Faim, soif et guerre

«L’Egypte est un don du Nil», cette citation de l’historien grec Herodote se vérifie aujourd’hui. Sans les eaux du fleuve, l’étroite bande de territoire qui donne vie à ce pays se transformera en désert comme le reste. Or, l’Ethiopie, où le Nil prend sa source, a commencé mardi à construire un barrage hydroélectrique, d’une capacité de 5 250 mégawatts, sur le cours du fleuve. Le gouvernement éthiopien veut être le premier producteur d'électricité en Afrique et sans doute en tirer des recettes extérieures substantielles en exportant cette électricité. Le grand perdant de ce détournement des eaux du Nil qui affectera son débit sera, évidemment, l’Egypte. On comprend que Le Caire ait fait part de son rejet des mesures prises par l'Éthiopie pour construire le barrage avant de trouver un accord avec l'Egypte et le Soudan. Une guerre de l’eau n’est pas à exclure, ce serait alors la première d’une série annoncée pour ce siècle autour du même problème entre pays qui partagent des ressources en eaux transfrontalières (fleuves ou nappes souterraines). Si les barrages se vident, l’eau qui manque déjà se fera encore plus rare dans ce pays aride alors que l'expansion démographique rapide et l'urbanisation accélérée ont été accompagnées d’un recul de la production agricole. L’Egypte est obligée d’importer les aliments que sa population consomme. Elle est confrontée à une situation alimentaire dégradée qui comporte tous les indicateurs d’une famine à venir, comme l’a fait ressortir une récente étude internationale. La proportion de la population égyptienne qui passe à la pauvreté et à la malnutrition, en hausse depuis quelques années, s’est accrue récemment du fait de l’instabilité créée par les derniers événements. L’Ethiopie qui coupe à l’Egypte l’eau du Nil, le «printemps arabe» qui l’a plongée dans le chaos permanent, il ne manquait que les injonctions du FMI pour casser le pays. L’institution de Christine Lagarde fait pression pour que le gouvernement égyptien supprime l’aide alimentaire et toutes les subventions qui vont aux pauvres. Tous les ingrédients d’une guerre qu’il sera difficile à éviter.
Kamel Moulfi
 

Comment (6)

    RAMO
    31 mai 2013 - 2 h 35 min

    le coup de massue pour
    le coup de massue pour l’Égypte Et cela a était prédit depuis longtemps la guerre de l eau a déjà commencée et ça ne pouvait venir que de l’Éthiopie.




    0



    0
    Emigré libre
    30 mai 2013 - 22 h 41 min

    Je comprends pas – hier c’est
    Je comprends pas – hier c’est le tapis rouge pour les Égyptiens et aujourd’hui c’est un divorce. Nous, le peuple, vous nous prenez pour des marionnettes. Je vous le dis – rien à foutre de l’Egypte hier et aujourd’hui et rien à foutre de vos projections. Hier, vous avez importé des cordonniers égyptiens pour nous arabiser. Ensuite, à cause d’un match de football, ils ont été les Algériens de moitié-d’arabe, ce qui n’est pas totalement faux. Suite à la révolution egyptienne, ils ont basculé dans un régime de frères musulmans. Ce qui prouve que les Musulmans peuvent prendre le pouvoir. Je sais que la politique de l’état algérien est de considérer tous les partis à obédience religieuse comme des terroristes ( l’histoire du FIS algérien y est pour quelque chose). Alors on fait quoi ? Seule solution – une vraie démocratie et le vote du peuple doit compter y compris s’il vote FIS. Y a rien d’autre.




    0



    0
    crimo
    30 mai 2013 - 18 h 13 min

    L’Egypte s’enfonce de plus en
    L’Egypte s’enfonce de plus en plus dans le désastre économique, politique social, Israël via, les frères musulmans d’Egypte ces derniers, sont les valets par excellence du sionisme et de l’impérialisme comme le sont tous les valets de la péninsule arabique, en particulier le Qatar et l’Arabie Saoudite et à nos frontières Ouest le Maroc, va finir par prendre le contrôle de ce pays livré à toutes les misères, et pousser le peuple egyptien à l’exile dans le voisinage arabe, comme il se fait depuis 60 ans avec les palestiniens, c’est la revanche juive sur l’Egypte des faraons. Les juifs sont indignes de confiance, ils ont développé un profond complexe, c’est ce qui les rend haineux revanchards, traitres.

    Les juifs qui ont vécu la Shoah ne s’attaqueront jamais à leurs anciens bourreaux, ceux qui les ont jetés dans les four nazis (C’est à dire l’occident chrétien) il s’attaqueront toujours à plus faibles qu’eux et les musulmans, particulièrement les palestiniens sont tout désignés. Ce sont les sionistes qui ont perverti l’islam en inventant el qaida, les talibans, l’islamisme politique intrégriste destructeur de l’islam. Savez-vous que les roitelets de la péninsule arabique sont tous juifs d’origine y compris le roitetelet du Maroc, c’est ce qui explique pourquoi ces roitelets sont au service du sionisme et ennemis des musulmans et de l’islam, qu’ils prétendent représenter, à commencer par la Palestine que les valets de la péninsule arabique et le Maroc ont livré aux sionistes, et ignorent les droits du peuple palestiniens pour s’allier à Israël. L’histoire nous démontre que les juifs ne sont pas dignes de confiance, ils n’hésiteraient pas un instant à trahir leurs protégés de la péninsule arabique et du Maroc, quand ils n’en auront plus besoin, qu’ils jetteront comme des chaussettes sales, en temps et lieu, l’exemple Moubarak ami inconditionnel d’Israël est à méditer.




    0



    0
    syriano
    30 mai 2013 - 15 h 33 min

    Le pret de plusieurs
    Le pret de plusieurs milliards de dollars au FMI va plonger ce pays dans la famine,maintenant que leur economie est soumis au FMI,ce pays est malheureusement foutu.Les feres musulmans ont achevé le pays qui allait déja tres mal.
    Il a définitivement perdu toute souveraineté
    Meme l’armée egyptienne est financé par les USA.
    Gouvernement et armée ont trahi tout deux leur peuple et leur patrie
    Le grand Nasser,alah y rahmou,heureusement qu’il n’est plus de ce monde
    S’il voyait comment est devenu son pays il retournerait dans sa tombe.
    Nasser a toujours détestait les freres musulmans car il avait les preuves évidentes que ces freres sionistes ont prété allégeance a Washington via Tel Aviv.
    Said Ramadan etait connu pour etre un agent etranger,le dé classification des derniers dossiers suisse a démontré cette affirmation.
    http://oumma.com/Le-role-mobilisateur-de-Said
    .
    http://www.lepoint.fr/monde/quand-la-cia-financait-les-freres-musulmans-06-12-2011-1404368_24.php




    0



    0
    Karl Lawson
    30 mai 2013 - 14 h 06 min

    Je n’ai personnellement rien
    Je n’ai personnellement rien contre eux, mais il faut nous maintenir loin de toutes relations avec leur système et leur gouvernement. Il faut les éviter, car ceux qui sont au pouvoir actuellement sont les « frères Sahioniouns »




    0



    0
    Anonyme
    30 mai 2013 - 11 h 57 min

    Rien a f… de se pays
    Rien a f… de se pays l´algerie ne doit pas acceillirent les sur notre beau pays.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.