19 mars : les harkis protestent à Montpellier

Les harkis protestent contre la célébration du 19 mars, date du cessez-le-feu en 1962, comme une journée nationale du souvenir. Des dizaines d’entre eux sont sortis aujourd’hui dans la rue à Montpellier pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme «une aberration», en parlant de cette loi instituée par le président François Hollande et qui fait de la journée du 19 mars celle du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie. Rassemblés devant la préfecture de la ville, ces harkis demandent l'abrogation de cette loi votée par le Parlement le 6 décembre 2012. Ces manifestants, qualifiés de sous-hommes par le défunt homme politique socialiste Georges Frêche, se sentent, d’année en année, traités et abandonnés par leur «nouvelle partie», la France. Des banderoles ont été accrochées sur les grilles de la préfecture sur lesquelles est écrit, entre autres, «L’Etat français responsable et coupable du génocide de 150 000 harkis et leurs familles après le 19 mars 1962», «51 ans de mépris, de trahison, d’injustice et d’indifférence» ou encore «Stop, cela suffit». Une autre action contre cette loi, qui ne fait pas l’unanimité en France, est entreprise, à Perpignan, par le maire UMP, Jean-Marc Pujol. Ce dernier a décidé de ne pas célébrer le 19 mars et affirmé qu’il «mettra en berne le drapeau national sur le fronton de la mairie» ce jour-là. Pour lui, «c’est une falsification de l'histoire de dire que ces accords d'Evian sont la fin de la guerre d'Algérie». «Après le 19 mars 1962, les exactions du FLN ont continué et les harkis abandonnés par la République française ont été massacrés», a-t-il soutenu dans une récente lettre ouverte au ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, lui-même fils de harki. Avant lui, le maire de Nice, Christian Estrosi (UMP), avait annoncé dès le 22 février son refus de pavoiser à cette occasion. Le front des nostalgiques de l’Algérie française ne cesse de s’élargir outre-mer.
S. Baker

Comment (26)

    Abhinav
    4 avril 2013 - 23 h 07 min

    Les mode9rateurs-censeurs
    Les mode9rateurs-censeurs du Monde m’ont enfin re9pondu. Ils affirment ne jamias rien faire disparaeetre, sauf une fois.Il suffisait de le savoir !FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.