Ahmed Benbitour et Soufiane Djilali annoncent la naissance d’un «front commun contre un quatrième mandat»

L’ancien chef de gouvernement Ahmed Benbitour et le président de Jil Jadid, Soufiane Djilali, ont animé une conférence de presse, aujourd’hui samedi, à la salle Zinet, à Riadh El-Feth, pour annoncer la création d’une «alliance stratégique entre les forces du changement», appelant à la mobilisation de l'opinion publique contre une éventuelle candidature de Bouteflika à l'élection présidentielle de 2014. Une source proche de Jil Jadid a indiqué que plusieurs personnalités nationales, dont Mohamed Mechati, membre des 22, sont susceptibles de rejoindre ce front «afin de permettre à l'Algérie de connaître une autre alternative en 2014 au lieu de subir un autre mandat de Bouteflika, lequel risque de mener le pays vers l'abîme à cause du sous-développement économique et des injustices sociales». Les signataires de la déclaration s’opposent également à la révision de la Constitution, au motif que celle de 1996 garantit le principe de l’alternance. Les signataires de l’appel préviennent aussi contre «les risques de dérapages susceptibles d’engendrer la violence, surtout dans la conjoncture actuelle». A cette occasion, Soufiance Djilali et Benbitour ont annoncé leur intention de présenter leurs candidatures à la prochaine élection présidentielle.
Karim B.

Comment (7)

    belcourtois25
    31 mars 2013 - 11 h 11 min

    Très juste, seulement voilà,
    Très juste, seulement voilà, le problème avec Bouteflika est qu’il n’a pas la main heureuse pour choisir ses collaborateurs. A ce jour, je n’ai vu que des cabots autour de lui. Et en plus, il manque terriblement de réactivité quand ces derniers ronronnent derrière leur bureau!




    0



    0
    AMYNE
    30 mars 2013 - 20 h 38 min

    immarred…hoowa et
    immarred…hoowa et chwakrooo….il n a aucun destin à accomplir celui sauf celui de sa sa race….et aachirttou
    (…) chwiya….




    0



    0
    Anonyme
    30 mars 2013 - 20 h 10 min

    Ceux qui mettent des batons
    Ceux qui mettent des batons dans les roues ,ce sont justement ces gens qui veulent garder bouteflika car monsieur les arrange bien:proneur de l’impunité,de la hogra,des bidonvilles,de la misère sociale,du chomage à taux élevé,une éducation sinistrée.Ce qu’il a bien pu faire pour l’Algerie,il l’a fait pour son prestige et son renom,et il l’a fait à ALGER.Sortez messieurs à quelques encablures d’Alger,c’est l’horreur miserable et l’abandon,car l’etranger ne passe pas par la pour dire que boutef a fait!j’ai bien le sentiment que c’est un président qui n’aime ni son peuple,ni son pays,ni sa patrie qui ne doit pas etre la sienne au fond.Un minimum aurait été d’éviter la construction de la grande mosquee au profit de l’amélioration des hopitaux existants,améliorer l’éducation de son peuple et offrir au jeune un minimum d’épanouissement.Un peu de reflexion et moins d’égoisme,un peu de piété et de foi.Un etre humain n’est pas un tout.Plus…..la place aux intellectuels,car boutef n’en est pas un.Il a sa ruse comme outil de refexion,et la ruse a ses limites.Le peuple n’est pas dupe!




    0



    0
    saidani
    30 mars 2013 - 17 h 52 min

    Je pense qu’il y a confusion.
    Je pense qu’il y a confusion. monsieur Djilali ne s’est pas porte candidat.




    0



    0
    Anonyme
    30 mars 2013 - 15 h 44 min

    Le monsieur sur la photo,il
    Le monsieur sur la photo,il ressemble {°¿~} comme une goutte d’eau ! a un marocain marchand ambulant de quincaillerie à bruxelles..ça! ex premier ministre algérien!!! mdr…alors là l’algérie est tomber bas..après un ex secrétaire du FLN ,avec une tête de marabout,puis des ex ministres islamo -quataris avec des noms imprononçable et demain c’est qui??.allez les blagues à part..bouteflika et meilleur que ces bergers et dans tout les domaines




    0



    0
    Anonyme
    30 mars 2013 - 15 h 10 min

    Si l Algerie avait vraiment
    Si l Algerie avait vraiment un problem de gouvernement, alors il n y a qu a importer un gouvernement comme on le fait avec le reste des besoins essentiels de ce peuple rassemble autour de la marmite petroliere.

    Comme les algeriens adorent le « clés en main », chaque 4 ans, il y a un gourvenement sortant quelque part dans le monde. Un gouvernement qui a fait ces preuves….

    Donc on a le choix et l argent (en plus les salaires des gouvernements des pays développés, sont derisoires par rapport a nos mafiocrates).

    Oui, si c etait vraiment ca le problem… mais c est pas le cas.

    Le problem n est ni Algerien, ni humain mais plutot naturel. Choisissez n importe quelle espece (mammifères, poissons, insectes…etc) d un parc zoologique et mettez la en liberte dans la nature. Les chances que cette especes survive en liberte sont presque zero. Car c est une espece qui vie depuis des generations en captivite et ne sait rien de la liberte. Comme tous les pays de l afriques…

    Dans le meilleur des cas, cette espece sera victime de la fain ou servira comme nouriture au autres especes. Dans le pire des cas, l espece tournera vers la consommation de sa propre espèce….

    Mais il y a eu des experiences reussites, par example: la méthode russe ! On capture une ou deux femelles en pleine mer, on les place dans un bassin avec des nés-captifs et on libère tout le monde au bout de quelques semaines. Succès garanti : les femelles adoptent les jeunes dauphins inexpérimentés et leur apprennent comment survivre en mer. Ce protocole fut appliqué avec succès aux deux dauphins nés captifs remis en liberté en Mer noire à l’initiative du Dolphin Reef d’Eilat.

    Donc il nous faut importer des femelles des pays développés pour elever des generations libre. Pour ca, faut juste ouvrir le pays au tourisme. Le reste viendra tout seule. Voila. 🙂




    0



    0
    ABDELAZIZ
    30 mars 2013 - 14 h 58 min

    Vraiment du n’importe quoi
    Vraiment du n’importe quoi !!! la meilleure façon pour eux pour l’empecher c de se présenter comme candidats et gagner l’élection,,mais là , c une autre histoire, ils n’ont pas assez de c…. pour le faire , c juste des megéres spécialistes du bla-bla.
    On dit tout ce qu’on veut sur Bouteflika,il demeure de loin le meilleur président sur plusieurs plans, je sais qu’il n’est pas saint ou parfait , ni le modéle du parfait démocrate, néanmoins il a fait bcp de choses positives pour le pays et ce malgré les batons dans les roues mis par certains clans et groupes d’intérets.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.