Mise en échec d’une tentative d’exportation frauduleuse de cuivre

La brigade régionale de lutte contre les stupéfiants de la wilaya de Tlemcen a réussi récemment à mettre en échec une tentative d'exportation frauduleuse de 494 quintaux de déchets de cuivre, a indiqué, aujourd’hui mercredi, un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Les services de la Sûreté nationale ont réussi à mettre en échec cette opération après enquête approfondie sur la base d'informations au sujet d'un individu qui tentait d'exporter frauduleusement d'importantes quantités de déchets de cuivre à bord d'un camion remorque. Les éléments de la sûreté ont intercepté le camion au niveau de l'échangeur de l'autoroute menant vers la ville de Tlemcen. D'importantes quantités de déchets de cuivre ont été découvertes à bord du camion dont le chauffeur a été présenté devant le procureur de la République territorialement compétent qui l'a placé sous mandat de dépôt. La DGSN a affirmé qu'elle continuait à lutter contre tous les crimes portant atteinte à l'économie nationale, rappelant le numéro vert (1548) et le numéro de la police secours (17) mis à la disposition des citoyens pour les mettre à contribution dans la réalisation de la sécurité.
R. N.
 

Commentaires

    Abdeka
    21 avril 2013 - 9 h 51 min

    Trafic de métaux ferreux aux
    Trafic de métaux ferreux aux ports algériens
    Investigations poussées au port d’Oran

    Des recherches et investigations touchent ces derniers jours le port
    d’Oran. De source crédible, nous avons appris que plusieurs cargaisons
    de métaux ferreux d’un poids total de plus de 40 000 tonnes enlevés
    des trois ports Algériens, Oran Annaba et Alger, par une compagnie
    Emirati avec la complicité de hauts responsables de la direction
    générales des douanes et du ministère des transports. Selon notre
    source, cette opération a été effectuée illégalement, sans passer par
    la procédure légale selon la réglementation en vigueur.

    Les investigateurs ont déjà auditionnés plusieurs cadres
    intéressés dans ce genre d’opération, parmi eux, des responsables au
    niveau portuaire d’Oran et d’Alger, des cadres responsables de banques
    (BNA) et en parallèle les enquêteurs ont auditionné aussi le chef
    d’une entreprise privé spécialisée de la récupération des déchets
    ferreux, qui avait indiqué que son entreprise a acquit en fin d’année
    écoulée une grande partie de produit en cuivre sans application de la
    réglementation en vigueur. Les investigations sur ces nouveaux
    scandales sont toujours en cours et avaient démarré lorsqu’une équipe
    sécuritaire avait interceptée, l’or d’un barrage routier, sur l’axe
    Tlemcen des camions pleins de matière en cuivre. Par ailleurs le
    port d’Oran, continu à livrer ses ‘’secrets’’ puisque d’autres
    affaires aussi concernant des conteneurs serait ciblée aussi.
    Affaire à suivre




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.