Réda Malek : «La corruption a gangréné les institutions»

Invité par le forum d’El-Moudjahid, aujourd’hui samedi, l’ancien Premier ministre Réda Malek a évoqué la question de la corruption en Algérie, qu’il considère comme «un problème grave qui a gangréné toute les institutions et qu’il faut combattre, mais avec une grande prudence, parce que cela risque d’engendrer des retombées dangereuses et d’ouvrir d’autres portes». Au sujet de la crise malienne, l’ancien négociateur d’Evian estime que «ce qui se passe aujourd’hui dans la région prouve que l’ancien colonialisme n’est pas mort, et qu’il est toujours tenté de reconquérir ses anciennes colonies, sous prétexte de voler au secours des populations prises en otage par des groupes islamistes». Pour lui, «les médias français donnent une version des faits qui arrangent les intérêts colonialistes et expansionnistes de la France». Faisant le parallèle avec la lutte de l’Algérie pour son intégrité territoriale, l’orateur dira : «Cinquante ans après l’Indépendance, l’Algérie ne doit pas reculer sur ses acquis et ne doit pas céder un moindre pouce de son territoire», rappelant à cette occasion la position tranchée de la délégation algérienne, lors des accords d’Evian, sur l’intégration du Sahara. Il appelle la jeunesse algérienne à méditer sur ces enseignements de notre passé pour sauvegarder l’unité territoriale. Abordant l’attaque terroriste de Tiguentourine, Réda Malek a salué le rôle de l’ANP, « digne héritière de l’ALN ».
Sarah L.
 

Comment (10)

    abdelkader wahrani
    19 mars 2013 - 11 h 25 min

    celui qui passe son temps a
    celui qui passe son temps a ramasser et entasser de la fortune pense qu´il vit éternellement oubliant que la vie n´est qu´un court passage et qu´il va laisser tout aprés sa mort pour être jugé par le créateur de tout ce qu´il avait fait. Allah sobhanou réglera son compte le jour de la résurrection et lui demande sur sa fortune comment il a entassé et comment il a dépensée.




    0



    0
    H'mida
    18 mars 2013 - 17 h 07 min

    Rédha Malek,
    Ceux mêmes que

    Rédha Malek,
    Ceux mêmes que tu as cautionné le lendemain de janvier 1992 ont répandu la corruption. Ils sont toujours en poste!!
    Tu t’es pas rendu compte?!!




    0



    0
    Mansour
    18 mars 2013 - 8 h 33 min

    Rédha Malek qui en 1994 lors
    Rédha Malek qui en 1994 lors des obsèques de Abdelkader Alloula assassiné par les hordes islamistes disait que la peur doit changer de camp.Ce négociateur des accords d’Evian qui ont abouti à l’indépendance confisquée sait de quoi il parle.En Algèrie ceux qui nous ont confisqué notre liberté et notre indépendance en falsifiant notre Histoire millénaire et même l’Histoire de la Révolution de Novembre croient s’en sortir à si bon compte en construisant des mosquées de plus en plus grandes.Un faussaire sera toujours un faussaire,un corrompu sera toujours un corrompu et Dieu reconnaitra les siens.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    17 mars 2013 - 12 h 36 min

    une femme de 80 ans arrêtée
    une femme de 80 ans arrêtée pour vol, le juge demande : qu´avez-vous volé elle répond : une boite de péches. le juge : pourquoi avez-vous volée cette boite? réponse : j´avais faim. le juge demande : combien y avait-il de péches dans la boite? elle répond : six. le juge vous aurez 6 jours d´emprisonnement. la dessus le mari intervient : puis je quelque chose? le juge de quoi s´agit-il? le mari : elle a aussi volé une boite de petits poids !!!.




    0



    0
    axelpanzer
    17 mars 2013 - 9 h 18 min

    ces gens aiment gouverner
    ces gens aiment gouverner sans partage,le louveteau ne s’apprivoise jamais!!!




    0



    0
    lagrinche
    16 mars 2013 - 22 h 19 min

    Je trouve, quand même, qu’il
    Je trouve, quand même, qu’il est dommage qu’une personnalité de cette envergure parle d’un fléau (corruption) qui détruit les fondements même de la nation, seulement à l’occasion d’un forum.
    La compromission,l’indifference et des fois la lâcheté de beaucoup d’hommes politiques et d’intellectuels me donnent franchement la nausée.
    Chaque homme politique, chaque intellectuel de 1962 à ce jour a une part de responsabilité dans la situation que traverse le pays.
    Le moment venu le peuple, qui n’est pas aussi dupe, comme le pensent certains ,saura séparer le bon grain de l’ivraie et reconnaitre les siens




    0



    0
    Réalité
    16 mars 2013 - 20 h 32 min

    Appel à la jeunesse
    Appel à la jeunesse algérienne à méditer sur ces enseignements voir notre passé algérien, lors des accords d’Evian, sur l’intégration du Sahara
    pour sauvegarder l’unité territoriale

    Bouteflika appelle les Algériens à la vigilance




    0



    0
    JAZ
    16 mars 2013 - 18 h 02 min

    Mr Réda malek semble
    Mr Réda malek semble découvrir que les institutions de l’état,qu’il a érigé lui meme avec le barbefln en système politique,sont gangrénées par la corruption.Qu’avez vous fait pour une justice indépendante,une haute cour de justice,rien .D’autre part,les problèmes de l’Algérie,ne vous concernent plus, mais aux génération futures aux quelles vous avez laisser ce poison d’héritage aux crises multiples.Vous avez raison,l’Agérie est vraiment menacée,mais vous savez pourquoi,c’est parce que le pouvoir n’écoute pas le peuple.C’est une maladie dans les pays dits arabes et les pays africains à l’ exception de l’Afrique du sud,les dirigeants préfèrent mettre à feu et à sang leurs pays,que de céder le pouvoir aux nouvelles générations.L’ANP c’est le peuple,et sans le peuple,il n’y a pas d’ANP, le peuple est uni ,il n’a peur ni de la France,ni de qui ce soit pour défendre sa terre,il faut juste l’ écouter .L’intégrité territoriale est garantie par le peuple,l’Algérie n’est pas menacée de l’extérieur,le pays est menacé de l’intérieur par la cupidité de ses dirigeants. Les divisions sont au sommet de l’état.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    16 mars 2013 - 17 h 11 min

    la corruption c´est la
    la corruption c´est la destruction du pays, la corruption elle contenait en puissance des germes dangeureux pour l´avenir. il faut combattre (er-rachwa)la corruption par tous les moyens.




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2013 - 16 h 42 min

    J’aime ce genre de
    J’aime ce genre de discours..des vrais hommes d’état nationalistes qu’ils défendent leur patrie contre vents et marées..pas comme certains pseudo opposants..autoproclamé politiciens avec leur cravate{laisse de chien}de honte, ou théologiens avec leur sale barbe de traîtres




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.