Malhonnêteté

L’AFP est décidément incorrigible, la désinformation lui colle à la peau. S’agissant de la Syrie, sa tâche est facilitée par la Ligue arabe qui a organisé le black-out sur les informations en provenance de Syrie en excluant la télévision syrienne du bouquet satellitaire. Mais grâce à des voies détournées, l’image et la voix de ce pays meurtri réussissent à passer et à parvenir à l’opinion publique arabe et internationale. C’est ce qui s’est produit pour l’interview du président syrien Bachar Al-Assad, diffusée par la chaîne de télévision Al-Ekhbariya, mercredi soir, à un moment où la Syrie célèbre l'anniversaire du retrait des troupes françaises en 1946, qui a marqué la fin du pouvoir de la France sur ce pays. Le thème de l’interview était naturellement la situation de son pays. En dehors de l’AFP, tous ceux qui ont suivi l’interview ont entendu le président syrien Bachar Al-Assad déclarer qu'il était prêt à quitter le pouvoir si son peuple en décidait ainsi. «Le poste de président est un instrument et ne constitue pas pour moi un but en soi. La présidence n'est pas un problème, ce que le peuple décide adviendra», a-t-il souligné. Traduit par l’«expert» de l’AFP, cela devient : «Le message de son interview est de souligner qu'il a l'intention de rester président (…) jusqu'à la prochaine présidentielle.» «Il dit à la communauté internationale "nous allons continuer à faire tout ce que nous devons faire pour rester au pouvoir alors que vous (les Occidentaux) ne faites que créer des problèmes dans la région".» La crainte du ridicule est la dernière préoccupation de ces «experts». Tous ont entendu le président syrien déclarer que ce qui se passe en Syrie est une «guerre» dans tous les sens du terme et que «la Syrie n'a pas d'autre choix que de sortir victorieuse». Pour mieux se faire comprendre, il a ajouté que «la Syrie est victime d'une tentative de colonisation par tous les moyens possibles et de différentes manières». En se cachant derrière des «experts», l’AFP fait endosser au président syrien la démarche guerrière des pays occidentaux, en premier lieu la France, qui arment les islamistes pour faire la guerre et en veulent au président syrien de vouloir défendre son pays et chercher la victoire. Tout récemment, Bachar Al-Assad a promulgué un décret stipulant une nouvelle amnistie générale dans le pays, pour les personnes ayant commis des crimes avant le 16 avril 2013. Cette mesure a été interprétée comme un signe de la volonté du président syrien d’arriver à un règlement politique. Les «experts» l’ignorent, ils disent que c’est une «manœuvre». Qui veut à tout prix la guerre ? Facile à trouver.
Karim Bouali
 

Comment (4)

    AnonymeKELAM
    20 avril 2013 - 9 h 44 min

    les vieux réflexes du
    les vieux réflexes du colonislisme sont les mêmes;ils veulent bien reprondre leur colonies ,ils n’admettent pas les indépendances; le plan contre l’ALGERIE a échoué mais ce sont de mauvais éléves comme l’avait bien dit le GENERAL GIAP qui avait donné une leçon de guerre aux voyous de l’armé française.
    quand a agence fesse presse :elle ne changera jamais ,elle restera toujours médiocre.




    0



    0
    Vérité
    20 avril 2013 - 0 h 01 min

    Les Peuples du monde entier
    Les Peuples du monde entier savent où se donner de la tête face à l’ampleur du mensonge de L’AFP et des manipulations et révélations spécialisés par les presses et médiats INTERNE ET EXTERNE et sur le net la toile WEB ainsi que par les maisons d’ édition des livres en arabe et EN FR douteux depuis plus de plusieurs années.

    Attention au mensonge et la propagande des livres, Presses et médias




    0



    0
    syriano
    19 avril 2013 - 20 h 03 min

    Cette agence sioniste est
    Cette agence sioniste est connu pour son malhonneteté.
    Elle avait également fait pareil a plusieurs reprise de la désinformation avec Hugo Chavez(allah(swt) y rahmou) et avec Ahmadinejad(qu’Allah(swt) le protege)
    Voici une video qui montre AFP(agence fausse presse)en flagrant délit:
    http://www.youtube.com/watch?v=LMzHKebH6aY
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=JgVKjBjyw6I&list=PL17528724EC4EA811




    0



    0
    Ezzine
    19 avril 2013 - 14 h 01 min

    C’est fou comme l’argent sale
    C’est fou comme l’argent sale peut acheter facilement les consciences. Mais heureusement la vérité jaillit toujours malgré ces journalistes qui ont vendu leur âme au diable du désert et l’honneur du métier pour quelques dollars tachés de sangs d’innocents. N’est-ce-pas Monsieur le Président directeur général Emmanuel H. ?
    L’AFP pour ceux qui ne le savent pas encore, cette agence de presse n’est plus crédible. Elle roule depuis un certains temps pour le compte des chameliers du Qatar. Le temps des vaches maigres en France nous réserve-t-il encore d’autres surprises ?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.