Focus sur la Syrie : escalade terroriste et équilibre factice

Le rapprochement russo-américain sur la crise syrienne fait bouger l’échiquier politique international dans tous les sens. Chaque capitale tente ainsi de se positionner dans la perspective d’une solution qui se dessine et qui induirait un nouveau partage des zones d’influence au Moyen-Orient, semblable à celui qui suivit la Seconde Guerre mondiale, où les Etats-Unis et l’URSS ont convenu de disputer la région aux anciens empires britannique et français, qui s’étaient eux-mêmes partagé la région, au début du XXe siècle, selon le fameux accord secret Sykes-Picot. Aussi, la France et la Grande-Bretagne se démènent sur tous les fronts pour ne pas se voir exclues, d’abord en faisant de la surenchère pour livrer des armes à la rébellion syrienne, sans l’aval préalable de Washington ou de la communauté internationale, tout en gardant un pied dans les coulisses de la négociation, et, ensuite, en commençant à sélectionner les hommes qui devraient représenter leurs intérêts dans d’éventuels pourparlers avec le gouvernement syrien. Un expert arabe proche du dossier syrien, contacté par Algeriepatriotique, a qualifié la récente déclaration de John Kerry, appelant nommément le président syrien Bachar Al-Assad et l’opposition à s’asseoir autour de la table de négociation, de «camouflet pour la France et la Grande-Bretagne ainsi que pour la Turquie, l'Arabie Saoudite et le Qatar». Pour lui, la sortie de Hollande et de Fabius, «appelant à armer l'opposition (comme si cela n'est pas déjà fait), est une façon de se positionner pour participer au futur "Yalta" américano-russe sur la Syrie». Mais la stratégie occidentale est – avant d’entamer le processus politique inéluctable après l’échec de la guerre secrète et du chaos intégriste alimenté par des alliés locaux et qui aura atteint son apogée avec l’assassinat de Cheikh Saïd Al-Bouti, jeudi, à l’intérieur d’une mosquée – d’affaiblir au maximum la Syrie, estime encore l’expert arabe, qui fait remarquer qu’une organisation humanitaire comme Amnesty international «n'est qu'un des outils de cette stratégie. Si elle fait semblant d'être "équilibrée" c'est qu'il y a un tournant à prendre».
R. Mahmoudi
 

Comment (5)

    Nasser
    24 mars 2013 - 20 h 54 min

    Ecoutez-la bien cette
    Ecoutez-la bien cette vidéo.
    _____________

    Entrevue avec soeur Marie Agnès qui vit en Syrie
    où les terroristes islamistes ont détruit son église.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YWNMXUO0FiI#!




    0



    0
    Anonyme
    24 mars 2013 - 12 h 35 min

    Focus sur la Syrie : escalade
    Focus sur la Syrie : escalade terroriste et équilibre factice ……
    Non …pas reconnaître le nouveau gouvernement illégal de la Syrie. L opposition a vole le pouvoir par la force. Si chaque pays agissait de la même façon ça serait un désastre pour la planète. Ensuite on s en fout des pays frères arabes qui complotent toujours par en arrière. Surtout les pays a dollars a gogo…

    Nous avons le Maroc et peut être la Tunisie comme pays un peu pas beaucoup certains….amis. Oublions la Libye….Maintenant si on veut devenir des lèche culs des pétrodollars alors embarquez avec la Ligue Arabe…et vous allez le payer très cher a l avenir. De toute facon connaissant les culture politique des pays arabo musulmans ….

    Meme avec un gouvernement d opposition les syriens vont continuer a se taper sur la guele pour….qui va prendre le pouvoir dans ce pays….Les islamistes sont decides a lutter encore un siecle d apres leurs portes paroles en France




    0



    0
    hakman
    22 mars 2013 - 22 h 29 min

    Je voudrais juste dire ALLAH
    Je voudrais juste dire ALLAH YARHAM LE CHEIKH AL-BOUTI ainsi que tout ceux qui sont tombés avec lui. Que dieu les accueillent en son vaste paradis et qu’il lève enfin ce voile terroriste qui couvre ce pays, même si je ne connais pas particulièrement la Syrie, je connais très biens le terrorisme. Et pour aveux depuis les années 90, je pensais avoir tourné définitivement la page de toutes les horreurs que je vivais au quotidien mais malheureusement voir la vidéo de ce cheikh, de ses prêches et de tout ceux qui sont mort ce jour, cela m’a renvoyé tout au fond de souvenirs et images que je me suis forcé d’occulter pour pouvoir revivre enfin, mais là tout remonte a la surface et j’ai peur de replonger dans mes cauchemars. je suis désolé de vous embêter avec ça mais je sens que quelque chose remonte des abimes les plus profonds de mon être et je vacille. »c’est que là j’ai une famille je ne suis plus celui que j’étais ».




