Colloque algéro-français sur la coopération le 19 mars à Paris

Les échanges entre l’Algérie et la France s’intensifient, surtout dans le domaine économique. Ainsi, une forte délégation représentant diverses institutions algériennes prendra part à un colloque sur la mixité dans le monde économique qui aura lieu le 19 mars au ministère français de l’Economie. Intitulée «Coopérer pour une bonne gouvernance économique en promouvant la mixité», cette rencontre a été organisée par Adetef et les directions du ministère de l’Economie et des Finances français. Plusieurs personnalités algériennes seront au rendez-vous. Parmi elles, Mme Chafia Mentalecheta, députée, Mohamed Larbi Ghanem directeur général de la comptabilité au ministère des Finances, et Mme Houria Mendhar, sous-directrice de la concurrence au ministère du Commerce, indique-t-on dans un communiqué transmis par l’ambassade de France à notre rédaction. Mme Chafia Mentalecheta participera à une table ronde sur le thème «Gouvernance et politiques sectorielles : l’impact de la mixité». Les participants seront également reçus par Mme Agnès Arcier, présidente-directrice générale d’Adetef. «Cette visite, qui intervient dans la suite d’échanges fructueux entre l’Algérie et la France, sera l’occasion, pour M. Ghanem de signer, en marge du colloque, avec Bruno Bézard, directeur général des finances publiques, le renouvellement d’un accord de coopération qui réunit les deux directions dans le cadre de relations bilatérales très riches», ajoute-t-on dans le même communiqué. Les organisateurs estiment ainsi que la participation des femmes aux processus de réforme économique constitue un enjeu de taille pour de nombreux pays méditerranéens et d’Afrique sub‐saharienne. Ce colloque «apportera», espèrent-ils, «un éclairage sur l’influence de la mixité pour une bonne gouvernance économique et le soutien que peut y apporter l’assistance technique internationale ». Pour Adetef, «la tendance mondiale vers une meilleure prise en compte de l’égalité homme/femme fait évoluer la manière dont les gouvernements envisagent des challenges tels que l’efficacité des politiques publiques, la modernisation de l’administration ou la lutte contre la corruption». Lors de ce colloque, les participants vont se pencher sur des cas concrets et présenteront des projets mis en œuvre dans ce sens.
S. Baker
 

Comment (7)

    issam
    17 mars 2013 - 16 h 11 min

    Coopérer avec la france
    Coopérer avec la france ?

    Sarkozy a reçu kadafi puis la tuer
    Sarkozy a reçu assad puis lui envoie des terroristes dans son pays

    Voila un rapport qui attend l’algérie .

    https://www.facebook.com/notes/solidarite-algerie-solidarity-algeria/-luc-michel-vers-un-nouveau-coup-de-force-occidental-en-algerie-/402846949812433

    Depuis la fin de gaulles la france s’est toujours ranger du côté de l’impérialisme américain .Il faut rester vigilent avec un pays ennemi.Si j’étais président de l’algérie j’investirais dans l’arme atomique ,et j’exiberais tout les 1 novembre mes armements au monde ,histoire de montrer a quel l’algérie est inattacable.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    17 mars 2013 - 14 h 42 min

    la france n´aime pas les
    la france n´aime pas les algeriens, la france veut l´algerie sans les algeriens. la france c´est un pays ennemi héréditaire du peuple algerien???. la france est une espéce de malédiction sur l´algerie. l´algerie pays béni des dieux et cher dans le coeur des francais (les pervers nostalgiques de l´algerie francaise) Bruno De Leusse.




    0



    0
    00213
    17 mars 2013 - 10 h 37 min

    Nous sommes de plus en plus
    Nous sommes de plus en plus en position de force, donc :
    TRANSFERT DE TECHNOLOGIE ET DE COMPETENCES !!!!
    FABRICATION LOCALE !!!!




