Réunion des 5+5 : le ministre marocain de l’Intérieur provoque Alger

«L’affaire du Sahara marocain ne doit pas constituer un frein dans nos relations avec l’Algérie», a déclaré aujourd’hui à Alger le ministre marocain de l’Intérieur. Son insistance sur le «Sahara marocain» sonne comme une nouvelle provocation marocaine contre l’Algérie. Dahou Ould Kablia, ministre de l’Intérieur, a répondu en assurant que le conflit du Sahara «occidental» doit être réglé par l'ONU. Le ministre de l’Intérieur a insisté, par ailleurs, lors de cette conférence de presse, en marge de la réunion des 5+5 qui s’est tenue à Alger, sur la nécessité d’élargir et de renforcer la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de drogue dont l’un des gros pays producteur est le Maroc. «Il nous suffit, à titre d’exemple, d’observer l’extension que connaissent le trafic de drogue et les précurseurs chimiques et leurs effets destructeurs sur nos sociétés, en particulier sur les jeunes», a-t-il souligné. Le ministre a indiqué, à cet effet, que la vigilance et les actions à mener contre ce fléau «doivent toucher toutes les étapes de la chaîne du trafic». Allusion, sans doute, au voisin marocain. Pour sa part, le ministre libyen de l’Intérieur a assuré que son pays a bien réussi à «juguler le trafic d'armes» à ses frontières. «Nous surveillons nos frontières», a-t-il attesté. Interrogé sur les djihadistes tunisiens en Syrie, le ministre tunisien de l’Intérieur a jeté un véritable pavé dans la mare : «Vous parlez de milliers de djihadistes tunisiens en Syrie, il y en a des centaines, pas des milliers.» Selon lui, plusieurs cellules de recrutement ont été démantelées. Le ministre tunisien a confirmé, dans ce sillage, la présence d'un groupe de 11 terroristes près des frontières algériennes. D’après lui, les services de sécurité des deux pays, l’Algérie et la Tunisie, travaillent ensemble pour les traquer. Le dossier de l’émigration clandestine a été également abordé par notamment le ministre italien de l’Intérieur. Selon lui, les Algériens sont très peu nombreux parmi les migrants clandestins. Sur les 60 000 migrants clandestins, il y aurait une centaine d’après lui. Lors de cette conférence, il y a lieu de souligner l’absence du ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls, en raison de la situation politique en France, marquée par l’affaire Cahuzac, désormais ancien ministre délégué au Budget. Son absence serait due à un éventuel changement du gouvernement en préparation en France.
F. Amraoui

Comment (11)

    abdelkader wahrani
    11 avril 2013 - 16 h 11 min

    nous sommes trés nombreux en
    nous sommes trés nombreux en algerie et partout dans le monde, contre cette ouverture des frontiéres que absolument veut le roi 6, du maroc pour son intérêt primordial. avant de prendre la décision d´imposer le visa pour les algeriens et d´expulser nos compatriotes hors de son territoire une chose que la monarchie passa sous silence, le roi 6, aurait du penser aux consequences d´une telle décision. il ne doit pas insister, car il y a un contentieux a régler sur plusieurs problémes qui ne peuvent être balayer d´un seul coup. la ferméture de cette frontiére est une réalité qui parait pour certains scandaleuse? le roi 6, du maroc impose et dispose comme il l´entend, quand il veux il nous traitres de terroristes, nous sommes responsable de tous les maux de la terre. qu´il régle son probléme avec ceuta et mellila sous le joug de l´espagne. quand le héros président défunt Hugo Chavez a expulsé l´ambassadeur d´israél du venezuéla a cause des horreurs commises sur les palestiniens, le roi 6, du maroc ferme son ambassade au venezuella en réponse a cette expulsion au nom d´israél. beaucoup de marocains savaient pour la fermeture des frontiéres, que le pouvoir républicain algerien leur fait payer dans la misére, leur opposition a l´indépendance des sahraouis et leur soutien au roi 6, avec sa guerre coloniale criminelle.




    0



    0
    Houhou
    10 avril 2013 - 18 h 39 min

    Why don’t we just let the
    Why don’t we just let the sahraouis decide. The Algerian regime should stay well away from this issue. IT DOES NOT CONCERN US AND WE ARE WASTING THE ALGERIAN PEOPLE MONEY UNNECESSARILY.
    Thank you




    0



    0
    chark
    10 avril 2013 - 12 h 15 min

    Salem à tous les intervenants
    Salem à tous les intervenants , je crois que tout à été dit concernant le marostan et le sionistan , j’ajouterais simplement que le prochain pays à abattre aprés la malheureuse Libye et Syrie sera trés certainement l’Algerie , et le même scenario est à prévoir à savoir que les atlanto-sioniste se serviront du maroc , de la Libye et de la tunisie pour nous planter un couteau dans le dos , je l’ai tout de suite compris quand ils ont pulvérisé la jamahiria , donc si nos généraux de salons n’ont pas encore compris le message Attention car le peuple risque encore de connaitre le sort de l’irak et de la Libye !wa Allah istar !




