Une pétition citoyenne contre les scandales de corruption

Inédit. Un groupe de citoyens, composé de syndicalistes, d’universitaires et de juristes, fait circuler sur le web une pétition contre la corruption en Algérie. Lancée dans le sillage des scandales en série qui touchent directement le Groupe Sonatrach, cette pétition s’adresse directement au ministre de la Justice, lui demandant de permettre la «constitution des citoyens en tant que partie civile contre les auteurs incriminés dans les affaires de corruption». Dans le long texte de la pétition, ils expliquent les motivations de leur démarche, affirmant qu’il s’agit d’un devoir que de participer à la lutte contre cette gangrène qui touche de plein fouet l’économie nationale. «Il est de notre devoir de citoyens de réagir pour un sursaut national afin de sauver la nation même si la réglementation algérienne, pour défendre les prédateurs, ne permet pas au simple citoyen de se porter partie civile. Nous devons, par l’intermédiaire de cette pétition, exiger que justice soit rendue et qu’elle punisse les responsables, commanditaires et profiteurs quels que soient leur statut ou rang», soulignent les initiateurs de cette pétition qui a recueilli, pour le moment, quelques dizaines de signatures dont des médecins, des enseignants, des ingénieurs, des retraités, des journalistes et des écrivains.
Sonia B.

Ci-dessous le texte de la pétition :
«Pétition citoyenne contre la corruption
Appel à signature pour la constitution des citoyens en tant que partie civile contre les auteurs incriminés dans les affaires de corruption
Nous les syndicalistes et militants des droits de l’homme qui sont traînés régulièrement en justice pour grève illégale, rassemblement illégal, atteinte à corps constitué, outrage à policier en exercice de ses fonctions, dégradation de biens publics, troubles à l’ordre public et qui attendons depuis des années que les différentes instances judiciaires tranchent et libèrent nos dossiers et notre avenir. Nous qui attendons en vain que la loi soit appliquée (enregistrement des organisations syndicales ou des associations, protection des délégués syndicaux et militants des droits de l’homme, respect de la règlementation dans les contrats de travail).
Nous les militants associatifs et activistes sur le terrain et sur la toile que l’on traine rapidement en justice pour atteinte au président de la République, atteinte à corps constitué, diffamation, atteinte à la sûreté de l’Etat et qui subissons des procès répétés ainsi que les mandats de dépôt et les décisions d’emprisonnement, avec sursis ou ferme, comme actes de représailles.
Nous les dénonciateurs d’actes de corruption qui subissons la répression des responsables des institutions dans lesquelles nous travaillons et qui subissons procès sur procès pour diffamation. Nous qui sommes pour la plupart licenciés et qui attendons en vain notre réintégration.
Nous les avocats qui vivons des tentatives de musellement pour réduire le droit à la défense des justiciables.
Nous les citoyens que la justice expulse des demeures qui abritaient tant bien que mal nos familles et ce, même en hiver avec l’intervention des forces de police.
Nous les chômeurs qui subissons les affres de la marginalisation et que l’on traduit en justice quand nous revendiquons notre part de dignité.
Nous les journalistes qui travaillons sous la menace de procès en diffamation à chaque fois que nous tentons de mener notre travail dans les règles de l’art.
Nous citoyens et citoyennes de ce pays, à qui est refusé ce statut de citoyen et que l’on traduit en justice pour la moindre critique émise et qui avons peur de la justice même si l’on est victime.
Nous tous qui regardons le silence complice de toutes les instances dans ce pays et particulièrement des instances judiciaires quand il s’agit d’affaires de corruption et de dilapidation des biens publics soulevées par la presse et concernant des personnalités et ministres.
Nous qui attendons vainement que les instances vouées théoriquement à la lutte contre la corruption à l’instar de l’Office central de lutte contre la corruption ne soient pas que de simples soporifiques destinés à la consommation externe.
Nous qui nous nous appuyons sur l’article 8 de la Constitution qui stipule, entre autres, que "le peuple se donne des institutions ayant pour finalité la protection de l’économie nationale contre toute forme de malversation ou de détournement, d’accaparement ou de confiscation illégitime", sur l’article 21 qui stipule que "les fonctions au service des institutions de l’Etat ne peuvent constituer une source d’enrichissement, ni un moyen de servir des intérêts privés", sur l’article 66 qui stipule que "tout citoyen a le devoir de protéger la propriété publique et les intérêts de la collectivité nationale, et de respecter la propriété d’autrui" et sur l’article 141 qui stipule que "la justice est rendue au nom du peuple".
Décidons que c’est à nous citoyens de réagir et obliger les pouvoir publics à incriminer les véritables auteurs de la corruption conformément à la loi du 20-02-2006 pour la prévention et la lutte contre la corruption issue de la CNUCC (Convention des Nations-Unies contre la corruption).
Pour lever toute équivoque nous sommes conscients qu’une grande partie des révélations relève beaucoup plus de coups portés entre clans que d’une volonté politique assumée de combattre la corruption. Il est clair pour nous que c’est parce que les choix faits depuis longtemps par le pouvoir algérien en matière de politique économique ont mis au centre la question du profit que la prédation s’est organisée et répandue, quelquefois sous l’habit de la réglementation et de plus souvent, impunité oblige, dans l’illégalité totale.
Il est de notre devoir de citoyens de réagir pour un sursaut national afin de sauver la nation même si la règlementation algérienne, pour défendre les prédateurs, ne permet pas au simple citoyen de se porter civile. Nous devons par l’intermédiaire de cette pétition exiger que justice soit rendue et qu’elle punisse les responsables, commanditaires et profiteurs quel que soit leur statut ou rang.
Tout signataire de la présente pétition doit indiquer nom et prénom, qualité, n° carte d’identité nationale, date et lieu de délivrance et le lieu de résidence afin de montrer que la peur doit habiter les délinquants et corrompus et non plus les citoyens. Cette pétition, pour peu qu’elle atteigne un chiffre significatif, sera déposée auprès des instances civiles concernées, elle ne restera pas un acte isolé et sans suite car nous savons par expérience que nous aurons droit aux promesses et déclarations solennelles qui resteront sans lendemain.»
Les signataires

