Ouverture des travaux du 2e forum de partenariat Algérie-France

Les travaux du 2e forum de partenariat Algérie-France ont débuté, aujourd’hui mardi, à Alger, avec la participation de près de 180 entreprises algériennes et françaises, réunies autour de projets de partenariat valorisant l'apport technologique et l'emploi notamment dans l'automobile et la pharmacie. Organisée conjointement par l'Agence nationale de développement de la PME (ANDPME) et l'Agence française pour le développement international des entreprises (Ubifrance), cette rencontre regroupe 35 entreprises françaises et 130 entreprises et donneurs d'ordre algériens autour de plusieurs dizaines de projets. Cet événement vise à favoriser le développement de partenariats industriels et commerciaux entre les deux pays et la réalisation de transferts de technologie utiles au développement économique de l'Algérie, ont souligné les organisateurs. Ce forum de deux jours se tient en présence du ministre de l'Industrie, Cherif Rahmani, et de la ministre du Commerce extérieur française, Mme Nicole Bricq. Les opportunités de partenariats industriels qu'offre l'Algérie seront présentées lors des interventions thématiques et les ateliers sectoriels prévus lors de ce forum qui permettra «d'examiner les priorités en matière de formation, de modernisation des PME et de promotion de la sous-traitance», a-t-on ajouté.
Un comité mixte économique algéro-français (Comefa) installé
«Un mémorandum portant création d'un comité mixte économique algéro-français sera signé cet après-midi pour suivre sur le terrain la réalisation des projets identifiés», a déclaré Cherif Rahmani à l'ouverture des travaux du forum. «Cette instance de pilotage pérenne de notre relation économique bilatérale tiendra sa première réunion cet après-midi», a indiqué, pour sa part, la ministre française du Commerce extérieur.
R. E.

Comment (8)

    Anonyme
    31 mai 2013 - 15 h 55 min

    la « démocratie » pas facile !
    la « démocratie » pas facile ! c’est tout une culture quand on est formaté par la censure qui s’amplifie souvent jusqu’à atteindre sa forme la plus rependue dans cette société, l’autocensure, on ne peut pas enlever comme ça facilement ses chaine et se dire : ces chiffres, ces nombres dont les sources sont bien précisées ils portent forcement une vérité combien fusse-telle amère mais elle doit être respectée et sortir des chimères du mensonge FLNesque qui a conduit le pays à l’abîme même avec les milliards de dollars dans les caisses.
    Vous ne voulez pas de véritable débat, vous voulez juste l’habituelle bataille de chiffoniers, c’est dommageable pour l’Algérie.




    0



    0
    Horizon
    30 mai 2013 - 10 h 39 min

    @ anonyme 29 mai 2013
    @ anonyme 29 mai 2013 15h21

    Arrête tu nous fais trembler de peur.
    Pauvre tâche indélébile que tu es.
    Tu n’est que l’ombre de ton ombre une bande a toi tout seul et tu viens pavoisé sur un forum Algérien.

    On ne peut connaître un ami dans la prospérité .
    Et un ennemi ne peut se dissimuler dans l’adversité .
    Les chiens aboies et la caravane passe…..




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 14 h 21 min

    « harkis » aussi est un slogan
    « harkis » aussi est un slogan totalement usé par les pseudo nationalistes à deux sous, les harkis ou les fils de harkis sont bien installés dans la société Française il ne viennent même pas lire tes sottises. On les a vu ces petites gens qui ont fait du « casser du harki » un fond de commerce certains ont même été débusqués comme étant eux même des harkis en puissance et pas des moindre.
    Ceux qui crient matin et soir aux « harkis » sont ceux qui veulent que le peuple continuent à les applaudir pendant qu’il désossent l’Algérie et se préparent à percer des trous pour sucer jusqu’à la moelle, ce qui les rend frustrés, c’est que, désormais, le peuple Algérien est devenu majeur, ne les applaudit plus et sans l’instrumentalisation des moyens étatiques il les aurait déjà écrasé comme des mouches mais ça viendra !




    0



    0
    les harki sous hommes sans honneur?
    29 mai 2013 - 12 h 16 min

    @ anonyme. fils de traitre
    @ anonyme. fils de traitre harki, va chez tes maîtres les odieux criminel colonialistes francais, chez les francais tu n´es qu´un bougnouls de service sans honneur ni dignité comme certains. sous hommes




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 5 h 55 min

    On voit le déferlement
    On voit le déferlement habituel des « nationnalistes » à deux sous, qui ont fait de la pseudo haine de la France et la guerre d’Algérie, un commerce juteux. Wa faqou !! Vive la France surtout si on a la chance d’y vivre si non on va apprendre sa langue et espérer un visa comme le font tous ces voraces et leur enfants qui dirigent le pays au nom du FLN et sous une étiquette apparente d’antifrançais.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    28 mai 2013 - 18 h 23 min

    la france est un pays voleur,
    la france est un pays voleur, et profiteur? sur le plan économique la france est supposé être le premier partenaire de l´algerie mais lequel si ce n´est un partenaire hypocrite en effet depuis l´indépendance aucune boite francaise n´a investit en algerie, l´idée est de vendre le produit tout prét et qui seront les intermédiaires entre la bande de délinquants financiéres (PDG) francais et le peuple algerien? (un état dans un état). le loup et l´agneau partagent la même chambre, mais l´agneau ne dormera pas beaucoup???.




    0



    0
    h2 so4
    28 mai 2013 - 17 h 13 min

    Apres le ravage et la
    Apres le ravage et la deformation de la France ils se dirigent vers l Afrique du nord encore pour la detruire .Chaque 50 ans les apatrides changent de camp . Un peu le genre des rums sauf que ces derniers sont moins nocifs .




    0



    0
    Horizon
    28 mai 2013 - 15 h 22 min

    Je t’aime moi non
    Je t’aime moi non plus.

    L’amour du méchant est plus dangereux que sa haine.

    Le compagnon de la femme est l’homme ; le compagnon de l’homme est le travail

    Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte.

    On accepte une coupe de poison de celui qui vous a offert cent coupes de nectar.

    A bon entendeurs.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.