Affaire Khalifa : mandat de dépôt pour les accusés

Les accusés dans l’affaire Khalifa risquent de se retrouver en prison avant même qu’ils ne passent devant la cour d’appel. Selon des sources sûres, le juge en charge de cette affaire aurait délivré des mandats de dépôt à l’encontre de l’ensemble des accusés qui sont en liberté. Des mandats qui doivent être exécutés avant le 2 avril, le jour de l’ouverture du procès en appel au niveau du tribunal criminel près de la cour d’appel de Blida. En tout et pour tout, 72 accusés et 300 témoins ont été convoqués. Selon toute vraisemblance, le procès en appel de cette grosse affaire d’escroquerie bancaire ne se déroulera pas comme en première instance. Non pas que le juge a changé, mais que la conjoncture, foncièrement marquée par les scandales de corruption, n’est plus la même. Notre source n’exclut pas que des personnes ou personnalités de premier rang – convoquées comme témoins – soient mises en examen. On se souvient qu’en première instance, plusieurs témoins avaient assumé en pleine audience – et comme par défi – les actes qui leur étaient reprochés. Mais cela n’avait aucunement entraîné de poursuites judiciaires à leur encontre. Beaucoup d’Algériens ont encore en mémoire la fameuse phrase de Mourad Medelci, ministre des Finances à l’époque des faits : «Je n’étais pas assez intelligent.» Nombreux sont également ceux qui se souviennent de la déclaration d’Abdelmadjid Sidi Saïd, patron de la Centrale syndicale : «J’assume !» affirmant de ce fait avoir lui-même mis l’argent de la Cnas dans les caisses de la banque Khalifa. D’autres noms pourraient être également convoqués lors de ce procès en appel qui promet bien des surprises, dont ceux de Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, et de Abdeslem Bouchouareb, ancien ministre de l’Industrie, actuellement député RND. Ces deux personnalités risquent de passer devant la justice pour notamment «complicité dans la dilapidation de biens publics». En tout cas, il s’agit d’un premier test pour le gouvernement après les scandales de corruption qui ont ébranlé l’entreprise nationale des hydrocarbures Sonatrach et d’autres institutions. C’est à travers ce procès que l’Etat semble vouloir démontrer sa volonté de lutter implacablement contre la corruption qui gangrène l’économie nationale. Les témoins ont déjà été rendus destinataires de convocations. Cinquante parties civiles sont concernées par le procès qui sera présidé par le magistrat Antar Menouar. Le principal accusé est toujours en fuite à Londres. Neuf autres accusés seront également jugés par contumace. Les accusés seront jugés pour les mêmes chefs d’inculpation, à savoir association de malfaiteurs, escroquerie, abus de confiance et faux et usage de faux. L’affaire de la caisse principale de Khalifa Bank a été jugée en 2007 en première instance. Elle avait commencé par la découverte par la banque d’Algérie d’un trou financier de 3 milliards de dollars au niveau de la caisse principale de cette banque privée.
Sonia B.
 

Comment (9)

    Mansour
    29 mars 2013 - 10 h 12 min

    L’affaire khalifa résume
    L’affaire khalifa résume toutes les contradictions du régime de Fakhamatouhou de sa clique et de ses sponsors.Voila un jeune pharmacien parti de presque rien si ce n’est être le fils d’un brillant homme hors du commun qui réussit en peu de temps à monter une banque,une compagnie aérienne et plusieurs autres entreprises.L’ascension de Moumen Khalifa agaçait terriblement les rentiers partisans du manger en rond et du ronron pour endormir le peuple et lui dire qu’ils sont les meilleurs dirigeants et qu’il n’y a pas mieux qu’eux.Or Khalifa les a réveillés et voulait réveiller le peuple surtout après le lancement de sa TV satellitaire d’où leur réaction d’une violence inouïe pour le détruire.Quoi qu’on dise il était un réel danger pour la mafia politico-financière dont parlait le regretté Boudiaf avant son tragique assassinat et direct à la Télévision le 29 juin 1992 à Annaba.Sa banque concurrençait les banques ronronnantes du régime,sa compagnie aérienne concurrençait Air Couscous réceptacle de toutes les combines de la nomenclatura,sa TV concurrençait l’unique voix de son maitre et il commençait à faire de l’ombre à beaucoup de barons mafieux qui ne veulent rien lâcher.Nous avons assisté à un grossier règlement de compte pour empêcher toute évolution de l’économie algérienne et ce n’est pas un hasard si sa chute a commencé après un rapport de la DGSE française publié dans le journal de « gauche » Libération.Rien que des gens qui veulent du bien à ce pays.
    Ces gens n’ont eu aucun remord à mettre 20 000 Algériens au chômage et ruiner de nombreux épargnants pour assouvir leur macabre ambition de garder le koursi et tout ce qui va avec.




