Lutte antiterroriste : Alger et Londres conviennent d’établir un partenariat stratégique

L'Algérie et la Grande-Bretagne ont convenu de renforcer leur coopération sécuritaire qu'ils veulent ériger en partenariat stratégique dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, a indiqué, samedi à Alger, l'ambassadeur de Grande-Bretagne, Martyn Roper. «M. David Cameron et le président Abdelaziz Bouteflika ont convenu fin janvier dernier au cours de la visite à Alger du Premier ministre britannique d'un nouveau partenariat sécuritaire entre les deux pays», a déclaré M. Roper. L'attentat de «Tiguentourine a renforcé la conviction des deux pays de la nécessité de coopérer étroitement dans la lutte contre le terrorisme», a-t-il ajouté en marge d'un point de presse de lord Richard Risby, envoyé spécial du Premier ministre britannique, chargé de la promotion des relations économiques avec l'Algérie. Le rapprochement des visions sur cette lutte contre le terrorisme s'est illustré à travers le dialogue stratégique dans le domaine sécuritaire que les deux pays mènent depuis l'attentat terroriste perpétré en janvier dernier contre le site gazier de Tiguentourine. M. Roper a fait savoir que son pays souhaitait organiser les deuxièmes discussions initiées dans le cadre de ce dialogue après l'été 2013. La première rencontre s'était tenue au mois d'avril dernier à Londres, a-t-il rappelé. Ces rencontres sont importantes à plus d'un titre : elles permettent d'élaborer une analyse conjointe des menaces dans la région du Sahel et de définir les domaines pratiques de cette coopération, notamment dans la lutte contre le terrorisme, a-t-il relevé. M. Roper n'a pas omis de souligner la convergence des points de vue de l'Algérie et la Grande-Bretagne sur la lutte contre le terrorisme, notamment sur la question du non-paiement de rançons aux terroristes. «Le Royaume-Uni et l'Algérie partagent la même vision sur la question de non-paiement de rançons. C'est un sujet sur lequel nous coopérons étroitement au niveau international», a affirmé l'ambassadeur britannique, indiquant que cette question sera abordée lors du prochain sommet du G8, prévu juin prochain à Londres. La visite en Algérie du chef d'état-major général des forces terrestres britanniques, le général d'armée Peter Wall, a contribué à renforcer cette coopération, souligne-t-on. En matière sécuritaire, l'Algérie reste «un pays stable et sécurisé», a affirmé de son côté lord Risby, qui a nié que la Grande-Bretagne ait changé de vision sur l'Algérie après l'attentat de Tiguentourine. Cet attentat a coûté la vie à cinq employés du groupe britannique BP. «L'Algérie et un pays stable et sécurisé. Ce n'est pas un acte isolé qui va changer notre vision de l'Algérie, les opportunités d'affaires pour les britanniques reste intéressantes en Algérie», a-t-il souligné. «Tous les pays ont vécu des actes terroristes, y compris les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. Le terrorisme n'est pas propre à l'Algérie», a-t-il ajouté.
R. N.
 

Comment (7)

    Anonyme
    25 mai 2013 - 23 h 16 min

    Dans les années 90 quand on
    Dans les années 90 quand on tuait nos jeunes enfants et nos militaires engagés dans le chemin de defense de l’Algerie , Nos amis englais autorisaient nos criminels a manifester a londre !Il revendiquaient leurs crimes.




    0



    0
    Karl Lawson
    25 mai 2013 - 21 h 55 min

    Le gouvernement Anglais se
    Le gouvernement Anglais se fout de la gueule du monde.




    0



    0
    Crimo
    25 mai 2013 - 19 h 24 min

    Comment faire confiance aux
    Comment faire confiance aux impérialo sionistes qui ont crée le terrorisme islamiste et le terrorisme juif mondial, la leçon de Tinguentourine les a révélés, ils n’ont pas été contents que l’armée algérienne réponde aux terroristes qu’ils ont envoyés en Algérie et de manière ferme, ils ont montré toute leur hypocrisie soit disant ils prônent la lutte anti terroriste, alors qu’ils en sont le créateurs de ce terrorisme, ils se sont plaints de n’avoir pas été avertis de la réponse de l’armée, avertir les pires ennemis de l’humanité qui envoient leurs terroristes, c’était la chose à ne pas faire.




