Chômeurs de Ghardaïa : «Jugez Khelil et libérez les innocents !»

Les chômeurs de Ghardaïa ont appelé le gouvernement d’Abdelmalek Sellal à mettre Chakib Khelil en prison pour être jugé pour les crimes économiques qu’il a commis. En effet, un millier de personnes venues des différentes localités de la vallée du M’zab et des wilayas environnantes ont scandé des slogans anti-Khelil et invité le gouvernement à élargir les jeunes chômeurs arrêtés dans le cadre des derniers troubles qui ont émaillé les précédentes actions de protestation dans la région. «Jugez Khelil et libérez les innocents !», pouvait-on lire sur des pancartes. Le rassemblement s’est déroulé dans le calme. «Les jeunes chômeurs ont fait preuve de maturité exemplaire et surtout rassurante. Le rassemblement a été un véritable moment de communion entre les arabophones et les Mozabites. Les intrus ont été mis à l’écart comme d’ailleurs les perturbateurs», a témoigné à Algeriepatriotique un Mozabite qui suit depuis plusieurs semaines le mouvement des chômeurs. Selon lui, Kamel-Eddine Fekhar, de la section locale de la LADDH, et ses «sponsors» de Rachad se sont tenus à l’écart de cette manifestation après avoir été mis en garde par les animateurs du mouvement qui revendiquent et défendent le caractère pacifique de leur mouvement. Notre source assure également qu’une dizaine de militants de l’ex-FIS ont tenté de faire irruption dans le mouvement sans y parvenir. D’après elle, il ne s’agit pas de figures médiatiques connues du grand public mais d’anonymes facilement dissimulables dans la foule. Les organisateurs ont été cependant pris au dépourvu par la présidente de SOS disparus qui a pris la parole pour parler des «disparitions forcées». Mais son intervention n’a pas duré longtemps. Car les protestataires veulent rester dans le volet social de leurs revendications et éviter tout glissement sur le «vaste terrain politique». Les manifestants ont saisi l’occasion pour répondre à la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, à travers des slogans et des banderoles sur lesquelles ils ont écrit : «Ya Louisa Hanoune, Essahra belvisa !» (Mme Louisa Hanoune, l’accès au Sud exige un visa). Ces chômeurs qui revendiquent des emplois décents font référence à la discrimination pratiquée par les groupes pétroliers étrangers à l’égard des Algériens en général et des enfants du Sud en particulier. Ils rappellent également le «laissez-passer» imposé au Algériens pour pénétrer dans les zones d’activités pétrolières.
F. Amraoui
 

Comment (4)

    abdelkader wahrani
    13 avril 2013 - 22 h 28 min

    oui jugez khalil et aussi les
    oui jugez khalil et aussi les voyous, les fauteurs de troubles. et ce n´est pas la rue qui dirige non? l´algerie c´est état, c´est une nation solide???. les fauteurs de troubles doivent payer???.




    0



    0
    axelpanzer
    13 avril 2013 - 18 h 44 min

    attention ne pas se laisser
    attention ne pas se laisser berné par ces malins!
    jamais je neferai confiance à ces gens!!!!!




    0



    0
    Brahim Haddou
    13 avril 2013 - 17 h 38 min

    ils doivent se mettreà jour,
    ils doivent se mettreà jour, car khelil sera bientôt devant le juge. de quels innocentes parlent ils? des manipulateurs qui ont tentés d’allumer le feu? non, tenter de nuire à la sécurité en s’adonnant aux sacages et poussant d’autres aux troubles, n’est pas de l’innocence et ils devront payer pour leurs méfaits impardonnables. même si la justice accedait à la demande des chômeurs, la majorité de la population reclamera qu’ils soient jugés, déjà que la population de ghardaia avait demandé aux autorités de prendre des sanctions contre les racailles.si certains pensent qu’en faisant du chantage aux autorités, leurs problèmes seront résolus, ils se mettent les doigts dans l’oeil.




    0



    0
    Brahim Haddou
    13 avril 2013 - 17 h 28 min

    khelil sera bientôt jugé.
    khelil sera bientôt jugé. mais en réclamant la liberation d’innocents, de qui parlent-ils? des adeptes du chaos manipulés pour destabiliser la nation? si c’est eux, non ils ne sont pas innocents et doivent le payer, nul n’est au dessus de la loi.l’arrestation des semeurs de troubles est legitime et meritent une correction.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.