    0



    0
    Mäki
    10 avril 2013 - 10 h 46 min

    Sans vouloir innocenter les
    Sans vouloir innocenter les dirigeants voisins, et étant adepte du « balayer devant soi », comment se fait-il que de telles quantités de drogues réussissent à passer cette frontière terrestre, fermée, et scandaleusement militarisée ? A ma connaissance, sur ces frontières, du coté algérien, c’est des militaires, des gendarmes et des douaniers algériens et non marocains. Que font-ils ?




    0



    0
    00213
    10 avril 2013 - 10 h 19 min

    Quand je vois la facilité
    Quand je vois la facilité déconcertante pour introduire la drogue marocaine dans notre pays aujourd’hui, j’imagine le rôle du Maroc pour introduire des armes chez nous, demain en cas de conflit interne.
    .
    Si l’ONU (donc les USA et donc Israël) mettent la pression pour qu’on « normalise » nos relations avec notre voisins, c’est qu’il y a un piège derrière cela !
    Il faut donc faire le contraire : Fermer et militariser la frontière.
    .
    C’est une fatalité mais malheureusement nos relations ne s’arrangeront jamais.
    Car le Makhzen (soutenu par la France) est un ennemi déclaré et les islamistes-sionistes du PJD (soutenu par le Qatar) qui ne valent pas mieux, sont en embuscades pour lui piquer le pouvoir.




    0



    0
    ABDELAZIZ
    10 avril 2013 - 9 h 58 min

    Tant que le Maroc est aux
    Tant que le Maroc est aux mains des sionistes il ne sera jamais un pays frére ou un bon voisin.
    On pourra jamais faire confiance à un pays qui occupe un autre, un pays qui accueilli à bras ouverts et couvert de cadeaux la meurtriére tzipi livni,un pays qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Vénézuela durant la guerre de Gaza en solidarité avec l’entité sioniste qui a vu son ambassadeur chassé du Vénézuela, un pays qui a rompu ses relations avec l’Iran pour faire plaisir
    à ses maitres,un pays dont les militaires corrompus jusqu’à la moélle dirigent le plus grand trafic de drogue vers l’afrique et l’europe, un pays où les gens se prosternent devant leur roitelet et pas uniquement à Dieu,un pays où le tourisme sexuel bat son plein , etc…




    0



    0
    AnonymeKELAM
    10 avril 2013 - 8 h 56 min

    le poison vient de chez eux
    le poison vient de chez eux alors ils nous veulent du mals ,donc un homme avertie en vos deux.




    0



    0
    Mansour
    10 avril 2013 - 8 h 02 min

    Le Maroc et Israël ont un
    Le Maroc et Israël ont un point commun:ils occupent tous deux des territoires par la force et refusent d’appliquer les résolutions des Nations Unies.Soutenus par les grands de ce monde qui jouent le double jeu à savoir que pour leurs intérêts ils mangent avec le loup et pleurent avec le berger.Ce que font aussi les monarchies esclavagistes du Golfe avec le Sahara Occidental.Mais le « machin » comme l’a appelé De Gaulle lors de la guerre d’Algérie n’est énergique qu’avec les pays faibles qui n’ont pas d’appuis parmi les grands Etats.La raison du plus fort est toujours la meilleure comme dans la fable de La Fontaine.Tout le monde parle de justice et de droits de l’homme mais ferment les yeux quand leurs intérêts mesquins sont menacés.




    0



    0
    Anonyme
    10 avril 2013 - 7 h 21 min

    les peuples marocains et
    les peuples marocains et algériens sont frères ,que les dirigeants des deux pays le veulent ou pas.Je dois cependant dire a nos frères marocains que leurs dirigeants mènent une politique dangereuse en croyant inonder notre pays par la drogue.S ils veulent réellement l unité du Maghreb ils doivent arrêter cela.




    0



    0
    Anonyme
    9 avril 2013 - 20 h 21 min

    Je les ai dit..et je le
    Je les ai dit..et je le redis..haut et fort, il faut construire un mur [########] de six mètre de haut, et trois mètre de large ====+ des caméras infrarouge dernière génération + des mines****aussi dernière génération,et couper toutes les relations,avec ce maudit voisin encombrant~.l’algérie n’a rien à gagner..mais beaucoup à perdre…même la santé de nôtres jeunesse (drogues) .alors svp! pas de maroc,ni les arabes du golfe et la turquie




    0



    0
    syriano
    9 avril 2013 - 19 h 44 min

    Avec ces traitres de
    Avec ces traitres de toujours,la langue de bois est la meilleur pour calmer les choses.
    Le peuple marocain frere est dirigé par les agents du mossad.
    Dans les années a venir,il pourrait y avoir de forte secousse entre nos deux etats.
    Nous avons la net avantage militaire pour intimider toute tentative de nouvelles invasions.On espere que les marocains nationalistes prennent le pouvoir pour assouplir l’entente entre les deux etats.Le pragmatisme pousse les marocains a éviter toute confrontation avec nous.
    Seul une puissance etrangere peut les pousser a une tension avec nous.Les agents du mossad ne sont pas la pour rien.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.