Mouloud Hamrouche fait main basse sur le FFS

Les membres du directoire collégial qui va présider aux destinées du FFS, en remplacement de Hocine Aït Ahmed, ont un point commun : tous faisaient partie de ceux que la presse appelait les «hamrouchiens», porte-voix de l’ancien chef du gouvernement (1990-1991) et partisans de sa politique dite réformiste. Au point où l’on soupçonne la nouvelle direction de servir de tremplin pour le soutien d’une éventuelle candidature de Mouloud Hamrouche à la prochaine présidentielle. Mohand-Amokrane Chérifi, celui qui était à un moment donné prédestiné pour succéder à Aït Ahmed et actuel président d’un mystérieux comité d’éthique du parti, était ministre du Commerce sous le gouvernement Brahimi. Ahmed Djeddaï, lui, a été premier secrétaire du parti au milieu des années 1990 et est connu pour ses harangues contre l’institution militaire et son soutien zélé à la thèse du «qui tue qui». Il est par ailleurs connu pour sa proximité avec Mouloud Hamrouche. Salima Ghezali, directrice du journal La Nation – proche du FIS dissous – durant la même période, s’est distinguée par son opposition à ceux que les intégristes qualifient d’«éradicateurs», c’est-à-dire les militaires qui ont arrêté le processus électoral en janvier 1992 pour sauver le pays d’un Etat théologique extrémiste. Elle n’adhérera cependant au FFS que bien plus tard, en France, où elle intègre le club restreint des conseillers d’Aït Ahmed, avec notamment Addi Lahouari, lui aussi recruté dans le sillage de cette campagne du «qui tue qui» avant de se retirer. Mustapha Bouchachi est lui aussi un «parachuté» au sein du parti. Ancien président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), il se voit propulsé au FFS, après ses appels aux marches avortées de l’hiver 2011 et avant de s’imposer comme tête de liste du parti à Alger aux dernières législatives. Ali Laskri, quant à lui, a été deux fois premier secrétaire du parti. Il fait partie du même cercle au même titre que Karim Baloul, le neveu d’Aït Ahmed qui demeure, selon des indiscrétions, le véritable timonier du parti. Une sorte de courroie de transmission entre la direction et le vieux chef. «De tous les membres de cette direction collégiale, seul Rachid Halet a, en définitive, un parcours militant ancré au sein du parti», fait remarquer un ancien militant qui se plaint de «l’exclusion programmée» d’une branche essentielle du parti, celle des anciens militants du mouvement berbère, représentés notamment par Djamel Zenati et Saïd Khellil, mais aussi d’une large palette de cadres et de compétences exclus du FFS.
R. Mahmoudi

Comment (28)

    akli
    28 mai 2013 - 8 h 35 min

    Hamrouche est un homme d’une
    Hamrouche est un homme d’une grande intégrité morale et intellectuelle. Il a l’expérience et le talent et fera certainement un très bon candidat.




    0



    0
    Adel
    27 mai 2013 - 10 h 17 min

    Respect pour le chef
    Respect pour le chef historique est fondateur du parti, il est certain qu’à la disparition du chef, le parti sera sabordé, en raison de la critique permanente, armée, état, DRS etc… aucune mise en cause des citoyens tordus qui sabotent tous les efforts de l’état.
    Un parti qui ne balance que son venin n’a aucune écoute des citoyens et n’aura aucun avenir




    0



    0
    citoyen
    26 mai 2013 - 17 h 22 min

    DOBERMANIA !!!!!!!! bravo
    DOBERMANIA !!!!!!!! bravo aux démocrates du FFS, ils viennent de se distinguer par l’éléction A VIE d’un président. un jour un immigré ffs rentre chez lui après 10 d’absence. il ramène avec lui un lustre et le lendemain il procède à la mise en place d’une istallation electrique dans sa maison, installe le lustre et manipuke l’interrupteur. et ça ne marche pas !!!!!!! après plusieurs manoeuvres ça ne marche toujour pas. alors il s’écrie « et pourtant en france il marchait très bien « . et fils ainé lui réplique  » papa, tu ignore que le village n’est pas encore éléctrifié ? « . c’était juste pour rire. voila on ne tire pas sur le ffs, au contraire on l’AIME. bonne journée.




