Le MAE allemand demain à Alger : industrie, nouvelles technologies et énergie au menu

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, effectuera, à partir de demain, une visite de travail de deux jours en Algérie. Cette visite intervient dans un contexte particulier marqué par l’accentuation du terrorisme dans la région. L’Allemagne, dont la vision par rapport à l’islamisme a beaucoup évolué depuis notamment le 11 septembre 2001, œuvre ces derniers temps à consolider sa coopération militaire avec l’Algérie dont l’expérience dans la lutte antiterroriste est indéniable. Finie l’époque où son territoire accueillait des chefs terroristes dont Rabah Kébir et place désormais à la lutte «sans merci» contre les fanatiques religieux de tous bords. Depuis la visite d’Angela Merkel à Alger en 2008 et celle du président Bouteflika à Berlin en 2010, les relations entre les deux pays ont connu une intensification assez notable dans le domaine économique et sécuritaire. Plusieurs entreprises allemandes investissent en Algérie dans divers domaines. Reste à dépasser l’écueil de la circulation des personnes. Plusieurs incidents dont ont été victimes des Algériens se sont produits l’année dernière à l’aéroport international de Francfort. Le refoulement de chercheurs et de cadres algériens en mission en Allemagne a suscité de vives réactions du côté algérien. L’affaire a même atterri au Parlement allemand où des députés ont interpellé le ministre de l’Intérieur. Ainsi, cette question sera inévitablement abordée au cours de cette visite lors de laquelle le ministre allemand aura à discuter avec son homologue algérien sur des questions régionales d'intérêt commun, notamment la situation prévalant au Sahel, les évolutions au niveau du Maghreb, le cours des transitions engagées dans certains pays de la région et le processus de paix au Proche-Orient. Aussi, ce qui se passe en Syrie inquiète beaucoup les Allemands. Le ministre allemand de l’Intérieur avait déclaré hier au journal britannique The Guardian que «près de 700 Européens sont partis faire le djihad en Syrie», craignant que «ces terroristes reviennent dans leurs pays poursuivre leur œuvre macabre en continuant à tuer en Europe». Ces propos confirment ainsi le changement de la perception du «djihadisme islamique» en Allemagne. Sur le plan des relations bilatérales, cette visite «illustre la volonté commune des deux pays d'intensifier leur dialogue politique et de promouvoir leur coopération bilatérale en explorant de nouvelles potentialités dans les secteurs allant de l'industrie aux nouvelles technologies en passant par ceux de l'énergie et des énergies renouvelables», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, cité par l’APS. Il convient de rappeler à ce titre que la commission mixte algéro-allemande a tenu sa troisième session en mai 2013 à Berlin. Les dossiers économiques seront ainsi au cœur de cette visite qui permettra aux deux parties, algérienne et allemande, d’aborder les questions géostratégiques après la déstabilisation que connaissent plusieurs pays arabes.
Fahim Amraoui
 

Comment (5)

    issam
    20 mai 2013 - 17 h 50 min

    L’algérie pourra renouer avec

    L’algérie pourra renouer avec une france diriger par françois asselineau .Pour le moment elle est le jouet des juifs .

    L’allemagne est le pays le plus puissant économiquement du monde .Et le plus industrialiser de la planéte .C’est du à leur mentalité de travailleur ,et leur caractére .

    Est ce qu’ils aiment les algériens ?Déja ils ne les connaissent pas pour apprécier,et à vrai dire ,c’est pas la question que doivent se poser les algériens mais plutôt les imiter dans le dévellopement et la recherche scientifique.Ramener tout les cerveau algériens de gré ou de force.




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2013 - 10 h 14 min

    Je suis d’accord avec Imkah
    Je suis d’accord avec Imkah et nenuphar les allemands c’est des gens sérieux et il veulent un partenaire sérieux avec qui leurs relations sera durable et efficace .




    0



    0
    Imkah
    18 mai 2013 - 17 h 36 min

    Les allemands ne doivent pas
    Les allemands ne doivent pas forcement nous aimer pour faire commerce avec eux ? Les allemands sont d’abord des gens serieux qui vivent selon leur moyen ,d’ailleurs c’est pourquoi ils sont les seuls en Europe à n’etre pas installé dans la crise et c’est eux qui dictent la marche à suivre pour les canards boiteux comme l’Espagne ,la Grece et même la France.En suite , ils sont reputés pour la fiabilité de leur mecanique et c’est pourquoi feu Boumedienne n’avait construit presque que des usines allemandes .Doncc amplifier les relations avec des pays comme l’Allemagne c’est tout BENEF pour l’Algerie .




    0



    0
    Horizon
    18 mai 2013 - 15 h 09 min

    @ Nenuphar :
    Écoute mon frère

    @ Nenuphar :
    Écoute mon frère les allemand ne font pas d’états d’âme et ne joue pas dans les émotions quand il s’agit de faire des affaires du business .
    Ils n’en n’ont que faire des algériens .
    La seule chose qu’ils leur importent c’est notre argents un point c’est tout.
    Si tu savait ce qu’ils pensent réellement de nous ,tu serais certainement dégouter d’eux pour longtemps .
    Mais pour ce qu’il s’agit du Portugal et des portugais ils sont totalement différents des chleux par leurs culture .
    Les portugais sont prés a tout pour être estimé de leurs pourvoyeurs économique et existentiel .
    Ils se montrent très complaisant si tu leur permets de garder la tête au dessus de l’eau en étant celui qui contribue a leurs existences financière .
    Ce qui est le cas pour l’Algérie en cette période de crise .
    Ce qui est le cas par les nombreux contrats que l’Algérie leur concèdent dans de nombreux domaines et qui remplissent avec dévouement et satisfaction et sans la moindre mauvaises surprises ….
    Ils ne sont nullement arrogants et s’inclinent devant ceux , les mains qui les permets de subvenir a leur existence au quotidien et a vivre tout simplement dignement….
    Quand aux espagnols ils bouffent dans tout les râtelier et c’est aux plus offrants , l’amitié ils ne connaissent pas ….
    Quand a une soit disant frange de français bien ciblés.
    Ils rêvent toujours de reprendre l’Algérie en marchant sur sont , ses cadavres …..
    Ceux la même , aiment les Algériens et Algériennes seulement quand ils sont morts ou a l’agonie.
    Il faut que tu sache que les loup ne se mange pas entre eux…..et que toi tu n’est pas un loup mais un agneau…




    0



    0
    Nenuphar
    18 mai 2013 - 9 h 12 min

    Voilà un pays, l’Allemagne,
    Voilà un pays, l’Allemagne, qui pourrait bien avoir un siège permanent au Conseil de Sécurité et qui est le moteur de l’Europe.
    La coopération avec ce pays ne serait que bénéfique eu égard à sa puissance, à son sérieux et à ses moyens de toute nature.
    L’Algérie n’a rien à gagner à traiter avec des canards boiteux genre Espagne, Portugal ou encore l’ancien colon auxquels elle se lient fortement au détriment de ses propres intérêts et se croît même obligée de leur réserver des quotas pour la construction de logements.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.