    0



    0
    Ezzine
    22 mars 2013 - 19 h 28 min

    Dans cette guerre dite douce
    Dans cette guerre dite douce contre la Syrie les Etats-Unis et la fédération de Russie avec l’aval des chinois n’ont-ils pas des points de convergence pour anéantir leurs ennemis communs à n’importe quel prix fusse-t-il humain pourvu qu’il soit arabe ou musulman.
    La fédération de Russie ne souffre-t- elle pas des moudjahidin tchéchène et veut s’en débarrasser. C’est l’occasion de les envoyer par l’intermédiaire de leur allié de circonstance les Usa mourir en Syrie ou en Irak, etc.…
    La Chine n’est-elle pas également confrontée à des agitations du même genre avec les musulmans de la région chinoise du Xinjiang. Une « organisation liée à Al-Qaïda » ne s’était-elle pris nommément à Pékin et dénoncé la répression de la minorité musulmane en Chine.
    La présence d’islamistes fanatiques, ou ceux même imprégnés de doctrines antisioniste, en Europe, en Afrique, ou ailleurs et même dans le monde arabe ne constituent-ils pas un danger pour l’occident qu’il faut à tout prix à cette occasion les anéantir.
    La guerre douce inventée et déclarée contre la Syrie ne ressemble-t-elle pas à une première expérience bénéfique pour tout le monde occidental y compris la fédération de Russie et de la chine pour qu’ils se débarrassent respectivement chacun de ses propres islamistes dangereux.
    Le sinistre laboratoire de la Syrie ne consisterait-ils pas alors à y rassembler dans un premier temps toute cette nébuleuse fondamentaliste endoctrinée jusqu’à la moelle épinière, la former par les services secrets occidentaux, et l’armer par des bédouins idiots mais riches comme crésus, et la faire opposer à ses « frères ennemis » au régime, irakien, syrien, etc.…la liste étant encore ouverte où l’Algérie y tient une bonne place…
    Sous des motifs bien sûr préfabriqués ils sont programmés comme des automates pour s’entretuer et renverser des régimes politiques insoumis, l’un au nom du wahhabisme ou du salafisme travestis, l’autre au nom de la pseudo-démocratie et des droits de l’homme blanc.
    Pourtant la mosquée Al Aqsa n’est-elle pas à quelques encablures des lieux de massacres inutiles de musulmans et d’arabes entre eux. Les appels au secours de cette sainte mosquée des musulmans sont étouffés par les bruits de balles et d’explosions assassines.
    Tant que les victimes sont des arabes et des musulmans, et tant que les destructions touchent le monde arabo-musulman, chacun des commanditaires continuera de jouer son rôle préalablement déterminé où il trouvera en fins de parcours son propre compte.
    Mais ce que les stratèges de ces guerres oublient sans le savoir étant des incroyants, des hypocrites ou des associateurs, qu’en réalité c’est la main de Dieu qui fait bouger le monde.
    Les « grands » de ce monde croient dur comme fer en train eux même de se partager le monde, mais en réalité vont-ils être surpris de préparer le terrain de leur propre fin inéluctable par leurs sales mains entachées de sang d’innocents.
    Qu’ils croient ou non ces pseudo-grands de ce monde ils passeront tous individuellement et malgré eux devant le grand Juge auprès de qui chaque être humain acquerra ses pleins droits et les injustes châtiés et jetés en enfer.
    Ils ont oublié qu’ils sont apparus dans ce monde par la voie de deux urètres (canal qui va de la vessie au méat urinaire servant à l’écoulement de l’urine et du sperme) celui de l’homme et celui de la femme.
    Et ils ne furent tout à fait au début de leur existence qu’une simple baisse (ou goutte) de sperme, puis après leur mort inévitable une charogne écœurante. Et entre l’une et l’autre, ces fameux « grands » arrogants et impétueux ils portent en eux des excréments.




    0



    0
    Tarik Abdallah MEHDI
    22 mars 2013 - 15 h 33 min

    Ce que je troube abérrant
    Ce que je troube abérrant c’est que les représentants à la fois arabes et mususlmans (la OCI organisation de la coopération islamique ) ne se sont en aucun cas manifesté, ni introduit dans la scène international, dans le cadre du conflit Syrien.

    Le régime de Bachar El ASSAD est responsable de ce massacre mais il revient au peuple syrien mais aussi aux dirigeants des différents pays Arabe et surtout de la communauté musulmane d’intervenir politiquement et non pas l’Union Européenne , ni la Russie , ni les USA.
    La légitimité d’intervenir ou de s’ingérer dans le conflit Syrien « si le peuple syrien en fait le souhait et l’autorise » appartient selon le Droit International à l’organisation des pays arabe, organisation régional habilité à agir selon la charte des nations unies.
    Je ne vois donc pas pourquoi ce mimitisme des pays arabes ??




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.