Si Affif à Algeriepatriotique : «Les ministres FLN ont préféré magouiller»

Où en est la situation au FLN ?
La situation est normale. Les frères s’apprêtent à présenter leur candidature et dès que toutes les conditions seront réunies pour la tenue de la session extraordinaire, le bureau politique la convoquera.
Il y a des indices qui montrent que les partisans de Belkhadem sont encore puissants au FLN, et qu’il y a de fortes chances que le futur secrétaire général soit issu de ce camp…

Où en est la situation au FLN ?
La situation est normale. Les frères s’apprêtent à présenter leur candidature et dès que toutes les conditions seront réunies pour la tenue de la session extraordinaire, le bureau politique la convoquera.
Il y a des indices qui montrent que les partisans de Belkhadem sont encore puissants au FLN, et qu’il y a de fortes chances que le futur secrétaire général soit issu de ce camp…
Dieu seul sait. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il y a à présent quatre candidats, Ziari, Boukhalfa, Saïdani et Maâzouzi, qui font campagne. De toute façon, c’est l’urne qui tranchera en toute transparence. Nous avons commencé sur la voie démocratique, nous espérons continuer sur la même voie.
Vous pensez donc que les problèmes du FLN seront bientôt réglés et que le parti reviendra à sa situation d’avant ?
Je pense qu’après l’élection d’un nouveau secrétaire général, beaucoup de problèmes du parti seront résolus.
On murmure qu’un courant au FLN soutiendrait votre candidature, en vous présentant comme une personne ayant du charisme et une forte personnalité et capable de tenir les rênes du FLN…
Si mes camarades voient en moi toutes ces qualités, à eux de prendre l’initiative !
Confirmez-vous l’information selon laquelle le FLN aurait réintégré l’Internationale socialiste ?
Effectivement, nous venons de réintégrer l’Internationale socialiste. C’est là une reconnaissance internationale que notre parti est sur la voie démocratique. Nous espérons que ce processus démocratique que nous avons commencé se poursuivra et que toutes nos structures de base seront imprégnées de cet esprit démocratique.
On dit aussi que Si Affif est partisan du rajeunissement du FLN…
Cette catégorie de jeunes représente aujourd’hui 80% des membres du comité central, une raison bien suffisante pour mériter d’être mieux représentée dans la future direction du parti. Voyant les tendances dans le monde, c’est inéluctable. D’ailleurs, il en va de même pour la promotion de la femme.
Comment le FLN appréhende-t-il les différents défis qui se posent à la nation ?
Les résolutions du parti sur certains dossiers comme la corruption et d’autres fléaux sont très claires. La lutte contre la corruption est, pour nous, une priorité. J’espère que la future direction continuera sur la même lancée de moralisation de la vie politique.
Et comment appréhendez-vous les menaces qui viennent du Sud ?
Je pense qu’elles sont fabriquées de toutes pièces. Il faut accorder une plus grande importance à cette question. Nous en avons déjà eu, par le passé, des indices, mais certains responsables semblent les avoir sous-estimés. Il y a donc un véritable défi à relever.
Les responsables du FLN membres du gouvernement sont-ils suffisamment sensibilisés sur ces questions à votre avis ?
J’ai dit à certains de mes camarades qu’un responsable se devait d’être digne de la mission qui lui a été confiée par le président de la République et qu’il était regrettable de constater que certains collègues dans des secteurs sensibles ont préféré venir magouiller au parti, oubliant que sa stabilité dépendait de celle du pays. Le comble est que certains d’entre eux ambitionnent de diriger le FLN.
Vous parlez des huit ministres ?
Si le président de la République a placé sa confiance en eux, leur devoir est de s’occuper de leurs secteurs respectifs et non pas de la vie du parti. C’est aussi cela la séparation de la mission politique et de l’activité partisane.
Entretien réalisé par Nabib B.
 

Comment (8)

