Total exclu par le Groupe d’investissements norvégien en raison de ses activités au Sahara Occidental

Le Groupe d’investissements norvégien KLP ne veut plus inclure la compagnie pétrolière française Total dans son portefeuille de placements, en raison de ses activités au Sahara Occidental, a indiqué, aujourd’hui vendredi, la Western Sahara Ressource Watch (WSRW). KLP considère que les activités de Total au Sahara Occidental sont contraires à l'éthique et estime «illégal» l'accord de Total avec le Maroc pour l'exploration pétrolière et gazière au large du Sahara Occidental, a ajouté cette ONG. «KLP croit que les activités de Total sur le plateau continental au large des côtes du Sahara Occidental constituent une violation des normes éthiques fondamentales», a déclaré Jeanett Bergan, responsable des investissements chez KLP. «La compagnie française a repris ses activités d'exploration pétrolière et gazière au large des côtes du Sahara Occidental en 2012 alors que toute activité sur le plateau continental au large des côtes du Sahara Occidental est contraire aux normes éthiques fondamentales», affirme KLP.
R. E.
 

Comment (4)

    inspektor Tahar
    8 juin 2013 - 14 h 11 min

    Total exclu par le Groupe
    Total exclu par le Groupe d’investissements norvégien en raison de ses activités au Sahara Occidental …Les norvégiens pays croyant chrétien avec des valeurs morales tres élevées, une éthique commerciale sans taches ….malgré ses revenus d hydrocarbures et de milliards de dollars, ce pays ne se laisse pas aveuglé par l argent. Dans beaucoup de pays musulmans producteurs d hydrocarbures et milliardaires…l amour de l argent a remplace en pratique celui du créateur Allah. Le pèlerinage a la Mecque pour ceux qui peuvent se le permettre, effacera tous les péchés moraux.




    0



    0
    salim
    7 juin 2013 - 20 h 44 min

    Qu’attendez vous pour prendre
    Qu’attendez vous pour prendre exemple sur ces norvégiens.
    Vous avez Siemens, Lavalin, Total et d’autres à interdire pour accéder aux marchés.
    Et s’ils continuent à être autorisés à travailler en Algérie c’est qu’il y a des voleurs et des individus mesquins, avides qui se sucrent en haut lieu.

    Pour liquider un rapace il faut lui jeter un appât empoisonné.J’espère qu’il en sera de même pour ces individus qu’un jour ils seront piégés comme des rats.




    0



    0
    chark
    7 juin 2013 - 19 h 50 min

    Total devrait être exclu même
    Total devrait être exclu même d’Algerie , car ce lobby pétrolier franco-sioniste est la source de tous les problèmes de gouvernance ( corruption ) dans la majorité des états africains exportateur d’hydrocarbures , y compris l’Algérie !




    0



    0
    Anonyme
    7 juin 2013 - 19 h 44 min

    A lire la presse, ils s’y
    A lire la presse, ils s’y mettent tous faut croire.
    Le Honduras (pro us) vient d’établir des relations diplomatiques.

    Un rapport américain publié fin mai dit que : « Le Maroc exploite illégalement les ressources naturelles du Sahara occidental (Publication économique américaine) ».

    Une ONG Britannique, appelle le Maroc à respecter les droits des détenus des Sahraouis.

    L’Union Africaine qui demande au Maroc de mettre fin à l’occupation du Sahara Occidental, etc…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.