Les redresseurs du RCD créent une direction parallèle

Dans un communiqué remis à notre rédaction, la Coordination nationale pour un congrès extraordinaire (CNCE), qui regroupe des cadres dissidents ou exclus du RCD, annonce avoir installé un bureau national provisoire, composé de l’ancien secrétaire national à l’organique du parti et chef de file du mouvement, Rabah Boucetta, coordinateur national, Nassim Smaoune, chargé de l'organique, Mhand Slimani, chargé de la communication, Karim Larab, chargé de la logistique, et Mme Tounsi, chargée de la condition féminine. Dans la prochaine étape, la coordination s’emploiera à la structuration locale et régionale, indique encore le communiqué. Les rédacteurs du communiqué expliquent leur démarche par un souci de «parer à toute tentative de manipulation de la part de l'actuel président, qui pourrait afficher une velléité d'aller vers l'organisation d'un simulacre de congrès extraordinaire». On apprend aussi que plusieurs membres font l'objet de suspensions qualifiées d’arbitraires après que «la machine à broyer toutes voix discordantes a été mise en branle». Le CNCE dénonce «le mode opératoire qui a conduit le parti (RCD) à la déliquescence et à la démobilisation». «Au lieu de battre le retour de tous les enfants du RCD, en y répondant favorablement à cette légitime revendication (…), l'actuel président s’évertue à faire croire, à qui veut l'entendre, qu'il n'y a pas crise, oubliant qu'il a été coopté et intronisé au dernier congrès et cela contre la volonté des militants.»
Karim B.
 

Comment (14)

    iflis
    28 mars 2013 - 14 h 39 min

    Si le DRS est réduit à
    Si le DRS est réduit à investir sur quelqu’un comme rabah boucetta, c’est qu’il est en état de déliquescence très avancé.
    Excellent signe pour notre pays. Bientôt la fin du système d’Oujda ?
    Demain, nous serons à Tassaft Ouguemmoun pour commémorer l’anniversaire de la mort des colonels Amirouche et Si El Haoués, tombés au Champ d’Honneur le 29 mars 1959, suite à la trahison des leurs.
    Gloire à Nos Martyrs !
    Vive l’Algérie de Novembre et de la Soummam !
    Vive l’Algérie démocratique et sociale !
    A bas les traitres d’hier et d’aujourd’hui !




    0



    0
    Anonyme
    28 mars 2013 - 13 h 35 min

    c’est ce rabeh boucetta, qui
    c’est ce rabeh boucetta, qui était la machine à broyer des voies discordantes, quand il était à l’organique, il n’a jamais cessé de saboter, de suspendre des militants à tort et à travers, il était parmi les transgresseurs par excellence du règlement intérieur du parti,,,,,,, etc. alors ne me demandez pas de vous faire confiance aujourd’hui et cautionner votre folie




    0



    0
    iflis
    28 mars 2013 - 11 h 57 min

    Le Président du RCD au
    Le Président du RCD au Congrès du Parti de Gauche

    Mohcine BELABBAS, Président du RCD, accompagné de Youcef MERROUCHE, Secrétaire national à l’Emigration, a participé les 22 et 23 mars à Bordeaux aux travaux du IIIème Congrès du Parti de Gauche français.
    Ce rendez-vous a vu la participation de sept-cents délégués venus des différentes régions de France et des invités arrivés de trente-cinq pays. Aux côtés des représentants du RCD, de nombreuses personnalités politiques ainsi que des responsables syndicaux et des dirigeants associatifs ont pris part à ce congrès.
    Accueilli parmi les invités, le président du RCD a longuement discuté avec ses homologues Jean-Luc Mélenchon et Martine Billard Coprésidents du Parti de Gauche. Durant les deux jours, il a eu d’intenses entretiens et échanges de points de vue sur la situation politique régionale et internationale avec les délégations étrangères et particulièrement tunisienne et marocaine.
    De nombreux délégués, d’origine algérienne, présents au Congrès ont profité de la présence du Président du RCD pour poser des questions sur la situation politique de leur pays d’origine et ont exprimé leur solidarité avec le RCD.




    0



    0
    iflis
    28 mars 2013 - 10 h 27 min

    Cher Maysar :
    Boucetta n’a ni

    Cher Maysar :
    Boucetta n’a ni la carrure, ni les compétences, ni la crédibilité pour opérer un putch, encore moins un redressement.
    Et à tous ces détracteurs du RCD, je vous dis une chose, le RCD est bien structuré et a un reglement uintérieur. Il résiste aux tentatives d’infiltration des services depuis 24 ans. Et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils pourront le destabiliser, surtout en misant sur un mauvais cheval, que dis-je une jument nommée boucetta.




    0



    0
    AnonymeAmar n'ali
    27 mars 2013 - 21 h 12 min

    mohsen Belabbes président du
    mohsen Belabbes président du RCD. il n’a pas rêver d’etre agent de sécurité dans ce parti mais avec la complicité de Said Samedi( le manipulateur), broyeur des militants comptants c’est cela la démocratie chez lui . chapeau les redresseurs et bon courage .