    0



    0
    Tata Battata
    28 mars 2013 - 6 h 44 min

    3 milliards de dollars ?
    3 milliards de dollars ? d’ou vient ce chiffre magique…peut etre un peu moins pour permettre de se sucrer un peu plus sur le dos de Khalifa… La grande question: pourquoi cet acharnement de boucher et diabolique pour detruire la vie de centaines de milliers d’Algeriens qui travaillaient dans ces entreprises ALORS qu’un pret du gouvernement de bon, disons 3 milliard de dollars aurait sauvé des milliers d’emplois.I suffisait de garder la structure existante tout en retirant les requins assoifés et rebartir ces entreprises sur une solide base’ Le feu a été mis pour simplement effacer toute trace de ces requins qui vivent toujours grassement sur le meme dos du peuple.




    0



    0
    belka
    27 mars 2013 - 0 h 23 min

    entierment d accord avec adel
    entierment d accord avec adel khalef dans son commentaire lui au moins a investit ici et a créé de lemploi et de la richesse, au fait « fakhamatouhou » ou tab jnanou,en 14ans walou .




    0



    0
    JAZ
    26 mars 2013 - 20 h 44 min

    Une mascarade de
    Une mascarade de plus.L’injustice en Algérie est juste capable de mettre au trou,des journalistes,des chomeurs,des harragas,des manifestants.Le préjudice subit par le petit peuple est énorme,des milliards de dollars perdus à jamais.Ces soit disant juges devraient d’abord juger leur conscience,s’ils ont en une.




    0



    0
    Adel A KHALEF
    26 mars 2013 - 10 h 20 min

    Je ne suis pas du tout
    Je ne suis pas du tout convaincu, d’ailleurs d apres l’article on pense que l ‘etat veux montrer sa « volonté » de lutter contre la corruption, foutaise…Moi principalement je soutien Abdelmoumen Khalifa, lui au moins a fait quelque chose pour le peuple algérien, il a permis au citoyens d’avoir une sublime compagnie aérienne, une grande banque avec des produits bancaire innovant,il a introduit la carte mastercard et les paiements électronique, il a révolutionner beaucoup de choses pour notre pays et pour notre nation, je pense sincèrement que malgré qu’il soit  » coupable » de détournement il reste un homme qui a rendu service a la société algérienne..il a crée de l’emploi, il a fait beaucoup de bien, beaucoup de bien, Khalifa Airways etait une sublime vitrine pour notre pays et notre peuple a l’international, qui peux dire le contraire? Bouteflika peut etre? ou mieux encore chakib khelil?

    PAR CONTRE:

    Qua’a fait le traître voleur escroc incompetant de Chakib khelil? et Farid Bedjaoui? et autres et j’n passe…. ils on piller le peuple, voler le pays et violer notre dignité, pourquoi ? parce que messieurs on besoin de vivre dans le luxe? eux par contre auront t’ils des mandants de dépôt? bien sur que NON, alors soyons réaliste, ceci est une république bananiére et elle le restera. L’impunité est la première caractéristique du system algerien pourri.

    JE NE CROIS PAS A LA VOLONTE DE L’ETAT CEST UNE ARNAQUE




    0



    0
    AnonymeKELAM
    26 mars 2013 - 8 h 57 min

    que dire la bonne gouvernance
    que dire la bonne gouvernance c’est aussi la bonne justice.
    pas de réglement de compte ,mais un bon miroir ,pour ne plus faire la même faute car devenir fautif c’est plus grave pour la sainteté du PAYS.




    0



    0
    marekchi
    26 mars 2013 - 8 h 15 min

    On verra ce que fera la
    On verra ce que fera la justice. Mais je doute fortement qu’il y aura un verdict juste; comme d’habitude.




    0



    0
    Anonyme
    25 mars 2013 - 23 h 31 min

    une medaille et meme +
    une medaille et meme + une pension pour les hommes et femmes qui les ont denoncé et coincés…inchallah




    0



    0
    00213
    25 mars 2013 - 17 h 52 min

    Voilà…
    … on y arrive et

    Voilà…
    … on y arrive et on commence enfin à titiller les gros poissons.
    Continuez.
    Toujours plus haut !
    Toujours plus gros !
    .
    N’hésitez pas à exposer les prises : Le peuple (et les défendeurs de la démocratie) aiment cela comme dans les arènes de Rome.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.