    0



    0
    citoyenw
    26 mai 2013 - 17 h 11 min

    monsieur le professeur mehmeh
    monsieur le professeur mehmeh bonjour. je vous assure que ce que j’avance ne m’a pas été raconté par un quelquonque renégat comme vous dites. votre opinion je la respecte sincerement en ce qui concerne hamrouche. mais croyez moi, je suis certain de ce que j’avance. vous oubliez que c’est un soldat qui connait bien ghardimaou ou il a été adopté par les maquisards et à l’indépendance il a continué à etre adopté par benchérif à boghar. je dis bien adopté. quelques temps au niveau du protocole et comme disent nos anciens « elli dhague el-bénna ma yathanna » ça fait rire mais c’est comme ça. oui il était chef du gouvernement, et chadli n’était pas président de la république ? je crois que vous avec un apérçu. bonne journée.




    0



    0
    massinissaAnonyme
    26 mai 2013 - 15 h 37 min

    Hamrouche a ose des
    Hamrouche a ose des reformes en une annee ce que aucun gouvernement n a ose
    Il voulait reelement change le systeme
    Helas il s est attaque a beaucoups d’interet ,la manipulation du fis a fait tombe son gpuvernement
    Ses reformes ressemblaient beaucoup aux reformes des pays de l est
    Avec lui le pays a rate un rendez-vous
    Il lui manquait le soutien du people et aussi les moyens
    La crise economque etait a son apogee en 1991
    Il y a juste une question don’t il ne sait jamais pronounce c est la place de l ‘amazighitee en algerie
    J aimerai vraiment connaitre son opinion
    C est aussi un des rares homes FLN propore
    Je voteri pour lui les yeux fermees




    0



    0
    samir
    26 mai 2013 - 8 h 18 min

    Que dire de certains membres
    Que dire de certains membres du directoire qui ont été par un passé récent membres de gouvernement sous l’étiquette du FLN?




    0



    0
    Omar chewel
    26 mai 2013 - 5 h 53 min

    Et ça s’appelle journalisme.
    Et ça s’appelle journalisme. Quelle tristesse !




    0



    0
    Ness maascar
    25 mai 2013 - 23 h 19 min

    Tiens tiens Hamrouche
    Tiens tiens Hamrouche commence a faire peur avant de n’avoir dit quoique ce soit,
    C’est de la manipulation ?




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 mai 2013 - 22 h 48 min

    mouloud hamrouche il avait 16
    mouloud hamrouche il avait 16 ans en 1959. il est né en 1943. on a rien compris dans cette histoire de hamrouche (moudjahid BAZZ)enfant. en 1954 hamrouche avait 11 ans mafhemnech maakoum.




    0



    0
    rab
    25 mai 2013 - 21 h 55 min

    Mr.Hamrouche a toujours
    Mr.Hamrouche a toujours appeler à faire le changement de l’interieur du systeme,c.a.d un chanchement avec la participation du regime et de la societe’ civile,sans vengence et pacifiquement. C’est une personnalite’ de confiance efficace pour une transition de l’ancienne generation a la nouvelle sous les applaudissements de tous et avec les youyous des femmes Algeriennes et avec la fierte’ de tout le monde!
    L’Algerie a besoin a des hommes sages.




    0



    0
    ferhat
    25 mai 2013 - 21 h 37 min

    salut
    hamrouche a ete 1er

    salut

    hamrouche a ete 1er ministre un peu plus d’un an: il a fait ce qu’aucun gouvernement n’a realise depuis l’independance: jugez en:

    -dissolution du ministere des moudjahidines
    -degommage de bitat de la tete de l’assemblée en le traitant de trabendiste à la tele
    -presse in dependante
    -ansej
    -publication par voie de presse de la liste des predateurs s’ayant accaparé les terre agricoles:consultez la sur elmoudjahiud: il y avait kasdi merbah,colonel senouci, ali kafi ,kadour gendre de chadli etc..
    -suppression du monopole des genaraux concernant l’alimentaire(café-sucre-cereales …)-
    -decoupage electoral qui aurait laminé le fis mais que ghozali l’homme au papillon a annulé et ouvert toutes grandes les portes au fis
    -conseil de la monnaie et du credit
    -quant au fmi c’est votre champion reda malek qui lui a offert les cles du pays
    Osez faire le bilan de tous les gouv passes et comparez!




    0



    0
    Anonyme
    25 mai 2013 - 21 h 11 min

    DOBERMANIA…..des qu’on
    DOBERMANIA…..des qu’on parle du FFS les DOBERMANS sortent leurs griffes….ils sont toujours là prêts à tirer sur les gens propres, honnetes, intégres, nationalistes, incorruptibles, democrates et algérien à 200%…
    Mais comme on dit les chiens aboient la caravanne passe !!!




