Les partis islamistes à Ould Khelifa : «Nous exigeons des excuses !»

Les partis islamistes essaient par tous les moyens de réinvestir la scène politique, après une absence totale depuis les dernières élections. Ainsi, les réactions de ces partis contre le président de l’APN, accusé d’avoir implicitement reconnu l’Etat d’Israël lors d’une allocution sur la participation de la femme dans les assemblées élues ; Mohamed-Larbi Ould Khelifa aurait cité des pays, dont Israël, comme étant un exemple en la matière. Des propos qui n’ont, cependant, été rapportés par aucune agence. Dans un communiqué rendu public mercredi, le MSP condamne les propos attribués au président de l'APN, qu’il juge «choquants», estimant que cette «dérive est contraire aux traditions officielles de l’Etat algérien». Le parti de Bouguerra Soltani demande à Ould Khelifa de présenter «des excuses écrites, à publier dans la presse nationale, et de retirer ce passage du discours des archives du Parlement». Selon lui, cette sortie viserait «à sonder l’opinion algérienne sur les possibilité de normalisation avec l’Etat hébreu». De son côté, Abdallah Djaballah, leader d’une autre formation islamiste, le Mouvement de la justice et du développement, considère que le discours d'Ould Khelifa s’inscrirait «dans le cadre des tentatives de normalisation des relations avec Israël, une chose, dit-il, que nous rejetons catégoriquement». Djaballah demande, lui aussi, au président de l’APN «des excuses au peuple algérien» et «des sanctions» contre ceux qui auraient inséré le mot Israël dans le texte. Réagissant à cette levée de boucliers contre le président de la Chambre basse, le FLN dément, par la voix du député Abdelhamid Si Affif, que Larbi Ould-Khelifa ait prononcé le mot Israël dans son allocution. «Tout ce qu’il y a, explique Si Affif, c’est que le nom d’Israël figurait sur un tableau comparatif annexé au discours du président», avant d’accuser à son tour : «Certains partis islamistes sont à court d’arguments et veulent tromper l’opinion ; ils voient même dans l’adhésion du FLN à l’Internationale socialiste une forme de normalisation.» Il conclut par ces termes, parlant des islamistes : «S’ils sont vraiment jaloux de la Palestine, ils devraient rompre avec les pays qui entretiennent des relations officielles avec Israël, ce qu’ils ne pourront pas faire, bien évidemment, parce que leurs intérêts le leur interdisent.»
Karim B.

Comment (19)

    Maysar
    15 mars 2013 - 17 h 34 min

    On peut être pour ou contre
    On peut être pour ou contre Israèl , c’est selon . Mais il y a un fait indéniable , c’est que ce pays est l’unique démocratie des pays du moyen orient , n’en déplaise aux islamo-bâthistes de tous genres et de tous poils !




    0



    0
    axelpanzer
    15 mars 2013 - 9 h 32 min

    @Ezzine:je suis d’accord avec
    @Ezzine:je suis d’accord avec vous sauf dans le cas de la division,le travail a dejà été fait par la famille révolutionnaire,le clan de oujda et les salafistes que les ennemis de notre patrie n’ont plus qu »a venir tirer les marrons du feu!!sachez aussi que la stabilité chez nous ne profite qu’a ces bandits qui sont parmis les gens au pouvoir(hacha les propres)et qui en abusent en toute impunité!!!




    0



    0
    Mansour
    15 mars 2013 - 7 h 35 min

    L’islamisme est comme le
    L’islamisme est comme le sida,il tue les défenses d’un organisme sain et n’ayant plus de défenses ce dernier est à la merci de n’importe quelle attaque.Ceux qui ont permis le développement de l’islamisme(les puissances occidentales et les dictatures locales)savaient ce qu’ils faisaient.Les premiers pour empêcher les peuples musulmans d’accéder à la modernité et les seconds pour garder leur pouvoir absolu.Ould Khalifa et son parti le FLN d’après 1962 qui ont fait des écoles publiques les annexes des mosquées portent une lourde responsabilité dans la politisation de la religion et ses sanglantes conséquences.Cela ne dédouane pas les islamistes de Soltani à Benhadj en passant par Abassi et leur imbécile manipulation d’un laser au stade du 5 juillet en 1991 sans compter les tueries et les destructions de l’économie du pays.Il n’y a pas de quoi être fiers mais des gens croient encore à la propagande islamiste et ce ne sont pas les partisans du « qui-tue-qui » qui me démentiront.




    0



    0
    JAZ
    15 mars 2013 - 0 h 44 min

    @syriano
    Continuez à

    @syriano
    Continuez à supprimer sur terre, tous les etres humains qui ne pensent pas comme vous,pour aller au paradis,c’est vrai le mal est profond ma pauvre Algérie,mais je suis sur que la naissance d’un état puissant algérien ,comme BOUDIAF LE VOULAIT,fidèle au serment des martyrs,est toute proche, Boutef ou pas.