 

Comment (17)

    El Korso
    18 mars 2013 - 14 h 49 min

    L’ affaire Khelil Chakib
    L’ affaire Khelil Chakib touche directement le président et un membre de son cercle familial …
    Le président ne peut rien faire contre Chakib , tout le monde à manger ,tous les décideurs ont tété le sein Sonatrach , il faut être réaliste , une pétition que peut elle faire …




    0



    0
    AIT YOUCEF
    12 mars 2013 - 2 h 02 min

    LE CHIEN ABOIT LA CARAVANE
    LE CHIEN ABOIT LA CARAVANE PASSE.LE PEUPLE NE PEUT RIEN CONTRE CES SALOPARDS DE CORROMPUS.C’EST UNE GANGRENE QUI A TOUCHE TOUT LE MONDE.OU SONT LES GENS HONNETES QUI RESPECTENT LA MEMOIRE DE NOS MARTYRS? ALLEZ DEMANDER AUX FEMMES DES CHOUHADA CE QU’ILS SONT DEVENUES APRES L’INDEPENDANCE……DEFEMMES DE MENAGE.C’EST L’ALGERIE ET CA NE DATE PAS D’AUJOUD’HUI.VOUS N’AVEZ QU’A DEMANDER A IBN KHALDOUN CE QU’EST UN ALGERIEN ET IL VOUS REPONDERA SUREMENT(LA MOUQADIMA D’IBN KHALDOUN).C’EST UN PROBLEME HISTORIQUE QUI NE FINI JAMAIS.ALORD SAUVE QUI PEUT




    0



    0
    ALI
    11 mars 2013 - 22 h 11 min

    l’idée d’une grève générale
    l’idée d’une grève générale de tout le pays au moins d’une journée pour montrer au pouvoir que le peuple est unis est meilleur que toute les pétitions. autre chose, les simples citoyens de tlemcen sont aussi victimes que nous autres des autres régions d’Algérie, ils doivent réagir en premiers pour laver leurs honneur tout comme les Kabyle rejettent Ouyahia et khalida toumi qui font partis du système corrompu.