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 mai 2013 - 20 h 31 min

    le grand Zaim comme Houbel?
    le grand Zaim comme Houbel? il dirige ses militants (les ouails) par Fax ou Sfax, il vit comme un roi dans les résidences luxueuse a genéve?. voila la démocrassouille 3nta3 chkoupi.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 mai 2013 - 19 h 13 min

    l´homme au parpluie sort de
    l´homme au parpluie sort de l´ombre?




    0



    0
    Anonyme
    25 mai 2013 - 18 h 08 min

    pour un parti qui fonctionne
    pour un parti qui fonctionne par fax du zaim; ça renforce un peu l’idolâtrie. aucun respect pour les militants; et on parle de parti démocratique…toz




    0



    0
    dada
    25 mai 2013 - 17 h 57 min

    c’est un allié du régime!
    c’est un allié du régime!




    0



    0
    Anonyme
    25 mai 2013 - 17 h 42 min

    La meute est lachée! il aura
    La meute est lachée! il aura suffit que l’on prononce le nom de Mouloud Hamrouche pour que les charognards de service sortent leurs crocs…finalement ça fait que du bien car c’est la preuve que Si Mouloud fait toujours peur à ceux qui l’ont dégommé le 3 juin 1991…Pourtant c’est bien grâce à lui que nous avons une presse dont nous sommes très fiers, malgré ses défauts Jordaniens…rappelons cependant que dès son intronisation, Bouteflika Abdelaziz, avant de changer de gouvernement, avait fait abroger la loi sur la monnaie et le crédit, loi élaborée par Mouloud Hamrouche en avril 90…comprenne qui pourra et un grand merci au FFS d’avoir eut le courage de faire bouger les lignes de front…un éclair sur l’Algérie ne fera que du bien…maintenant, il serait sage de retrousser les manches afin de construire ce qui a été déconstruit…le sauvetage de l’Algérie est à ce prix…il serait juste que l’auteur de l’article nous dise la différence entre Salima Ghezali et Abdelaziz Bouteflika




    0



    0
    Inspektor Tahar
    25 mai 2013 - 17 h 38 min

    On dit que monsieur Hamrouche
    On dit que monsieur Hamrouche a abandonne ses études en DDR ou il étudiant depuis 1959, sans avoir termine son diplôme et s est precipite en 1962 pour regagner Alger dans l espoir d un poste au gouvernement. Anti Socialiste et anti DDR, Membre de l UGEMA en Allemagne de l Est dans les annees 59 il aurait complote contre certains étudiants algériens de tendance socialiste. D après des anciens étudiants de l UGEMA en Allemagne de l Est , a l aide de contactes mystérieux avec des responsables du FLN il aurait complote pour faire sortir de la DDR ( Ex Allemagne de l Est Communiste ) quelques étudiants anti socialistes vers la Bundesrepublik de Bonn. Cette situation aurait embarrasse le FLN en Europe. Beaucoup connaissent son periple en Algerie de 1962 jusqu au moment ou il entre au cabinet de Boumediene…Il ya des individus prêts a manger dans tous les râteliers pour arriver a leur fin….surtout dans le domaine politique




    0



    0
    Anonyme
    25 mai 2013 - 16 h 58 min

    hamrouche renovateur c lui et
    hamrouche renovateur c lui et ses semblables qui ont cree le fis hamrouche a ete le fer de lance de la devaluation du dinars et de la venue du fmi dans notre pays etc etc etc




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 mai 2013 - 16 h 46 min

    le pouvoir est faible? une
    le pouvoir est faible? une mafia politico financiére économique qui gangréne les institutions de l´état et la faiblesse de l´état en face d´elle, le multipartisme voyou, hypocrite, assoifés de pouvoir des vautours qui vivent sur le dos des malheureux, un peuple amorphe qui choisit toujours les solutions facile et qui se contente pleurnicher et de dire c´est la faute du pouvoir!! nous sommes tous ou presque des corrompus? nous devons être honnêtes avec nous-même en avouant franchement que nous sommes tous plus au moins corrompus, accuser le systéme ou les hommes du systéme d´être les seuls corrompus, c´est escarmoter la part de la responsabilité qui en incombe au peuple, aux pseudo-partis BOULITIK et a ses élites soit disant intellectulles et universitaires, les responsabilités sont partagés les accusations mutuelles de corruption que l´on portent contre les autres. vous voyez la démocratie sauvage, le multipartisme sauvage, les gréves sauvages, l´hypocrisie des chefs de partis politiques sauvage, vol,corruption sauvage…ect le multipartisme et la démocratie sur le modéle occidental c´est une espéce de malédiction sur le peuple algerien. ce peuple valeureux qui a beaucoup souffer. que la bénédiction d´Allah soi sur le peuple algerien. une nuit de dictature, vaut des années de l´anarchie.