    0



    0
    Ezzine
    14 mars 2013 - 21 h 31 min

    Les forces du mal qui
    Les forces du mal qui guettent le moindre faux pas préfèrent scruter les profondeurs de l’Algérie mais ne tiennent pas ou peu compte de la médiocrité de ses hommes politiques non représentatifs au pouvoir ou dans « l’opposition » sinon l’Algérie aurait déjà été investi et détruite avant la Syrie.
    Il n’y a pas une chose plus abjecte chez un homme, politiquement médiocre, que de se faire manipuler à son insu. Les « collabos » on n’en parle pas.
    Des soi-disant démocrates qui se prennent pour des supers-algériens agissent pour servir les intérêts de l’occident et le singer au détriment de ceux de leur pays tout en ayant la conviction de faire le contraire.
    Et des soi-disant frères musulmans chez nous, à l’instar de leurs homologues égyptiens, totalement hors jeu en politique, condamnent Israël et ses adeptes pour faire croire aux naïfs qu’ils défendent, par conviction, les intérêts de leur pays et de sa religion.
    Les recherches pour trouver certaines devises perdues de l’algérianité : la dignité, le dévouement, la fierté…. sont restées infructueuses. Toute personne qui les trouvera est priée de les faire sortir à l’air libre.
    Le citoyen algérien entre les uns et les autres a choisi pour le moment l’indifférence. Il a toutes les raisons de perdre confiance et d’avoir peur pour son avenir et celui de son pays lorsqu’il assiste à ce genre de « scènes de ménage » qui ne présagent rien de bon.
    La syrianisation de l’Algérie commence déjà à se frayer son chemin dans les lèvres de citoyens qui redoutent ce scénario macabre. Ces querelles qui confondent des intérêts personnels étroits avec ceux du pays ne prouvent pas la bonne santé politique entre le pouvoir et l’ « opposition ».
    Elles contredisent ceux qui se trompent en disant que l’Algérie est déjà passée par là et elle ne risque plus rien. C’est archi-faux ! Ne soyons pas surpris si un jour les choses tournent mal. Quelques soient les raisons ça sera de notre faute et c’est bien fait pour nous.
    Ce bruit de casserole ne constitue-t-il pas une énième déchirure qui fragilise davantage le front interne le garant de la sécurité interne et externe et l’expose plus que jamais aux convoitises des étrangers qui cherchent par tous les moyens à diviser les algériens entre eux pour mieux les abattre.




    0



    0
    syriano
    14 mars 2013 - 18 h 10 min

    @JAZ
    Nous ferons exactement

    @JAZ
    Nous ferons exactement le contraire de ce que tu dis
    Nous soutenons et soutiendrons notre gouvernement et notre président Bouteflika
    Nous soutenons et soutiendrons les palestiniens
    « israel est une démocratie »cela est vrai dans le monde d’Hades,dans un monde criminelle
    Cette colonie meurtriere disparaitra et toi avec
    La justice triomphera,Dieu(swt)est le maitre de l’univers,sa promessa se réalisera




    0



    0
    abdelhak
    14 mars 2013 - 16 h 57 min

    Bien sur aboujedra soltani
    Bien sur aboujedra soltani doit dabord demander à ses maitres et fréros islamistes emiratis saoudien marocain et autre de rompre avec les milieux d’affaires israeliens.Ils ne sait cet arrierés que depuis la chute de kadafi en Israël on peu acheter de la viande lybienne et même le merguez.




    0



    0
    Aziz GH
    14 mars 2013 - 15 h 55 min

    entierement d’accord avec
    entierement d’accord avec vous mr JAZ




    0



    0
    Zerzoumia
    14 mars 2013 - 14 h 04 min

    Le monde entier sait que les
    Le monde entier sait que les intégristes salafistes sont des pions/marionnettes des USA et d’Israël. Vous n’avez qu’à voir ce qui ce passe actuellement dans les pays arabes qui ont été touchés par le soit-disant « printemps » arabe. Les régimes arabes sont remplacés par des salafistes béni-oui-oui qui exécutent les ordres émanant des USA et d’Israël. Alors, de grâce Bouguerra Soltani (vous qui avez changé votre prénom par un prénom à connotation islamiste-jahiliste), ce n’est pas vous qui allez nous donner une leçon de nationalisme-panarabisme.




    0



    0
    JAZ
    14 mars 2013 - 13 h 18 min

    Vous n’arretez pas de jazer
    Vous n’arretez pas de jazer sur Israel qui a déja donné plus d’une raclée aux peuples dits arabes…la diligence passe et les chiens aboient…Israél avec 5 millions d’habitants sur un territoire exégu,exporte la production de son agrigulture à travers le monde,qui technologiquement est à la pointe du monde,sur le plan militaire,médical etc…et tout ça dans une vraie démocratie réelle,alors vous pouvez toujours avoir une dent contre ce pays qui doit nous servir d’exemple.Au lieu d’etre solidaire des palestiniens dont une partie est déja en négociation pour la création d’un état palestinien qui doit composé avec l’état d’israel dans l’interet des deux peuples,comme nous demain avec le maroc ,soyez solidaires de vos frères algériens qui souffrent ,au nord,au sud à l’est et à l’ouest,laissez tanquille israél qui ne fait rien de mal à l’algérie,occupez à dégager ce régime criminel du peuple algérien inféodé à l’internationale araboislamiste,qui emprisonne des chomeurs,et qui dillapide les richesses du pays et après on se mettra à produire lbatata…Fakkou,le peuple n’en a rien à foutre de la cause palestinienne,ce qui le préoccupe c’est ses conditions lamentable de vie de chiens,le feu est en algérie et non en israél,vous ne détournerez plus,vous ne manipulerez plus le peuple pour des causes qui ne le concernent pas ,pendent que les dirigeants pillen sonatrach et achétent des appart avenue hoch à paris.