    0



    0
    Culture
    11 mars 2013 - 17 h 24 min

    @ Micipsa

    Voici le lien de

    @ Micipsa

    Voici le lien de la pétition :

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N37256




    0



    0
    Amine Ali Haider
    11 mars 2013 - 17 h 04 min

    Comme beaucoup d’Algériens,
    Comme beaucoup d’Algériens, nos parents ont travaillés dur, ils se sont privés longtemps, au point ou soit leurs enfants sont partis faire carrière ailleurs ou alors à un moment donné, ils pensaient qu’il y avait quelques choses de pas correcte avec eux. Mais au fond, ils ont respecté la Yamana, le bien de la nation et ceux des algériens. Ils se contentaient de leur salaire. Pour la mémoire de cette génération de parents et de grands parents, en plus de touts ceux tombés aux champs d’honneur, ceux qu’on appelle fièrement dans certains milieux ‘kafez’ doivent rendre des comptes maintenant. Que les travailleurs et travailleuses, les entrepreneurs et entrepreneuses, les gestionnaires de l’état honnête soient protégé moralement par cette pétition. J’appelle tous les algériens et algériennes à la signer.




    0



    0
    Micipsa
    11 mars 2013 - 17 h 00 min

    Quelle est l’adresse du site
    Quelle est l’adresse du site web où est hébergée la pétition?




    0



    0
    Anonyme
    11 mars 2013 - 14 h 39 min

    oh!DIEU le tout puissant
    oh!DIEU le tout puissant délivre-nous des serres de ces charognards,et aide-nous é surmonter ces moments difficiles par ta GRACE et ta MANSUETUDE.




    0



    0
    Anonyme
    11 mars 2013 - 12 h 30 min

    c quoi une pétition devant
    c quoi une pétition devant l’ampleur des événements ,nous devons par contre lancer une gréve illimitée ,tous les algériens chez eux pour éviter les dérapages comme la gréve des 6jours d’Alger pendant la guerre ,jusqu’à traduction devant la justice des barrons de la corruption
    à quoi ça serre de travailler si eux passent leur temps à nous spolier ,allez chiche!!




    0



    0
    Anonyme
    11 mars 2013 - 12 h 24 min

    Personnellement je suis
    Personnellement je suis contre des organisations{ong}, collectives citoyens?, non gouvernemental,parce qu’on sait pas qui sont derrières…?mais je suis à 100% pour que la justice algérien lances des mandats d’amenées~~contre le carré d’as diaboliques des chakib khellil, bedjaouis,el khalifa, x, et les autres cadres impliqués..dans le casse du siècle,ainsi que les islamistes assassins,les traîtres comploteurs contre l’état.pour êtres jugées et condamnées à de très….lourdes peines,avec restitution les milliards $€£ au peuple algériens




    0



    0
    Benzaim BOUKAHIL
    11 mars 2013 - 10 h 27 min

    Je ne sais vraiment pas ou
    Je ne sais vraiment pas ou signer cette petition…je me contenterai donc comme à l’accoutummé depuis le 5/07/2012… de lancer une diatribe enflammé contre la régence de tlemcen et ses representants, et invite les représentants de ce groupe à telecharger et lire les documents dispo dans le lien rapidsahre…en bas!

    QUESTION: PENSEZ VOUS QU’UNE PETITION CONTRE L’indignité DES REPRESENTANTS DE LA REGENCE DE TLEMCEN SOIT ENVISAGEABLE???

