Nouvelle ville Ali-Mendjeli : exemple flagrant d’une politique urbanistique à visage inhumain

L’assassinat des deux enfants à la nouvelle ville Ali-Mendjeli a révélé la situation désastreuse que vivent les habitants de cette immense cité dortoir de la banlieue constantinoise. Des sources qui ont requis l’anonymat ont fait part à Algeriepatriotique, aujourd’hui, d’une forte possibilité qu’une émeute ait lieu. «Il y a de l’électricité dans l’air. Les habitants de cette cité sont au bord de l’explosion», avertit notre source, qui n’écarte pas un soulèvement de la population qui n’en peut plus de supporter le laxisme des services de sécurité devant ce qu’ils qualifient de «capitulation devant le grand banditisme». «Cela fait des années que nous avertissons les autorités sur les graves conséquences de l’état d’abandon dont souffre cette ville anarchique mais ces dernières adoptent la politique de l’autruche», s’insurge-t-on, sur place. Voici quelques semaines, le ministre de l’Environnement, Amara Benyounès, en visite à Constantine, n’a pas caché son désarroi à la vue de cet alignement de barres hideuses. «C’est l’anarchie totale à Ali-Mendjeli, ça ne peut plus durer. Les autorités s’en foutent complètement, bien que les citoyens n’aient eu de cesse de demander que soient renforcées les mesures de sécurité», s’indigne un citoyen de cette cité. «Ici, le maître mot c’est la corruption !» dénonce-t-il. Les milliers de citoyens qui ont assisté à l’enterrement des deux enfants martyrs, cet après-midi, n’ont pas caché leur colère. «Ce qui vient de se passer est trop grave pour que nous puissions revenir à une vie normale comme si de rien n’était», peste un autre citoyen. Comme toutes les autres cités dénuées du minimum vital et esthétique que le président Bouteflika continue à inaugurer à travers le pays, la ville d’Ali-Mendjeli est un exemple criant de la faillite de la politique urbanistique en Algérie. Des experts n’arrêtent pas de mettre en garde contre la grave dérive sécuritaire qu’un tel paysage urbain d’une laideur repoussante fait peser sur le pays. De même que la politique d’éradication des bidonvilles n’a pas été suivie d’une réflexion sociologique profonde, le populisme et l’improvisation l’emportant sur la raison et la vision à long terme. Il en a résulté des frictions récurrentes dans ce melting pot créé par le mélange de différentes couches sociales «casées» dans un même espace. Un programme national de rénovation urbaine devra être mis en place. C’est aussi cela la lutte contre la criminalité.
M. Aït Amara
 

Comment (7)

    axelpanzer
    14 mars 2013 - 14 h 46 min

    @syriano:ça vient de tomber
    @syriano:ça vient de tomber ,sa demande de santé vient de lui etre refusée!!il faut commencer à craindre pour ta mere(vache à lait) patrie!!!




    0



    0
    raselkhit
    14 mars 2013 - 10 h 55 min

    Ne pas voir et continuer
    Ne pas voir et continuer juste à dénigrer C’est la solution et au moment de l’explosion tout le monde dira « Je l’avais bien dit ».Regardons les choses en Face :La faIllite des partis politiques qui n’ayant rien à proposer se voit complètement et totalement abandonner par la population .La seule chose qui interresse ces partis c’est le poste »Elkoursi » ni mobilisation ni politisation des masses.
    Nos sociologues nos politologues quelles études pour « urbaniser nos villes » nos campagnes?La presse quelle campagne d’éducation des masses à longueur d’année il n’y a que la « corruption » qui est décriée Le monde entier vit sous le régime de la corruption ce n’est pas pour autant que la presse doit occulter tout l’analphabétisme et l’ignorance des masses en les enfonçant encore plus .
    Pas d’analyse ni d’explication de fonds quand à certaines situation découlant de faits historiques on oublie que l’Algérie analphabète à 90% en 1962 et à 80% rurale a subit l’exode rural le plus important de ce siècle .L’élite algérienne devrait s’occuper un peu plus à eduquer et politiser les masses q’à vouloir uniquement démolir l’Algérie.Tous les jours que Dieu fait la presse n’annonce que des malheurs (copie des médias occidentaux parlant de l’Algérie)jamais aucune bonne nouvelle jamais d’encouragement Le peuple ne voit que un pays en NOIR des plus noirs .Suffit de jeter un coup d’oeil sur les Médias étrangers.En espagne le taux de chomage a atteint 50% le taux de suicide est des plus élevé du monde .Mais pour la presse Espagnole tout va trés bien dans le meilleur des mondes