    Ezzine
    12 mars 2013 - 16 h 21 min

    Jusqu’à quand les « héritiers
    Jusqu’à quand les « héritiers » du Front de Libération Nationale qui a combattu à mort le colonialisme français à côté de l’Armée de Libération Nationale, durant la révolution de novembre 54, croient-ils pouvoir continuer encore de l’exploiter pour des raisons autres que celles pour lesquelles il a été initialement créé.
    Où sont ces personnes qui ont créé la révolution algérienne dont l’écho a dépassé biens des frontières pour en faire des adeptes devenus plus tard des hauts responsables dans leurs pays?
    Il semble que ce sont ceux que la révolution algérienne a générés qui dominent, présentement, les rouages du F.L.N. plutôt que les hommes bâtisseurs de cette célèbre révolution ! Le paradoxe est on ne peut plus clair !
    Pourquoi le président Boumediene, après l’indépendance, a –t-il fait remplacer le nom du parti F.L.N., par le substantif « appareil du Parti F.L.N. » ? N’était-ce pas pour le protéger des crabes et préserver intacte son histoire rayonnante durant la guerre de libération nationale pour les générations futures ? Pensez-vous que l’image du F.L.N. authentique est restée intacte?
    Son exploitation aujourd’hui à des fins déplorables par ceux qui ambitionnent de « continuer de porter haut son flambeau » n’honore pas ses martyrs et lui porte beaucoup plus atteinte qu’ils ne le servent.
    Quand les partisans-descendants de ce parti historique le porteront-ils sincèrement dans leurs cœurs. Ne faut-il pas au moins respecter les sacrifices consentis par leurs ainés qui ont offert leur vie pour que vive l’Algérie libre et indépendante ?
    (وشهد شاهد من أهلها).
    La preuve :
    « Certains collègues dans des secteurs sensibles ont préféré venir magouiller au parti… » Ce sont les propos d’un membre influent de la direction du FLN, Abdelhamid Si Affif – l’ange blanc – qui s’en prend vertement à certains ministres de son propre parti.
    Pauvre F.L.N. où des crabes s’entrelacent et troquent honteusement les uns les autres leurs dards. Le magouillage de tout temps fût partout ailleurs seulement l’œuvre des gens véreux. Ne faut-il pas, pour assainir les rangs de ce parti, faire sauter de l’intérieur les verrous de ce panier à crabes ?
    Les militants du F.L.N. de l’Algérie indépendante éprouvent-ils encore des difficultés à représenter loyalement leurs prédécesseurs de la révolution armée ? Ont-ils perdu la boussole ? Errent-ils sans but ?
    Pourquoi ne symbolisent-ils pas dignement Les militants de ce parti tombés au champ d’honneur pour l’indépendance et la liberté de l’Algérie. Ne dit-on pas que la grande guerre est celle de l’édification du pays et de son développement ? Où se situent-ils ces militants de l’Algérie indépendante par rapport à leur engagement et leur devoir de réaliser l’espoir du chahid algérien? Ou a-t-il donné sa vie pour quelle juste raison ?
    Pensez-vous que ce sont les hymnes nationaux ou les discours orageux, le magouillage, et l’hypocrisie qui ont permis aux chouhadas d’arracher l’indépendance du pays des griffes de la France coloniale ?
    Qu’elle sera leur réaction si par la bonté divine reviendront à la vie et constateront la déliquescence de leurs acquis ?
    Enfin ne s’agit-il pas d’un autre anneau vulnérable qui fragilise davantage le front interne exposé plus que jamais aux velléités des forces du mal qui cherchent par tous les moyens à casser l’Algérie.




    0



    0
    Ould Hammou
    11 mars 2013 - 17 h 30 min

    Ce monsieur fait la pluie et
    Ce monsieur fait la pluie et le beau temps à Mostaganem, allez y enquêter sur lui.
    Il croit que le FLN lui appartient. De grace enquêter à Mostaganem. Tous ses enfants vivent la belle vie ils se la coulent douce pendant que les algériens diplomés sont en chomage.




    0



    0
    amyne
    11 mars 2013 - 11 h 29 min

    faut le montrer parler à
    faut le montrer parler à la télé cet energumene ca va demystifié son image…aaarooohe…hoowa et les gens qui lui ressemblent…




    0



    0
    Anonyme
    11 mars 2013 - 9 h 05 min

    affif lorsqu’il était chef de
    affif lorsqu’il était chef de daira à el affroun ,il ya plus de vingt ans,il bouffait dèja,c’est une honte pour l’algerie.




    0



    0
    Milo
    10 mars 2013 - 22 h 54 min

    Avant d’acquérir votre
    Avant d’acquérir votre dobermann, il est normal et nécessaire de vous poser certaines questions.

    Bien choisir la race de votre futur compagnon est très important. Cela augmente considérablement vos chances de bien vous entendre et d’en profiter au maximum. Il faut en effet que votre chien soit adapté à votre vie, vos envies, vos activités, vos exigences… et réciproquement !

    Afin de trouver LE CHIEN QUI VOUS CONVIENT, de découvrir des races parfois injustement méconnues et d’éviter toute déception par manque d’informations, n’hésitez plus, faites des tests !

    évidemment, au sein d’une race, les chiens peuvent être différents, il existe toujours des cas particuliers. De même que l’apprentissage et l’éducation du chien jouent beaucoup sur son comportement. Ainsi, il se peut qu’une race n’apparaisse pas dans votre résultat alors que vous pensez qu’elle convient, ou inversement.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2013 - 19 h 47 min

    il à une forte ressemblance
    il à une forte ressemblance avec le sinistre et lâche émir du minuscule état du quatar. je vois bien comme ambassadeur d’algérie..dans ce {p…}bout désertique nommée quatar,il passe incognito…parmi les chameliers de la bas..si non..comme volontaire au martyr..pour une noble cause..




    0



    0
    axelpanzer
    10 mars 2013 - 17 h 34 min

    En voyant la photo j’ai pensé
    En voyant la photo j’ai pensé que c’était un prince quatari!!!!!!!




    0



    0
    Inspektor Tahar
    10 mars 2013 - 17 h 17 min

    Si Affif à Algeriepatriotique
    Si Affif à Algeriepatriotique : «Les ministres FLN ont préféré magouiller….Le magouillage est a la mode depuis un certain temps…Les grands comme la Chine, La France, les USA et le Canada….et tous les autres petits pays comme l’algérie tous les pays arabo musulmans, les pays africains…au lieu de reprocher la magouille au FLN mettez a jour l’incompétence génétique de chacun des politiciens et administrateurs du pays…Good luck Si Affif …..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.