AADL : le message du directeur général aux protestataires

Les souscripteurs au programme de logement de type location-vente de 2001 et de 2002 seront définitivement pris en charge dans le nouveau programme en cours. C’est le directeur de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL), Lyès Benidir, qui l’a affirmé aujourd’hui lors d’une conférence de presse au siège de l’agence. «Tous les souscripteurs de 2001 et 2002 seront convoqués pour l'actualisation de leurs dossiers et pour le retrait de l'ordre de versement. Nous n'avons oublié personne, mais l'opération se déroule selon l'ordre chronologique», a-t-il indiqué. Le directeur de l’AADL a réagi aux protestations organisées ces derniers jours par l’association des anciens souscripteurs du programme AADL pour réclamer «plus de transparence» dans l'assainissement des anciens dossiers. Lyès Benidir se défend. Pour lui, la prise en charge des anciens souscripteurs se fait d'une manière très organisée. Il appelle au calme afin de permettre à ses services de poursuivre leur travail dans la sérénité, loin de toute forme de pression. Car il est convaincu que «la violence ne servira à rien dans la mesure où elle ne fait que compliquer les choses». «L'AADL est disposée à régler tous les problèmes de ses souscripteurs, mais nous refusons de travailler dans l'anarchie et sous la pression», a-t-il souligné. Il ira jusqu’à dire que ces contestations ne font qu’entraver l'opération de livraison du restant de l'ancien programme. Pour lui, il est primordial de respecter le planning des rendez-vous pour être à jour et éviter des retards inutiles. Il a confirmé le début de l’opération de convocation du dernier quota de souscripteurs de 2001 pour l'actualisation de leurs dossiers. Pour les souscripteurs de 2002, la dernière liste sera affichée la semaine prochaine et l'opération d'actualisation des anciens dossiers sera prolongée de 10 jours pour recevoir les retardataires et les souscripteurs non convoqués, a précisé Lyès Benidir. Le gouvernement a lancé un nouveau programme de 150 000 logements AADL à réaliser dans un délai de 24 à 30 mois «tout au plus». Le nombre d’anciens souscripteurs dont les dossiers sont déjà actualisés s’élève à 30 000.
S. Baker

Comment (15)

    Dalila
    15 septembre 2013 - 21 h 03 min

    iL faut faire un
    iL faut faire un manifestation le 17/09/2013




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 10 h 35 min

    pour les souscripteurs de
    pour les souscripteurs de Aadl 2003,2004,2005 veuillez consulter : https://www.facebook.com/Aadl2003?ref=ts&fref=ts




    0



    0
    hocine
    5 juillet 2013 - 21 h 19 min

    dossier des souscripteurs
    dossier des souscripteurs 2003.pourquoi vous en parler rien?




    0



    0
    nacéra
    4 juillet 2013 - 21 h 32 min

    j’éspére que Monsieur le
    j’éspére que Monsieur le ministe de l’habitat prenne en considération les dossiers des souscripteurs de aadl 2003,2004,2005 comme il a fait avec les 2001 et 2002, 10 ans d’attente ce n’est pas rien.




    0



    0
    instruis nonyme
    14 juin 2013 - 16 h 14 min

    à quand vous allez voir les
    à quand vous allez voir les souscripteurs 2003 2004 2005
    vous attendez qu ‘ils fassent la guerre la grévce manifestations
    ça veut dire celui qui ne fait pas manifestation il aura rien
    alors bientot c est la gréve




    0



    0
    madjid
    16 mai 2013 - 15 h 11 min

    1-si l etat procede au
    1-si l etat procede au recensement des logements vides OPGI ,EPLF AADL etc
    je vous assure qu elle va recuperer 1 millions de logements aller chiche…
    c est pour vous dire que la plupart de leurs proprietaire ne sont pas dans le besoin
    2-si L etat arrete definitivement cette formule location-vente la plus part des gens ne vont plus s’interesser au logement et ne vont plus se bousculer sauf ceux
    qui sont vraiment dans le besoin comment voulez vous que ca se passe qu ‘on on donne un logement presque gratuit (OPGI) et le ceder definitivement au proprietaire
    et lui donner la possibilité de le renvendre
    j appele ca gens lancer un signal aux rentiers trabendistes de tous bords et croyer moi j’en connais plusieurs cas qui soit disant des cas sociaux mais qui possedent des
    voitures qui depasse 2 000 000 de DA et meme des terrains
    ce n est plus du social.
    la meilleur facon d arreter cette pratique qui meme des privilegiés du systeme profitent
    c est de ne plus donner du logement c est a dire il restera la proprité de l etat a vie et comme ca je vous assure que les gens ne vont plus s interesser.
    Et seuls ceux qui ont vraiment besoins vont louer auprés d un organisme de l’etat avec dans
    leurs esprits qu’ils ne leurs appartiendra pas ni a eux ni dans le future a leurs enfants
    donc il ne va penser a avoir des logements partout pour les louer ou les vendre vous voyez c est trés simple aller chiche …




    0



    0
    anonyme
    13 mai 2013 - 8 h 50 min

    Que deviennent les
    Que deviennent les souscripteurs de 2003 ?Ils possèdent pourtant les mêmes document a savoir: le récépissé de dépôt et la lettre d’acceptation de l’AADL.Si l’on part de ce raisonnement que ce programme ne concerne que les 2001 et 2002,il y a de fortes chances que même avec un programme en 2040 ce sera encore pour les 2001 et 2002 tant d’indus bénéficiaires entreront dans la danse a chaque fois.Et dire que aadl en arabe veut dire justice;quelle plaisanterie.
    PAUVRE ALGÉRIE.




