Mokri : «Nous ne sommes pas pour un Etat théocratique»

Le nouveau patron du MSP, Abderrezak Mokri, s’est présenté aujourd’hui devant les journalistes, au Forum de Liberté, avec un visage qui tranche fondamentalement avec les positions traditionnelles de son mouvement. C’est un dirigeant du MSP résolument opposant au pouvoir en place qui a défendu la nouvelle posture de son parti pour des considérations, dit-il, «éthiques et patriotiques». Interrogé sur la revendication exprimée par une partie de la classe politique quant à la nécessité de faire valoir l’article 88 de la Constitution pour déclarer la vacance du pouvoir en raison de l’absence prolongée du président de la République, Mokri a préféré user de l’ironie à ce sujet. «S’il est (le chef de l’Etat, ndlr) en bonne santé comme ils le disent, ils n’ont qu’à nous le montrer et tout le monde sera heureux», a-t-il affirmé, tout en affichant sa solidarité à l’égard du journaliste Hichem Aboud contre qui des poursuites judiciaires ont été engagées par le procureur général près la cour d’Alger. «C’est inacceptable. Moi, je pensais que de telles réactions étaient révolues. On se croirait à l’époque du parti unique. Il faut que cela cesse», dénonce-t-il, réclamant tout la transparence sur l’état de santé du Président qui, précise-t-il, «intéresse tout le peuple algérien». Le MSP aura-t-il son candidat à la prochaine présidentielle ? Pour le chef du parti islamiste, «il est prématuré de parler d’une candidature ou de s’engager dans un processus alors que les règles du jeu ne sont pas claires», trouvant «tout à fait normal que les gens soient réticents» à toute candidature à cette échéance. Il évoque à ce propos la nécessité d’une concertation avec les autres partis politiques pour «débattre ensemble» de l’attitude à adopter à ce sujet. Interrogé par ailleurs sur la nature religieuse de son mouvement, le nouveau chef du MSP récuse. «Nous n’avons jamais été pour un Etat théocratique. Nous sommes pour un état civil où les élus sont choisis par les citoyens de manière démocratique», s’est-il en effet défendu, tout en expliquant que l’islam en restait «le référent». Il a par ailleurs dénoncé «un climat politique totalement opaque» et une «démocratie de façade». Faisant le bilan de l’Alliance présidentielle, Mokri a estimé que son action «n’a servi ni la classe politique ni le pays», bien que, consent-il, «cela avait été une grande expérience pour le parti». Il a aussi qualifié de «grande expérience» dont il faut s’inspirer la réussite du parti islamiste AKP en Turquie.
Amine Sadek            

Comment (12)

    Antisioniste
    22 mai 2013 - 13 h 44 min

    Ya si mokri qui est tu et que
    Ya si mokri qui est tu et que représente tu en dehors de ses geux qui forme se que vous appeller partis politique et dont la majorités de la base qui le compose ne sont que de pauvre et naif musulmans et musulmanes qui croient en vos paroles qui n’ont de l’islam que le nom?

    Je suis musulmans et algérien et je ne permettrais jamais au grand jamais a des gens comme vous de prendre le pouvoir ou de falsifier la noblesse de cet islam que je chérie et que vous salissez avec votre propagande aussi illusoire qu’infondé. Je vous le dis clairement et sans mâcher mes mots vous et votre prédécesseur que je connait très très bien vous n’êtes que des ignorants doublé d’hypocrites, et je me joindrai à tous ceux qui se dresseront sur votre chemin et si vous tenter de refaire le coup du fis cette fois il n’y aura pas de réconciliation mais une éradication pure et total de vous et tous ceux qui vous soutiennent ensuite en en discutera devant Allah le tous puissant qui est le seul vrais juge.




    0



    0
    Algérien
    22 mai 2013 - 5 h 42 min

    Ya si mokri,khalina
    Ya si mokri,khalina tranquille,birahamate oualdik aafouna,laissez nous vivre,nous sommes fatiguées des mensonges,rouh kach ma inventé haja lebledek,tagaraana menkoum,yalatéfe.




    0



    0
    Anonyme
    21 mai 2013 - 22 h 03 min

    MOKRI s’inquiete de la sante
    MOKRI s’inquiete de la sante des gents avec ironie. drole de musulman hypocrite. rabi yahdique.




    0



    0
    Anonyme
    21 mai 2013 - 21 h 54 min

    en voila encore FIGOURA
    en voila encore FIGOURA DJEDIDA. tellement audacieux;un jour il va nous dire qu’il participé a telle embuscade et qu’il a tué 10 soldats francais…..