    0



    0
    Horizon
    25 mai 2013 - 19 h 16 min

    @ salim
    Tout a fait d’accord

    @ salim
    Tout a fait d’accord avec toi .
    Fin analyste que tu es…..BRAVO




    0



    0
    b.k
    25 mai 2013 - 19 h 09 min

    Des vautours qui tournent
    Des vautours qui tournent autour de leurs proies assoiffés de pouvoir des voleurs qui veulent dépouiés les etats riches de quel partenariat ils parlent alors que c’est eux la sources des problèmes dans les pays arbes ils ont donnés naissance à cet Islam radicale ils ont formés ces frères musilmants pour anéantir la race arabo musulmanne rappellez vous l’orance d’arabie et son parcour regardez le sort des pauvres Palistiniens on installant les juifs pour créer un soit disant etat de fantômes .moi je fais confiances à nos hommes et la GB avec ce partenariat elle va se mordre les doights et elle va regrter le jour ou elle a pensé de mettre les pieds chez nous dans notre mère patrie.




    0



    0
    salim
    25 mai 2013 - 17 h 48 min

    Les usa et la GB, veulent
    Les usa et la GB, veulent museler l’Algérie par des accords de lutte antiterroriste contraignants. Obligeant ainsi les services de sécurité entre autre ceux de l’armée de ne pas intervenir sans l’accord de partenariat qu’ils veulent certainement faire approuver et signer.

    Il ne faut pas oublier que les terroristes sont leurs protégés et qu’ils défendent les intérêts des occidentaux eu détriment de ceux des pays musulmans ou arabes.. Et les troupes algériennes cartonnent actuellement parmi ces terroristes ce qui n’est pas dans les plans des ces 2 pays Usa et GB.

    Ils se cassent la tête à les faire recruter, et former, et en Algérie ils sont liquidés par l’armée.

    Ils ont une pépinière à Guantánamo. Les prisonniers font l’objet de pressions et autres chantages. Quand l’un d’eux cède, il est envoyé en Afghanistan ou ailleurs subir une formation, pour passer à l’acte.

    Dernièrement l’un de leurs agents issu de Guantánamo et formé en Afghanistan,a été arrêté au Pakistan après avoir fait un carnage en liquidant physiquement des citoyens pendant un certain temps.




    0



    0
    salim
    25 mai 2013 - 17 h 38 min

    Certains entre autre Imran
    Certains entre autre Imran Hussein disent que GOG et MAGOG sont là, il s’agit de l’Urss, et de l’autre côté les Usa, la GB, Israel et des pays occidentaux, sans compter les khazars qui sont disséminés chez eux.

    Le Retour de GOG et MAGOG

    s.21v.95. Il est défendu [aux habitants] d’une cité que Nous avons fait périr de revenir [à la vie d’ici-bas]!

    s.21v.96. Jusqu’à ce que soient relâchés les Yajuj et les Majuj et qu’ils se précipiteront de chaque hauteur;

    Commentaire v.95. Par qaryah, i.e., ville, on veut dire ici ahl qaryah, i.e., le peuple d’une ville. Le sens ordinaire de haram est interdit, et la signification de la première partie du verset est qu’il
    leur est défendu de revenir à la vie, le sens des mots ils ne reviendront pas étant évident.

    Mais certains commentateurs, ont donné à haram le sens de wajib ou ce qui contraint, et l’on cite à l’appui un verset de l’époque pré-islamique.

    la suite ici c »est très long en 3 parties.

    https://www.facebook.com/pages/Le-nouveau-d%C3%A9sordre-mondial/161850650627979?ref=hl




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.