Les jeunes chômeurs protestent à Laghouat

Une centaine de chômeurs ont protesté, ce matin, dans la ville de Laghouat. Répondant à l’appel du Comité national pour la défense des droits des chômeurs, ces jeunes sans emploi ont arpenté les artères de la ville, sous un soleil de plomb, avant de se rassembler au centre-ville. Les protestataires, essentiellement venus des localités limitrophes, ont brandi des banderoles et des pancartes appelant à la justice sociale et à l’élimination de toute forme d’exclusion ou de marginalisation. Par leur action, ils réclament le droit au travail constitutionnellement garanti. Ces chômeurs réaffirment leur attachement à l’unité nationale et rejettent toute tentative visant à détourner leur colère pour des desseins inavoués. Ils assurent que leur mouvement de protestation n’est pas de nature à troubler l’ordre public ni à toucher à la stabilité de la région et du pays. Cette action de protestation s’inscrit, affirment-ils, dans la continuité de leur «grand rassemblement» à Ouargla qui a drainé des milliers de jeunes sans emploi. Ils estiment ainsi nécessaire de maintenir la pression sur le gouvernement afin qu’il concrétise ses promesses. «Après tant d’années d’attente et d’abandon, il est tout de même difficile de croire facilement aux promesses. Il faut des mesures concrètes visibles sur le terrain», lâche l’un des manifestants qui dit avoir 37 ans sans avoir pu travailler une année complète à plein temps. Selon les membres du comité des chômeurs, d’autres sit-in seront organisés prochainement dans d’autres villes du Sud.
Sonia B.
 

Comment (9)

    abdelkader wahrani
    24 mars 2013 - 17 h 00 min

    le nord profite des richesses
    le nord profite des richesses du sud, les gens du sud exclus du pays. les puits de pétroles et gaz se trouvent dans sud, la priorité au habitants du sud???. les richesses du sud pour les kabyles,les chaouis,les oranais,constatinois,l´algerois…ect mais les gens du sud surtout ceux qui ont la peau noire sont exclus de l´algerie. un apartheid sur le modéle sud africain de peter bhoter. un racisme qui ne dit pas son nom. la vérité blesse. EL-HAQ MOOR.




    0



    0
    Anonyme
    24 mars 2013 - 15 h 15 min

    Ces chômeurs ont des
    Ces chômeurs ont des diplômes?! une qualification? hein! (…),non,nada, alors s’il veulent vraiment du travail ? et pas d’autres choses??? ben ils accepteraient n’importe quelle job..et l’Algérie doit ouvrir les mines dans le sud algérien..si non dans l’agricultures..le bâtiments..ou hommes à tout faire,et celui qui refuse..le job? ben direction->la prison




    0



    0
    Anonyme
    24 mars 2013 - 14 h 13 min

    Une atmosphère de fin de
    Une atmosphère de fin de règne, significative de la décomposition d’un régime de septuagénaires, sans relève, sans projet, sans programme et sans capacités de travail.Un régime grabataire.
    Le décalage entre une société qui aspire à une vie « normale », qui aspire à fonctionner naturellement, ou les droits les plus essentiels seraient respectés, une société vivante et vivace, qui ferait elle-même émerger ses leaders syndicaux, ses représentants politiques, ses femmes et ses hommes de culture, sans interventions de la police politique, d’un régime obsolète, en total déphasage avec les évolutions historiques, et les aspirations montantes, qui déferlent sur toute la région. Un régime qui continue à gérer ses propres turpitudes, à défaut de diriger le pays, comme s’il était encore dans les années 70. Le fossé entre cette société qui bouillonne, et ce régime qui se désintègre, ne cesse de se creuser.
    La rupture, entre une société qui revient de loin, et qui et gagne chaque jour en force et en efficacité, face à un régime moribond est définitivement consommée. C’est dans l’air. La société toute entière est en effervescence. Elle semble heureuse de renouer avec ses réflexes perdus, ceux de la dignité, de la saine révolte, du désir de se réapproprier son propre destin. Bientôt ce sera une immense clameur. Plus personne n’ignore les incontournables perspectives. Y compris les dirigeants, eux-mêmes, dont le seul souci n’est plus que de gagner du temps.




    0



    0
    Réalité
    23 mars 2013 - 19 h 31 min

    Les jeunes chômeurs
    Les jeunes chômeurs protestent à Laghouat,
    OUI c’est légitime, mais il y a une limite à ne pas dépasser.

    Vive Bouteflika
    Bouteflika appelle les Algériens en particulier les jeunes à la vigilance.




    0



    0
    mahdi
    23 mars 2013 - 18 h 26 min

    Juste une précision : ils
    Juste une précision : ils n’étaient pas une centaine, mais des centaines (avec preuve à l’appui) ! merci




    0



    0
    JAZ
    23 mars 2013 - 17 h 50 min

    Sous leurs pieds des puits de
    Sous leurs pieds des puits de pétrole,ils vivent encore dans la misère,meme leur dignité est mise a mal.Pour des gens qu’on a traité de tous les noms,je trouve,qu’ils ont une grande conscience politique,et leur patriotisme reste intact ,pendant que des traitres ,voleurs,se la coule douce avec la bénédiction du régime.Comment le pouvoir,peut-il avoir la conscience tranquille,sachant que la patrie est en danger et les charognards attendent que ça.Qui dirige le pays ????
    Matoub parlant de l’Algérie,disait :celui qui ne voit pas et qui ne veut rien savoir est un imbécile,celui qui sait et qui ne fait rien est un criminel.




    0



    0
    B.H.
    23 mars 2013 - 16 h 35 min

    vigilance constance pour les
    vigilance constance pour les jeunes de laghouat et ceux des villes avoisinantes.ne vous laissez pas manipuler par les tentatives de traquenard de zitout et ses acolytes charlatans du sud qui veulent creer le chaos pour faire tomber la République.




    0



    0
    AIT MOKHTAR
    23 mars 2013 - 16 h 03 min

    Nous somme de tout coeur avec
    Nous somme de tout coeur avec vous.
    Il faut tenir! TAJ l’islamiste d’hier, ce monsieur Auto-route, tous ces partis cocotte minute, tous les larbins du pouvoir vont brandir le slogan ( la main de l’étranger) il vont essayé de discréditer les leaders, faire des contres manif et éviter de parler de l’essentiel! hors que ces jeunes demandent un droit le plus élémentaire! travail! pendant que les copains de Bouteflika sont pris main dans le sac avec des Millions de Dollars! ils sont nommés dans les représentations diplomatiques, ils se soignent à l’étranger… heureusement que nous avons ce Pétrole maudit! ils vont pouvoir sortir quelques milliards de dollars pour arroser tout le monde et déplacer le problème dans le temps!!! c’est hallucinant! ce pouvoir a bien montré ses limites! 2014 on doit rétablir l’autorité de l’État et voter pour un homme responsable! parfois j’ai envie de crier!!!




    0



    0
    00213
    23 mars 2013 - 14 h 27 min

    On est entrain de faire
    On est entrain de faire montrer au monde entier que notre union national prévaut sur TOUT !
    .
    Ce sont des revendications légitimes avec un mode de contestation responsable.
    00213 solidaire de ces chômeurs (et de tous les chômeurs algériens patriotes) !
    .
    blablabla commission d’établissement…
    blablabla étude de faisabilité…
    blablabla prévision…
    blablabla projet…
    IL FAUT RÉELLEMENT INDUSTRIALISER LE PAYS MAINTENANT !!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.