    0



    0
    Anonyme
    21 mai 2013 - 6 h 29 min

    Menteur.
    Hypocrite.
    Mokri.

    Menteur.

    Hypocrite.

    Mokri.




    0



    0
    barode
    20 mai 2013 - 23 h 27 min

    Ya mokri vos deux ego celui
    Ya mokri vos deux ego celui qui est a Dhubai et son eleve le techteche ehchaouha a certains pour faire retourner l’ALGERIE et son peuple a la pre-histoire

    Mais jusqu’a la disparition de l’humanité de ce bas monde l’histoire retiendra leur grande et totale responsabilités en utilisant la religion comme sabre pour avoir genocidé des humains.

    Alors ahchaouha li kanou rekdine grib djazette , redjala ouakfet , mais enta oualou , tehchiha li mazel habess fe
    stade 5 JUILLET ochouf fe lazer .

    Rani Talite flé tribunes rahome ampty .

    Petrole rah yekhlass el baguera bezouletha so old no more milk , oua chkara oualou louzine habsette , no money for you and your friends , go home ouste arrete de te mokri du peuple ALGERIEN . Fakou , C l’été fini l’hibernation les grizlis y hamiouak .

    Oua el kourssi makech kif kif l’ouzine
    makach lahteb produit mefkod C ca le probleme de l’Algerie , ah entouma tahbou zerbia esmahli kif kif pas d’importation makach money ouali en 2113 déposé dossier d’importation dial lahteb ou zerbia oua inchoufou illa kayen chouiya draham .

    Zid ya bouzide.




    0



    0
    baraa
    20 mai 2013 - 22 h 52 min

    Référence islamique ? ça veut
    Référence islamique ? ça veut dire quoi. Il y a une lecture intelligente et interprétative, contextualisée, des textes religieux et de la sharia, et une lecture littéraliste et fixiste. On aimerait donc savoir quelle est la référence du MSP. Et puis quid des questions sociales, du rapport public-privé, des nationalisations ou privatisations, de la planification ou du libre marché, des rapports à l’économie et à la finance usuraire.




    0



    0
    amyne
    20 mai 2013 - 22 h 02 min

    dommage….un autre
    dommage….un autre ghanouchi




    0



    0
    Inspektor Tahar
    20 mai 2013 - 21 h 37 min

    Mokri : «Nous ne sommes pas
    Mokri : «Nous ne sommes pas pour un Etat théocratique»….Le Président Morsi tenait le même discours que le votre en Egypte avant les élections…Les algériens connaissent tres bien leur histoire…Nous avons connu également d autres compatriotes comme vous…Abbas madani et son acolyte Belhadj et tous les autres encore avec les mains pleines de sang…
    Vous êtes encore jeune ya si Mokri….ma tehchihanas…nous sommes de même culture, du même pays,notre pays est un grand douar, nous nous connaissons tous tres bien et a fond




    0



    0
    Mansour
    20 mai 2013 - 21 h 20 min

    Ne nous racontez pas des
    Ne nous racontez pas des blagues M.Mokri,quand on fonde un parti islamiste on aspire à fonder un Etat théocratique qui applique la charia à la virgule prés.Commencez d’abord par ne pas utiliser la religion pour faire de la politique et laissez les mosquées au culte de Dieu au lieu d’en faire des kasma de votre parti.Le peuple algérien aspire à fonder un Etat démocratique et républicain seul en mesure de le sortir du sous développement chronique dans lequel il patauge à la merci de tous ces charlatans qui lui promettent le paradis alors qu’ils font tout pour lui créer l’enfer ici bas.On a assez soupé de votre hypocrisie et de votre double langage destiné à nous mettre en confiance pour nous donner le coup de grâce.Et je continue à croire que dans la tête de chaque islamiste somnole un bédouin qui rêve de conquêtes et de domination malgré les progrès accomplis par l’humanité et auxquels il n’a nullement contribué.




    0



    0
    tayeb
    20 mai 2013 - 18 h 29 min

    C’est un terroriste ni plus
    C’est un terroriste ni plus ni moins membre freedom house




    0



    0
    00213
    20 mai 2013 - 18 h 12 min

    Le parti AKP !
    Celui

    Le parti AKP !
    Celui d’Erdogan qui a pactisé avec Israel contre la Syrie ?
    C’est bien ce parti dit « islamiste » qui n’a jamais mis en question la participation de la Turquie aux forces sionistes de l’OTAN ?
    .
    Vous nous confirmez que le terme « islamiste » c’est comme le « Halal » en France, on fabrique sans contrôle (et sans état d’âme) puis on pose une étiquette qui n’engage que celui qui la collée.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.