Les importateurs inondent l’Algérie de produits contrefaits dangereux

L’Algérie est devenue un gigantesque dépotoir de produits contrefaits importés. Les chiffres de la direction générale des Douanes algériennes donnent le frisson. Plus de 376 000 articles contrefaits ont été saisis depuis le début de l’année. Déjà, en 2012, le phénomène était inquiétant avec quelque 781 653 articles contrefaits saisis par ce corps constitué. Un chiffre qui représente une hausse de 11,53% par rapport à 2011 (700 841). Le nombre de produits saisis depuis janvier 2013 est en baisse comparativement aux deux années précédentes. S’il y a une légère baisse de 2011 à 2013, cela ne signifie nullement un recul de l'importation de ces produits non conformes en Algérie, affirment les services des Douanes. Autrement dit, ce recul n’est pas réel. Il est plutôt le résultat d’un manque de coopération des propriétaires de marques avec le dispositif mis en place par les Douanes. Bien que plus ou moins outillés pour contrer les produits contrefaits, les douaniers font face à des imitations sophistiquées que même les maisons mères ne peuvent déceler. Les chiffres des Douanes indiquent que les quantités les plus importantes saisies sont des produits cosmétiques avec 71,23% de la qualité globale. Les vêtements et chaussures, les produits de quincaillerie et les produits électriques sont également concernés. Ces produits proviennent essentiellement de l'Indonésie(48,56%), de la Chine (26,45%), de la Turquie (17%), de l'Espagne (2,95%), de l'Allemagne (2,23%), des Emirats arabes unis (1,59%) et de la France (1,43%). Pour faire face à ce phénomène mondial, les services des Douanes se sont dotés, depuis 2010, d'une structure centrale et ont conclu des partenariats avec plusieurs sociétés détentrices de marques, tout en renforçant les dispositifs législatifs permettant d'élargir le champ d'intervention de leurs services.
Sonia B.


 

Comment (30)

    nora
    28 novembre 2013 - 9 h 21 min

    Vous etes tous en train de
    Vous etes tous en train de piocher dans l´eau, fi raykoum, vous demandez a l´Etat de tout interdire. Ce sont EUX ds les hautes spheres de l´´Etat qui sont importateurs de zbels -sauf respect a tous- des prete-noms, des copains, copines,leur p… des cousins, des freres,des familles entieres ds le Busines, ils ne vont pas s arreter en si bon chemin mm s il y aura 80 millions de malades graves. c´est le cadet de leur soucis.




    0



    0
    nora
    28 novembre 2013 - 9 h 21 min

    Vous etes tous en train de
    Vous etes tous en train de piocher dans l´eau, fi raykoum, vous demandez a l´Etat de tout interdire. Ce sont EUX ds les hautes spheres de l´´Etat qui sont importateurs de zbels -sauf respect a tous- des prete-noms, des copains, copines,leur p… des cousins, des freres,des familles entieres ds le Busines, ils ne vont pas s arreter en si bon chemin mm s il y aura 80 millions de malades graves. c´est le cadet de leur soucis.




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2013 - 0 h 48 min

    @inspektor TAHAR, je suis
    @inspektor TAHAR, je suis d’accord avec vous, mais le hic, c’est que guantanamo c’est un territoire cubain qui a était confisqué par les yankees, de force après la baie des cochons (l’affaire des missiles de urss).bref, pour moi, la seule solution, c’est d’interdire aux secteurs privee d’importer, même un clou, c’est à l’état d’importer puis de revendre au privées . point à la ligne




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2013 - 0 h 48 min

    @inspektor TAHAR, je suis
    @inspektor TAHAR, je suis d’accord avec vous, mais le hic, c’est que guantanamo c’est un territoire cubain qui a était confisqué par les yankees, de force après la baie des cochons (l’affaire des missiles de urss).bref, pour moi, la seule solution, c’est d’interdire aux secteurs privee d’importer, même un clou, c’est à l’état d’importer puis de revendre au privées . point à la ligne




    0



    0
    elhadj
    26 novembre 2013 - 18 h 06 min

    nous avons trop souffert de
    nous avons trop souffert de ces produits contrefaits qui ont été la cause d’innombrables accidents matériels et corporels.que les responsables concernés soient intransigeants pour les refouler, sanctionner si nécessaire les cas de corruption avérés de ceux qui les ont autorisé sur le marché et sanctionner également les importateurs véreux d’une lourde pénalité financière assortie du retrait du registre de commerce et clôture de leurs comptes d’importateurs.trop de laisser aller et de laxisme des autorités censées protéger les citoyens nous a conduit hélas à une situation catastrophique et une dilapidation de nos ressources qui ne sont en fait que des transferts illégaux de devises.il faut être impitoyable avec ces gens là devenus du jour au lendemain des milliardaires que nos augustes députés leur accordent des avantages pour non paiement d’impôts sur la fortune.le jour viendra ou chacun sera jugé et rendra compte de ses méfaits devant le tout puissant.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.