    MOI JE SUIS EN MESURE DE ME CONSTITUER PARTIE CIVILE…J’en ai été victime comme vous le savez…le 16/09/2011… a Aix en Provence.

    A ce jour mon préjudice reste non réparé (qu’il soit morale, sociale ou même economique) et a titre de comparaison:

    Chakib khellil: mène un train de vie de ministre avec tout l’argent qu’il a détourné …mettant en peril l’avenir economique de toute une nation…

    Benzaim BOUKAHIL…A sacrifié pour l’honneur de l’Algérie et au nom de l’Islam LE 29/12/2011 ET LE 1/11/2012, IL tente de survivre en Algérie depuis le 30/11/2012… avec 6500 dinar algerien par mois….65 EURO…

    LE PATRIOTISME A L’ETAT PURE D’UN BENZAIM sacrifié, et la CORRUPTION et voracité D’UN REPRÉSENTANT DE LA RÉGENCE DE TLEMCEN…qui restera impuni, comme Missoum SBIH ET SON FILS AUJOURD’HUI RÉFUGIÉ EN ESPAGNE à la JONQUERA, APRES AVOIR DÉTOURNÉ DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS pour passer du bon temps sans doute au Madams ou au lady’s dallas COMME JE LE DIS DANS MON CV POLITIQUE, et oui, c’est sa malheureusement, l’ALGERIE AUJOURD’HUI…VOLE UN PEU TU EST UN VOLEUR…VOLE BEAUCOUP TU EST UN ROI!

    http://rapidshare.com/files/4027710525/gnrationidentitaireestservie___parsuntzuetlessaraz.zip

    Benzaim BOUKAHIL, Docteur patriotis causa (29/12/2011) auteur de la magistrale riposte d’outre tombe du 1/11/2012.




    0



    0
    Adel A KHALEF
    11 mars 2013 - 10 h 17 min

    Le seul souhait que j’ai est
    Le seul souhait que j’ai est de voir les voyous d’une certaine région de l’ouest finir au trou. Mais hélas ça ne sera pas pour demain.




    0



    0
    Nasser alloui
    11 mars 2013 - 10 h 08 min

    Pour que toutes les affaires
    Pour que toutes les affaires de la corruption soient divulguées à l opinion publique




    0



    0
    AnonymeNAFA
    11 mars 2013 - 9 h 09 min

    SANS PITIé contre les
    SANS PITIé contre les corrompus et les corrupteurs et intermédiaires.




    0



    0
    AIT MOKHTAR
    11 mars 2013 - 1 h 50 min

    une initiative citoyenne à
    une initiative citoyenne à saluer comme d’autres déjà entamée en justice en Europe, Canada…il ne faut surtout pas se laisser faire! c’est de la dignité de tout un peuple et de nos martyrs dont il s’agit!!!! ce clan qui dilapide les richesse nationale, doit savoir que ce peuple digne sait qu’un jour tout le monde descendra à terre et sera jugé!!! attention!




    0



    0
    amyne
    10 mars 2013 - 23 h 01 min

    on doit l obliger à
    on doit l obliger à faire une declaration ce fils de pute si vrais est il.. ou sinon .fils….; radjel…ou comme fis
    quand à la petition..j aimes pas trops…mais bon khalwaha tetaafene…hta tetqawed et cé comme ca quand  » L ETAT  » fait defaut




    0



    0
    amyne
    10 mars 2013 - 23 h 01 min

    on doit l obliger à
    on doit l obliger à faire une declaration ce fils…
    quand à la petition..j aimes pas trops…mais bon khalwaha tetaafene…et cé comme ca quand  » L ETAT  » fait defaut




    0



    0
    00213
    10 mars 2013 - 20 h 33 min

    Ceci est une initiative
    Ceci est une initiative vraiment patriotique !
    Pas d’appel à la révolution.
    Pas d’appel à renverser le système.
    Pas d’appel à la haine.
    Les revendications sont claires et elles servent uniquement le peuple algérien, donc je signerais.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.