Djamel Zenati veut réactiver le Mouvement culturel berbère

Dans une déclaration adressée à Algeriepatriotique, l’ex-député et ancien animateur du Mouvement culturel berbère, Djamel Zenati, appelle à s’inspirer de «l’esprit d’avril 1980», «un impératif face à l’impasse intégrale dans laquelle se trouve actuellement notre pays» et qui «doit désormais imprégner nos réflexions et nos démarches si on veut éviter de nouveaux drames». Pour lui, les manifestations d’avril 1980 marquaient «la rupture avec l’ordre ancien et la réappropriation de l’espace public». «La rue, les édifices et autres infrastructures sont quasiment arrachés des griffes de la dictature pour servir désormais la cause citoyenne.» Djamel Zenati suggère de revenir au mode de militantisme de cette époque durant laquelle les citoyens «faisaient preuve au quotidien d’une grande ingéniosité en matière de formes et de moyens d’expression», avant de conclure : «C’est dans une même dynamique qu’on militait et qu’on inventait le militantisme.» Djamel Zenati, qui est aussi dissident du FFS, cherche à remobiliser une base militante acquise aux idéaux du Mouvement culturel berbère, mais restée marginalisée ou éloignée de la scène, dans la perspective de la création d’une nouvelle formation politique. Avec d’autres dissidents du FFS tels que Mustapha Bouhadef et Samir Bouakouir, Djamel Zenati ne désespère pas de rebondir sur la scène politique, malgré le semi-échec d’une première tentative de participation aux élections locales du 29 novembre dernier, à travers des listes indépendantes, dans les wilayas de Tizi Ouzou et Béjaïa.
R. Mahmoudi
 

Comment (7)

    syriano
    19 avril 2013 - 20 h 14 min

    Nous sommes tous
    Nous sommes tous arabes,berberes et amazigh.
    Nous sommes tous algerien
    L’Algerie est un mélange
    Personne ne peut nier que les berberes et amazigh sont les premier depuis des millenaires a etre en Algerie
    Personne ne peut nier que les arabes(du yemen,syrie,irak et egypte) sont venu en algerie depuis déja plusieurs siecles et ont ramener une civilisation brillante qui a briller pendant plusieurs siecle(l’age d’or arabe) en nous ramenons l’Islam et la science arabe.
    Tout ceci fait l’Algerie
    Cesser de voir le bout de votre doigt.




    0



    0
    Anonyme
    19 avril 2013 - 18 h 22 min

    Mr djel ,l’amazighité n’est
    Mr djel ,l’amazighité n’est pas prioritaire pour toi mais l’est pour nous les kabyles car avant de régler les problèmes que tu as cité qui relèvent des priorité des sociétés de consommation dont tu fais partie,nous on revendique le droit d’exister d’abord !!
    une kabyle de Tipasa




    0



    0
    Anonyme
    19 avril 2013 - 17 h 28 min

    @djel
    Si vous vous complaisez

    @djel

    Si vous vous complaisez dans votre arabité c’est votre problème mais n’essayez pas de l’imposer aux autres qui ne le sont pas.

    Pour le reste,bien que j’ai du respaect pour MR ZENATI,je lui dirait que c’est trop tard car d’autres ont pris la relève et n’attendent rien de ce pouvoir.

    Donc patience, des changements majeurs vont s’opérér très bientot dans ce pays




    0



    0
    Maleh
    19 avril 2013 - 17 h 18 min

    Je trouve que cette
    Je trouve que cette initiative est positive à condition qu’elle s’adresse au citoyen, mais je redoute qu’elle soit peut-être politique.




    0



    0
    tawenza
    19 avril 2013 - 15 h 53 min

    très bonne idée ! Nous
    très bonne idée ! Nous n’oublierons jamais que tamazight deoit être une langue officielle. autrement, la démocratie c’est du pipeau avec des déclarations mensongères de si abdelaziz, à propos d’un peuple une langue.




    0



    0
    Amcum
    19 avril 2013 - 15 h 44 min

    Il est grand temps pour que
    Il est grand temps pour que les Algériens sachent que depuis déjà qqc années le combat pour la réhabilitation de la dimension Amazigh de notre pays ne se situe plus dans les rues ni encore moins dans la violence. Désormais, c’est le travail intellectuel sous toutes ses formes qui est la suite naturelle de la promulgation de Tamazight comme langue nationale par la grande finesse et sagesse du président Bouteflika.

    Au niveau dans lequel se trouve la langue Amazigh, l’intelligence oblige a reconnaitre que la constitution est en avance par rapport a la vérité du terrain. Il est temps de la travailler cette langue, de la consolider comme on l’a fait et on doit continuer a le faire pour notre langue arabe. Bien évidement, continuer l’introduction de l’Anglais et faciliter la disparition graduelle du Français. Pour cette dernière langue, les motivations de sa disparition ne sont pas d’ordre réactionnel ou idéologique, mais tout bonnement d’ordre pragmatique.

    Donc Si-Djamel Zennati, ton initiative est la bien venue si elle verse dans le même sens que celui de la constitution a savoir la consolidation de la nation Algérienne. C’est aussi une des façons efficaces pour mettre a sa place l’imbécile et haineux de Ferhat Emhenni




    0



    0
    djel
    19 avril 2013 - 15 h 32 min

    On est tous des berbères, et
    On est tous des berbères, et l’Amazighité n’est pas l’apanage de Tizi Ouzou ou de Bejaia !!!

    Et moi en tant que berbère de Cherchell, je ne veux pas être représenté par vous et vos sbires !!!

    On est des algériens, et il y a des priorités ya habibi !!!!
    Réglons les problèmes majeurs de l’Algérie et des algériens, et on s’occupera de la culture berbère inchallah, et on la mettra en avant de manière à la promouvoir !!!

    Chômage,pouvoir d’achat, crise civique et civile, crise du logement, violence, insécurité, corruption, jeunesse sans avenir, crise de confiance, désamour des gens envers leur pays, tentative de déstabilisation de l’Algérie ect….

    Alors Mr Djamel Zenati, il y a des priorités dans ce pays, et pour la culture berbère, on verra plus tard.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.