    0



    0
    anonyme
    12 mai 2013 - 12 h 54 min

    Je suis désolé de vous
    Je suis désolé de vous contredire encore une fois mais j’aimerais être plus clair a présent.Vous avez tout a fait raison de dire que tout le monde a droit au logement,ministres,fils de ministres ou autres,cependant vous conviendrait avec moi que dans notre pays des usages se sont installés qui font qu’un fils de X ne peut habiter dans un quartier destiné aux citoyens lambdas.Sans parler de la décennie noire qui a fait une véritable décantation sociale ayant aboutie a l’agrandissement des zones d’habitat sécurisés
    pour les dirigeants sociaux ou politiques,(cas du club des pins par exemple).Pour être plus bref je dirais que les logements sociaux doivent être exclusivement attribués aux cas sociaux(barèmes de revenus définies par la loi).Pour les autres demandeurs de logement ;les institutions existantes ont prévues plusieurs formules d’acquisition réservées aux différentes strates de la société.Loin de moi l’idée de vous offenser mais il existe dans mon entourage des gents hauts placés dont le comportement correspond exactement a ce que j’ai écrit.Salut




    0



    0
    algerie profonde
    11 mai 2013 - 16 h 02 min

    mr slim vraiment ce que vous
    mr slim vraiment ce que vous dites n a aucun sens dans quel pays on interdis a quelqu’unde jouir de ses droit parce que son pere et ministre ???? et puis c pas le pere qui prend en charge ses enfant mariés et péres de famille , donc d’aprés vous si on é payé comme un ministre en ouvre plus droit au logement ni la personne ni c enfants donc ça inclu les deputé les senateur les pdg d’entreprise les managers et autres des multinationale les delegués medicaux des grands labos sachant que tous ce beau monde touche en moyenne 25 million de centime et un ministre dans les 30 , je continu les professeurs en medcine et autre ………..etc , donc mr slim c pas les 30 million d’un ministre qui vas lui permettre de s’offrir des appart a luis et c enfants sachant qu’un f3 a alger fait dans les 2 milliars , et je vous laisse faire les comptes,,,,,,,,,,,




    0



    0
    slim
    9 mai 2013 - 16 h 06 min

    C’est pas sérieux de dire
    C’est pas sérieux de dire qu’un enfant de ministre a droit a un logement AADL.Je répond ici a »Algérie profonde »;sachant qu’un ministre touche un salaire qui le met lui et ses enfants hors de la catégorie relevant du soutient de l’état(cas des logements AADL et autres LSP et LPA).
    En réalité un logement de ce type; souvent reloué ou immédiatement revendu rapporte des milliards a son
    bénéficiaire qu’il soit ministre,fils de ministre ou autres.
    On se rappelle le scandale du système fnpos ou les enfants des membres du conseil d’administration figuraient sur les listes;(rapporté par la presse a l’époque)
    En ce qui me concerne;je sais qu’il existe plusieurs astuces pour s’enrichir dans l’acquisition de biens sociaux dont les logements sociaux, surtout quand on a ce type de relations d(fils de X ou de Y ) on peut avoir des logements sociaux dans plusieures wilaya et vogue la galère pour les paysans que nous sommes.Sans rancune.




    0



    0
    Algerie profonde
    9 mai 2013 - 11 h 56 min

    je ne vois pas ou es le
    je ne vois pas ou es le problème si des enfants de ministres ont droit au logement après tt c eux les ministres et c des algériens comme vous et moi qui ont droit de demander un logement et c le cas pour lAADL mais en étant déjà inscrit en 2001/2002 bien sur.




    0



    0
    Anonyme
    9 mai 2013 - 11 h 52 min

    il ne faut pas être dupe ,
    il ne faut pas être dupe , ceux qui prônent la contestation sont ceux qui ont été exclu donc comme on dis chez nous « NEL3AB WELA NHARAM » , les gens honnêtes qui attendent leurs logements depuis 10 ans ne veulent pas de ça ils sont heureux de voir l’espoir renaitre




    0



    0
    djel
    8 mai 2013 - 22 h 31 min

    AADL : le message du
    AADL : le message du directeur général aux protestataires

    Comme dirait Dieudonné, ferme la à tout jamais !!! Ahchame !!!




    0



    0
    berkane
    8 mai 2013 - 21 h 16 min

    puisque l’aadl prétend avoir
    puisque l’aadl prétend avoir un fichier alors je la met au defi de publier la liste des bénéficiaires des programmes 2001 et 2002 et si il y a une vrai transparence vous allez trouver comme bénéficiaires des hauts responsables des enfants de ministre il y a même un consul d’Algérie qui à obtenu un logement aadl, des joueurs de l’equipe nationale de foot ayant participé à la coupe du monde, des trabendistes qui brassent des milliard alors chiche




    0



    0
    slim
    8 mai 2013 - 20 h 57 min

    une nouvelle contestation
    une nouvelle contestation s’organise et verra bientôt le jour en ce qui concerne le nouveau programme location vente de l’AADL.Il s’agit des souscripteurs des années 2003/2004/2005 que les autorités ont sciemment ignorés pour des raisons incompréhensibles et ce malgré la lettre d’acceptation émanent de l’AADL après étude d’une commission installée a ce effet et dix (10) ans d’attente et d’espoir déçu.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.