    0



    0
    Anonyme
    25 mai 2013 - 16 h 45 min

    Mouloud Hamrouche : l’un des
    Mouloud Hamrouche : l’un des rares types respectable issu du FLN pourri jusqu’à l’os.




    0



    0
    Anonyme
    25 mai 2013 - 16 h 01 min

    Le Fis, est une organisation
    Le Fis, est une organisation terroristes, { comme la defunte OAS} islamo sioniste,tous ses menbres,et adhérents, ne sont pas algeriens de souches? excepté..les harkis de la periode..coloniale {eh! encore}?.les résidus de l’ex..Fis, Sanguinaires, converti en parti politique islamiste light ?, dite modéré*,une terminogie..employer par les imperialistes, et les ultra liberaux sionistes,bêtes et méchants. bref, en conclusion..celui..qui veut faire de la polique? au nom de la réligion?,islamique,chrétien*, ou autres?,il n’a qu’aller~ précher ses mensonges..ailleurs…au quatar..par exemple..si non! dans un autre pays, moin aride,et le ciel plus clement???




    0



    0
    Professeur mehmeh
    25 mai 2013 - 15 h 36 min

    @abdelkader ; non monsieur un
    @abdelkader ; non monsieur un seul defaut de la democratie vaut mieux que toutes les qualités de la dictature, si tu es sado-maso alors flagelle toi tout seule on veut instaurer une democratie avec une justice sociale oú tu pourras dire ce que tu penses en toutes liberté sans te cacher derriere des pseudo sur les forums, et oú des patriotes des vrais seraient près à mourir pour leur patrie l Algérie vivre en harmonie dans la joie et le bonheur




    0



    0
    Professeur mehmeh
    25 mai 2013 - 15 h 30 min

    @citoyen ; ce que vous
    @citoyen ; ce que vous rapporter ce sont les propos d un certain renégat dont je ne citerai pas le non par respect et afin d éviter de lui faire de la pub; hamrouche est un réformateur monsieur je vous invite à revoir ses réalisations du temps oú il était chef du gouvernement




    0



    0
    Professeur mehmeh
    25 mai 2013 - 14 h 56 min

    Décevant Algérie patriotique
    Décevant Algérie patriotique le FFS est le parti de l avenir ayez le courage de voir en face il n y’a plus de parti politique en Algérie oui le FFS sauvera la patrie et la démocratie aider le




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 mai 2013 - 14 h 46 min

    le multipartisme sauvage,
    le multipartisme sauvage, c´est une malédiction sur l´algerie, le multipartisme voyou de ces paresseux vivent sur le dos des malheureux empêchait le destin de l´algerie de se réaliser? pour l´algerie il faut un général président dictateur honnête intégre et digne de confiance,avec une main de fer pour briser et chatier les corrompus, les voleurs, les suceurs de sang du peuple algerien. le multipartisme maudit, et la démocratie sauvage c´est une mossiba.




    0



    0
    mohamed
    25 mai 2013 - 14 h 22 min

    Ce n’est pas un article ou
    Ce n’est pas un article ou une analyse mais un parti pris décevant voulant nous faire croire que le Ffs n’est pas un parti démocratique. Nous serions curieux de savoir ce que Mahmoudi veut comme modèle de société.




    0



    0
    citoyen
    25 mai 2013 - 14 h 19 min

    mouloud hamrouche se dévoile
    mouloud hamrouche se dévoile !!!!! lors des éléctions truquées par le fis il le savait et a laissé faire. il était de conivence avec les partis fis, ffs et mda. son seul but était d’arriver au pouvoir. il a oublié quand il était instructeur au centre d’instruction de boghar. il a été récupéré par un colonel, le croyant un homme de confiance et il a été placé au niveau du protocole de la présidence, mais il a failli à sa noble mission. et à partir de là, le pouvoir lui a chatouiller les narines et il s’est lancé dans les affaires scabreuses. il a été rejeté par tous, SAUF sans anciens amis avec qui il tenait des relations en secret. voila!!!! après tant d’années il se dévoile !!!!!! attention c’est une vipère.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.