    0



    0
    AIT MOKHTAR
    17 mars 2013 - 9 h 02 min

    Le mouvement citoyen algérien
    Le mouvement citoyen algérien en France
    http://www.mcaf.hautetfort.com Courriel: [email protected] Facebook: Omar lesait tel: 06 60 47 53 72

    Monsieur Mohamed Larbi Ould Khelifa president de l’APN
    Monsieur Ministre français de l’économie et des finances Pierre Moscovici
    Monsieur Ministre algérien de l’économie Karim Djoudi
    Madame Houria Mendhar, sous-directrice de la concurrence au ministère du Commerce
    Monsieur Mohamed Larbi Ghanem directeur général de la comptabilité au ministère des Finances
    Madame Agnès Arcier, présidente-directrice générale d’Adetef

    Au moment où des scandales financiers sont avérés par la justice italienne, canadienne … La corruption a atteint des proportions inimaginables, jusqu’au sommet de l’Etat. Je trouve indigne et scandaleux que des personnes mêlés de près ou de loin, s’amusent à représenter les algériennes et algériens devant les institutions internationales ! La république doit être insoupçonnable, ce n’est pas le cas !

    L’élection législative algérienne du 10 mai 2012, dans la zone France nord, comme nous l’avons signalée, était une supercherie, émaillée de fraude et de corruption en tout genre.
    Les candidats ont déposé des recours à la commission électorale et au conseil constitutionnel, en vain !

    Madame Chafia Mentalecheta avait transgressé les lois algériennes et françaises, pour se faire élire.

    -Algérienne : depuis la décennie noire où mon pays est attaqué par des intégristes islamistes, faisant plus de 150 000 victimes. Une loi est votée pour interdire toutes utilisations de la religion et des lieux de cultes à défunt politicienne.
    -Française : En France, les choses sont claires, nous sommes dans un pays laïque, la question ne se pose pas.

    Le directeur de compagne de la candidate Madame Chafia Mentalecheta dans cette élection, n’est que Monsieur Abdellah Zekri, conseiller à la grande mosquée de Paris, membre du CFCM (conseil français du culte musulman) et président de l’association 1901 (observatoire contre l’islamophobie).

    Alors quand ion utilise les imams et les mosquées pour se faire élire, cela s’appelle de la fraude et une forme de corruption scandaleuse.
    Nous avons gardé des exemplaires du tract de compagne de madame Chafia Mentalecheta.

    A cet effet, nous refusons que notre pays soit représenté par des élus illégitimes.

    Nous avons aussi, adressé une lettre ouverte au recteur de la grande mosquée de Paris, Monsieur Dalil Boubekeur ainsi qu’à Monsieur Mohamed Moussaoui président du CFCM, pour suspendre de ses fonctions Monsieur Abdellah Zekri.

    Par la présente, nous saisissons une énième fois le président de l’assemblée nationale algérienne, Monsieur Mohamed Larbi Ould Khelifa pour se prononcer sur cette affaire.

    Le MCAF se réjouit de l’amélioration des relations entre l’Algérie et la France, néanmoins il faut construire sur de bonnes bases, avec des personnes irréprochables.

    Veuillez, agréer, Messieurs et Dames, l’expression, de mes profonds sentiments.

    Le coordinateur
    Omar AIT MOKHTAR




    0



    0
    Anonyme
    17 mars 2013 - 4 h 09 min

    Je suis révolté que cette
    Je suis révolté que cette femme élue par la fraude vient représentée notre pays ! C’est inacceptable , au moment où les scandales de corruptions éclatent un peu partout dans monde, celle qui a utilisé la religion musulman en politique, se montre? Abdelkah Zekri in conseiller à la Mosquee de Paris et membre du CFCM était bien son directeur de compagne pendant l’élection législative en France ! C’est une forme de corruption et une transcréation de la loi à la fois algérienne et française ! Je pèle bien évidement de madame Menralecheta ! Pour ma part je continue à réclamer son éviction de l’assemblée nationale algérienne , je ne peux accepter qu’elle me représente ! Parfois j’ai envie de crier !!!




    0



    0
    TARIK-BAB EL OUED
    16 mars 2013 - 16 h 48 min

    J’AI RIEN FUMER
    J’AI RIEN FUMER ….!!!!!,MAIS JE PROPOSE L’ORGANISATION D’UN « BAL MASQUÉ » OU ON POURRA INVITER TOUS LES MENDIANTS OCCIDENTAUX :LE FMI,LA FRANCE,……….ETC.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    16 mars 2013 - 15 h 38 min

    c´est que du vent???. la
    c´est que du vent???. la france n´a pas d´amis elle n´a que des intérêts???. on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps???.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.