Etranges émanations au Hamma : la Bibliothèque nationale évacuée

Des odeurs nauséabondes dont l’origine n’a pas été déterminée se dégagent à l’intérieur de la Bibliothèque nationale du Hamma, à Alger, sans que leur origine ait pu être déterminée. Les mêmes émanations étranges avaient été signalées la semaine dernière et les travailleurs de la bibliothèque, étouffés par une odeur étrange qui ressemble à celle du gaz, étaient contraints de quitter leur lieu de travail, craignant pour leur santé et leur sécurité. Tout semblait être rentré dans l’ordre naturellement, jusqu’à ce matin, puisque les mêmes odeurs ont repris de plus belle et se sont étendues cette fois-ci jusqu’à l’hôtel Sofitel mitoyen. Des équipes de spécialistes ont été dépêchées sur les lieux, mais elles n’arrivent toujours pas à déterminer l’origine de ces émanations pestilentielles qui inquiètent les usagers et les travailleurs de la Bibliothèque nationale ainsi que les responsables de l’hôtel Sofitel qui risque de perdre ses clients si cette situation persiste. Il y a lieu de signaler que le site est entouré de chantiers à ciel ouvert, mais aucune piste n’est privilégiée pour l’instant. Cela pourrait être dû à une fuite de gaz ou à l’utilisation de produits chimiques dans un atelier ou une usine proche de cette zone. Au moment où nous rédigeons ces lignes, on en est encore au stade des supputations. En attendant, les travailleurs de la Bibliothèque nationale refusaient, ce matin, de regagner leurs postes de travail tant qu’ils ne se sentiront pas en sécurité. Nous y reviendrons.
Lina S.
 

Comment (2)

    Anonyme
    12 juin 2013 - 13 h 42 min

    Il se peut qu’il y a une
    Il se peut qu’il y a une source d’eau dans cette endroit et une fuite de gaz s’achemine avec l’eau mais pour trouver l’origine il faut du matériel adéquat.




    0



    0
    Faralisme
    12 juin 2013 - 12 h 19 min

    Je ne crois pas qu ils
    Je ne crois pas qu ils puissent exister en Algérie des spécialistes pour des situations pareilles; nous ne formons plus rien dans nos universités parceque on ne prévoit jamai




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.