    0



    0
    zyriab
    14 mars 2013 - 11 h 13 min

    Quand on sait que le Sieur
    Quand on sait que le Sieur Soltani reconnait lui même avoir été terroriste et entrainé des terroristes en Afghanistan ne serait-ce que pour cette déclaration il devrait être incarcéré.Quand à Israel (Gère le monde)ce n’est pas en taisant son nom que nous arriverons à le combattre c’est en travaillant et en oeuvrant dans le domaine des sciences et non en comptant comme veulent nous le faire croire ces obscurantistes sur je ne sais qui.SEUL LE TAVAIL POUR DEVELOPPER NOTRE PAYS NOUS FERA BATTRE L’ENTITE SIONISTE




    0



    0
    saadi el bachir
    14 mars 2013 - 10 h 05 min

    jusqu’ici j’ai toujours
    jusqu’ici j’ai toujours deteste le gueulard si affif mais cette fois il a bien parlé ,continuer dans ce sens pour relouquer un tant soit peu le parti de la vermine qu’est le FLN




    0



    0
    raselkhit
    14 mars 2013 - 9 h 32 min

    L’Entité sioniste est devenue
    L’Entité sioniste est devenue une réalité objective nier son existence c’est nier une réalité et ces islamistes obscurantiste veulent que nous continuons à vivre uniquelment dans le déni des réalités Qu’on le veuille ou non mais les faits sont là Grace au travail de leur population ces Gens ont rréussi à faire d »énormes progés dans beaucoup de domaine scientifiques Ils ne font pas endormir leur peuple il le font TRRAVAILLER ce n’est pas comme nos islamistes qui nous demandent de dormir et d’attendre.Reveillons nous seul le travail préconisé par l’islam nous fera sortir du sous développement .




    0



    0
    Daoud
    14 mars 2013 - 9 h 28 min

    D’ABORD MORT A ISRAEL ensuite
    D’ABORD MORT A ISRAEL ensuite ni l’APN ni quiconque parle de normalisation avec le pseudo Etat des criminels d’Israel tants que les territoires occupés en 1967 avec capital el Qods ne seront pas restitués aux Palestiniens. Nous dénonçons tous ceux qui parlent de normalisation car il serait UN TRAITRE A LA2 NATION et aux peuples arabes et musulmans




    0



    0
    axelpanzer
    14 mars 2013 - 8 h 37 min

    ces partis islamistes ont été
    ces partis islamistes ont été avertis par l’ambassade des USA à Alger,que le mot « israel »se trouvait dans lexte du psychotique president de l’APN!!!!




    0



    0
    Anonyme
    14 mars 2013 - 8 h 15 min

    ce gouvernement ne doit plus
    ce gouvernement ne doit plus resté en place, car maintenant plusieurs décennie que l’état est absent. l’insécurité corruption et j’en passe, le nombre d’enfant tué par des médecin incompétent enlevé à la sortie de l’école, trafic d’organe, de drogue,et j’en passe……
    vive l’islam…. avec ou sans vous




    0



    0
    Anonyme
    14 mars 2013 - 1 h 03 min

    Il faut interdire à ces
    Il faut interdire à ces islamistes {..}l’accès à la fonction publique,la formation d’un parti politique,associatif ou sportif, interdiction d’exprimés leur opinions politique ou religieux en publique,et encore moins de donnés des interview,et l’accès aux mosquées pendant les heures de pointe dorénavant interdit.




    0



    0
    syriano
    13 mars 2013 - 22 h 48 min

    Ces partis islamistes payé de
    Ces partis islamistes payé de l’etranger devrait etre interdit définitivement en Algerie(la decenie noir ne leur a pas suffit a ses adorateurs du dajjal!!!)
    L’Algerie prenant exemple sur l’entité sioniste!!!
    Ceux qui les pousse a dire cela(c’est a dire le mossad et la CIA)prennent vraiment l’Algerien moyen pour des cons infini qui ne connaissent absolument rien
    Al hamdulilah notre gouvernement a une certaine animosité envers l’entité sioniste et il devrait continuer ainsi




    0



    0
    malek zerrar
    13 mars 2013 - 21 h 24 min

    l’hôpital qui se moque de la
    l’hôpital qui se moque de la charité.que les islamistes presentent d’abord leurs excuses pour les souffrances qu’ils ont causés aux algeriens. et puis de toute façon, ould khelifa a raison, il n’a donc aucunes excuses à présenter.c’est drôle, ces islamistes qui aiment toujours faire le baladin en se victimisant et rejettent leurs torts très souvent irreparables, sur les autres.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.