    0



    0
    iflis
    27 mars 2013 - 14 h 42 min

    Ah ya rabah boucetta ! Pas un
    Ah ya rabah boucetta ! Pas un seul militant de ta commune, ni de ta wilaya ne t’a suivi dans ton aventure téléguidée par les services. Arrêtes de rêver bonhomme. Lors d’une récente réunion des militants de Boumerdés, les militants de ta commune Béni Amrane étaient très acharnés contre toi qui les a trahis. Heureusement, que le président de séance leur demandé de ne pas tirer sur l’ambulance boucetta, sinon ils auraient divulgué beaucoup de tes petits secrets du village.
    Un dernier tuyau, plusieurs cadres qui ont été victimes de tes purges quand tu sévissais à l’organique ont émis le voeu de revenir au bercail.
    Mieux vaut pour toi de te faire oublier Rabah. C’est dans ton intérêt.
    A bon entendeur salut.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    27 mars 2013 - 13 h 13 min

    RCD il n´est pas intéressant,
    RCD il n´est pas intéressant, laisser tomber???. RCD parti anti démocratique,perturbateur et subversif? il se cache derriére la culture.




    0



    0
    lyesAnonyme
    27 mars 2013 - 9 h 47 min

    voila un parti qui nous
    voila un parti qui nous chante la democratie comme mode de gouvernance mais qui la combat a l’interieur de ses structures ! le dernier congrés est un simulacre congrés car comment un Sadi ose pietiner les principes democrtiques en intronisant mohcine a la tete du parti tout en sachant que ce dernier n’a ni les competences et ni le parcours pour pretendre prendre le parti , d’ailleurs depuis que mohcine est a la tete du parti , le RCD est devenu un club d’amis ou regne le libertinage, la mediocrite et la trahison! les fraudeurs sont aux postes de responsabilites et un parti qui observe le deuil sur benbella ennemi de la democrtaie est en voie de normalisation !
    il est temps que tous les enfants du parti reviennent et un congres extraordianire rassemmbleur est plus que necessaire!




    0



    0
    lyesAnonyme
    27 mars 2013 - 9 h 36 min

    je partage parfaitement les
    je partage parfaitement les soucis de cette structure et je crois que le RCD version mohcine est en voie de liquidation ! comment ya 3adjaba un parti qui chante democratie et opposition s’allie avec le FLN RND et autres ! le parti actuel est devié de ses principes fondamentaux ! je suis pour le retour de tous les enfants du parti ! Sadi a pris sa retraite et a confié le parti a un incapable ! basta la democratie ne se batit pas de cette maniere




    0



    0
    bilal
    26 mars 2013 - 17 h 26 min

    J’avais mis beaucoup d’espoir
    J’avais mis beaucoup d’espoir dans des parti comme le RCD ou le FFS ,ils m’ont déçu.Je suis pour un vrai parti nationaliste patriotique abreuvé de « fanatisme » et « violemment  » Algérien jusque dans les veines . Normalement c’est nous qui devrions avoir « des gardiens de la révolution » avec des groupes de jeunes algériens mode « tees shirt noir et béret vert  » défilant dans les rue de la capitale!!! Mais bon




    0



    0
    farid
    26 mars 2013 - 17 h 08 min

    arrête ya si Boucetta tu as
    arrête ya si Boucetta tu as levé ta main lors du congres en presence de tout le monde et c’etait un plebiscite. Tu as failli.




    0



    0
    Maysar
    26 mars 2013 - 13 h 48 min

    Pourquoi seul Algérie
    Pourquoi seul Algérie Patriotique est informé de cette pseudo-dissidence ? D’autre part , ce que vous appelez redressemment c’est en fait un Pusth dans la pure tradition des dictateurs ! Et je parie que si cela s’avérait , ces pseudos opposants ne serait que des taupes du DRS qui seraient écartés , et voilà qu’ils donnent la preuve eclatante !




    0



    0
    mahdi
    26 mars 2013 - 13 h 42 min

    De toute façon, l’après said
    De toute façon, l’après said sadi a été tracé par himself ! le coup et parti ! la CNCE va certainement le rappeler pour sauver les meubles !




    0



    0
    gateau
    26 mars 2013 - 11 h 52 min

    redresseurs, adjectif
    redresseurs, adjectif ridicule. Redresser qui, qoui, dans quel but ?.
    De toute façon tout dans ce pays tout est à redresser.
    Toute la voyoucratie politique, religieuse, syndicale, économique, administrative et institutionnelle algérienne est tordue, illisible….

    Pour couper court à tout ce brouhaha et à ce charivari ce sont les statuts relatifs au droit d’association, et la constitution qu’il faut vite amender. Des institutions de l’état, aux services de sécurité, aux corps administratifs, aux partis boulitiques boulimiques, …….. tout croule sous l’irresponsabilité l’amateurisme et le je m’en foutisme.

    Chaque redresseur veut sa part du gâteau.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.