici chavez exprimant sa solidarité avec la palestine
    http://www.youtube.com/watch?v=FZthpJ-YIj4
    Voici l’un des plus beau discours de chavez contre l’empire,défendant son frere Evo Morales,président de la bolivie:
    http://www.youtube.com/watch?v=rRnnoY1D2dk
    Voici chavez avec son frere chadid Kadhafi:
    http://www.youtube.com/watch?v=ZvkSFIQGPvI
    Voici Chavez avec son frere Ahmadicnejad:
    http://www.youtube.com/watch?v=vRHBQCFFHuM
    et
    http://www.youtube.com/watch?v=QR-hnwLWUQ0
    Voici chavez défendant Bachar Al Assad:
    http://www.youtube.com/watch?v=HcBqfZXzZ

    Nasser
    8 mars 2013 - 20 h 26 min

    Michel Mujica. Ambassadeur de
    Michel Mujica. Ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela à Alger interviewer par El Watan le 08.03.13
    ___________

    http://www.elwatan.com/international/bouteflika-a-dit-a-chavez-hugo-tu-es-plus-musulman-que-moi-08-03-2013-205853_112.php
    ___________

    A la question :

    -Le Venezuela est, comme l’Algérie, membre de l’OPEP. Que pensait exactement Hugo Chavez de l’Algérie et de ses dirigeants ?

    Réponse :

    Je peux certifier que les relations entre le Venezuela et l’Algérie sont très solides et sans précédent. Différents contrats ont été signés entre nos deux sociétés nationales d’hydrocarbures. Sur le plan international, nous avons une collaboration plus étroite. Nous en espérons de même pour les relations culturelles. Pour ce qui est du président Bouteflika, Chavez lui vouait une grande estime. Je dirais même qu’ils étaient franchement amis. Je suis persuadé que Abdelaziz Bouteflika doit être très affecté par cette disparition. Je me souviens qu’un jour où il s’était déplacé au Venezuela, il avait vu un Chavez en forme qui défendait la cause des peuples opprimés et des peuples arabes, en particulier le peuple palestinien et le peuple sahraoui. Il lui a dit ceci : «Hugo, tu es plus musulman que moi !» Par ailleurs, l’Algérie ne peut pas être absente lors des obsèques nationales, puisque le président de l’APN s’est déplacé à Caracas

    Setamir
    8 mars 2013 - 13 h 22 min

    À syriano
    Je vous livre un

    À syriano

    Je vous livre un commentaire d’un de nos amis internautes :
    « Je me permets à propos de la nationalisation du pétrole au Venezuela de poser une question : Parlez-vous de la nationalisation de l’ensemble du pétrole du Venezuela ou de la nationalisation de PDVSA (pétrole du Venezuela)? S’il s’agit de cette dernière et si j’en crois Michel Collon, la nationalisation de PDVSA a eu lieu en 1976, conformément à la constitution vénézuélienne : Elle devait se faire sans indemnisation et en fait elle a donné lieu à indemnisation.
    Suite à cette nationalisation, et comme les cadres de la société étaient restés en place, PDVSA ne reversait pas un bolivar à l’état vénézuélien. En effet, ces cadres avaient mis sur pied un système de sociétés parallèles qui leur permettaient de vendre le pétrole aux américains pour un prix très bas et de percevoir les royalties du pétrole. Et cela continua lorsque Chavez arriva au pouvoir et c’est lorsque Chavez a voulu s’attaquer à ce problème que l’on est arrivé à la tentative de coup d’état contre lui en 2002 la bourgeoisie refusant d’abandonner sa main mise.
    Une fois Chavez revenu à sa place, il a repris le problème à bras le corps (idéaliste chrétien, il n’avait pas voulu « virer ces cadres véreux) et PDVSA a connu une nouvelle crise !
    Ces fameux cadres ont bloqué la production et déposé les codes secrets (permettant d’utiliser l’outil de production) dans une société américaine proche de la CIA ! Le Venezuela sans pétrole (voir mon autre commentaire sur le prix du pétrole au Venezuela) c’est comme le corps humain sans air, vous allez à l’asphyxie sous peu! Grace au travail infatigable de jeunes Hakkers voués au bien commun, de nouveaux codes furent attribués et le pétrole jaillit à nouveau.
    Chavez vira enfin ces fameux cadres et PDVSA depuis fournit annuellement près de 12 milliards de dollars au budget de l’état !
    Quant à la nationalisation totale du pétrole vénézuélien, je vais essayer de travailler la question, mais je sais que des compagnies étrangères (ainsi Repsol) ont passé des contrats d’exploitation. »

    Pour en savoir plus voici deux liens:

    http://cjf.qc.ca/fr/relations/article.php?ida=2816

    http://www.lefigaro.fr/temp/2007/04/30/04012-20070430ARTFIG90234-le_venezuela_nationalise_son_eldorado_petrolier.php

    Nasser
    8 mars 2013 - 12 h 14 min

    A
    A syriano

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Venezuela

    Lire chapitre économie et politique

    chablichabla
    8 mars 2013 - 11 h 46 min

    Chavez a instauré un état
    Chavez a instauré un état rentier.
    L’Algérie est aussi un état rentier.
    Chavez n’apporte pas de blé a moudre. Sur le plan économie sans sa rente pétrolière le Venezuela ferait partie du tiers monde, des pays sous développés.
    Chavez n’a pas développé ses infrastructures hospitalières ni contribué à former d’éminents professeurs et spécialistes. tout comme nos dirigeants qui se font soigner en France et en Suisse…..Chavez avait tant confiance en son système de santé qu’il a été soigné et hospitalisé a CUBA.
    Il a sorti une parti de son peuple autochtone de la misère c’est une bonne chose.
    En Algérie nos autochtones sont marginalisés islamisés sous la contrainte et ne peuvent donner les prénoms de leur choix à leurs enfants.
    il aurait pu développer ses capacités industrielles hors hydrocarbure. Chavez avait une vision simpliste et manichéenne des choses.Idem pour notre voyoucratie au pouvoir qui a du mal a voir plus loin que le bout de son nez, sans prospective, sans projection dans le futur..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.