    0



    0
    Anonyme
    14 mars 2013 - 9 h 25 min

    Eh bien, il faudrait bannir
    Eh bien, il faudrait bannir l’islamisme oui parce que ces gens sont des sauvages et veulent se cacher dernière une religion saine et ouvrir les maisons closes pour que ces animaux puissent satisfaire leur désir bestial et laisser ces gamins et gamines vivre leur enfance dans la sérénité.




    0



    0
    Raisonner
    14 mars 2013 - 7 h 02 min

    ….et malgré ça on arrive
    ….et malgré ça on arrive encore à ouvrir notre gueule pour critiquer les « bédouins » du Qatar et des
    Emirats….




    0



    0
    amyne
    13 mars 2013 - 22 h 27 min

    enfin pathétique…ya vé
    enfin pathétique…ya vé juste à voir la réaction des habitans…sur une chaine tv…lahbel
    ….juste lahbel
    …et en plus de ca on s etonne
    maintenat de leur habit urbanistique…




    0



    0
    Anonyme
    13 mars 2013 - 21 h 45 min

    Je suis entièrement d’accord
    Je suis entièrement d’accord avec vous. mais je veut rajouter 2 ou 3 choses,si vous permettez..les ministre {anciens et nouveau} de l’habitat, urbanisme les travaux publique leur conseillleurs,les chefs de projet..tout ce beau monde..direction la prison pour un très..très..long séjours à l’ambre,et restitution de tout l’argent détourné ..par cet mafias au col blanc, ainsi que leur biens mal acquis villas,immeubles,appartements,usines ,sociétés..etc.puis les futurs travaux..doivent être confiées aux architectes & ingénieurs algériens avec des experts paysagistes ,et aucune immeuble d’habitation ne doit dépasser 4 étages, et 8 familles maximum. c’est comme en europe {benelux,scandinavie,allemagne et un chouia la france}c’est la meilleure solution..question propreté,sécurité,esthétique aussi..etc




    0



    0
    syriano
    13 mars 2013 - 20 h 58 min

    pourquoi en vouloir a
    pourquoi en vouloir a l’etat???
    les 2 assassins ont été retrouvé non!!!
    l’etat a fait son devoir
    c’est le peuple(certaines personnes) qui sont pourri jusqu’a la moelle
    en effet certains ne sont plus des humains et c’est pas la faute a l’etat
    c’est pas des membre du gouvernement qui ont tué ces 2enfants
    on a un probleme de moralité…
    la corruption se trouve chez les marchands de légumes,chez les entreprises…elle est a partout
    et a que je sache Bouteflika n’est pas omnicient et tout puissant,il ne peut pas intervenir chez les millions de personnes,c’est pas dieu(swt)
    c’est le peuple qui est comme ça et heureusement que ceux qui gèrent l’etat sont un peu plus sage que le citoyen moyen algérien,car croyait mois bien,la corruption est tel chez certain que si ces gens la avait le pouvoir ,là on serait au meme niveau que le zimbabwe,on aurait pas d’excedant de 230milliards de dollars mais une famine généralisé accompagné d’un pret au FMI de plusieurs milliards de dollars,de quoi etre esclave jusqu’a la fin de nos jours et participer a toutes les guerres dégueulasse de l’empire
    Quand Bouteflika(que dieu(swt)lui donne la santé)ne sera plus,je crains pour ma mere patrie




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.