Le ministère de la Défense répond à Mohamed Mechati

Le ministère de la Défense nationale a rendu public un communiqué, en réponse à l’appel lancé par l’ancien membre des 22, Mohamed Mechati, appelant l’armée à intervenir suite à la maladie de Bouteflika. «Dans son édition parue le mardi 11 juin 2013, un quotidien national a publié un article intitulé "Mechati appelle l’armée à agir vite", dans lequel il fait allusion à un appel qui serait lancé par le moudjahid Mohamed Mechati à l’endroit des responsables de la hiérarchie militaire. A ce titre, le ministre de la Défense nationale rappelle que l’Armée nationale populaire est une institution nationale républicaine aux missions clairement définies par la Constitution où il est formellement déterminé le rôle de consolidation et de développement du potentiel de défense de la nation et qui s’organisent autour d’une Armée nationale populaire totalement investie dans sa mission permanente de sauvegarde et de l’indépendance et de défense de la souveraineté nationale. Dans cette optique, il y a lieu de préciser que l’Armée nationale populaire demeure pleinement dévouée à assumer sa noble mission dans le respect rigoureux de la Constitution et des textes de lois régissant au fonctionnement de l’institution de l’Etat algérien sous la conduite de M. le président de la République, chef suprême des forces armées et ministre de la Défense nationale».
 

Comment (13)

    Securitatea
    14 juin 2013 - 22 h 36 min

    C’est le devoir de tout
    C’est le devoir de tout citoyen honnête d’en appeler aux forces vives de la Nation, et en l’occurrence aux vrais patriotes de l’ANP: Si celle-ci est garante de la Constitution, et se place au-dessus des joutes politiques alors:

    1/ Pourquoi les Frères Bouteflika, Nacer, Said et Abdelaziz se retrouvent dans le pouvoir exécutif par le seul fait de leur état civil?

    2/ Pourquoi avoir changé la constitution pour plaire à un homme et non pour répondre à des critères objectifs d’organisation juridique de notre état?

    3/ Pourquoi le Président Bouteflika n’a t-il jamais soufflé mot sur les énormes crimes économiques qui minent notre D…N…?

    4/ Pourquoi un chef d’Etat d’une nation souveraine a t-il le droit de convoquer son « cabinet » dans un hôpital militaire étranger avec en sus la présence du Chef d’Etat major sans que cela n’émeuve personne, alors que Monsieur Mechati a la décence d’appeler à celle qui devrait en droit empêcher de tels agissements?

    De Grâce… Ne prenez pas les algériens pour des sots…..

    Dr. Ak




    0



    0
    abdelkader wahrani
    14 juin 2013 - 16 h 11 min

    Mechati, mazal tama3
    Mechati, mazal tama3 fe-douniya, ce vieillard agé de 92 ans. au lieu d´allé a la mosquée pour prier et demander le pardon d´Allah. il incitait a la révolte. sobhan Allah. ce (chiekh) vieillard (redjel fe douniya wa redjel fel akhra) rah ghaffel: (Allah yestor el3qayb) GOULOU AMIN. merci pour le ministre qui lui a cloué le bec?.




    0



    0
    AnonymeChérif
    14 juin 2013 - 8 h 27 min

    Qui c’est ce méchati, qui
    Qui c’est ce méchati, qui s’octroie le droit de proposer n’importe quoi à un état qui fonctionne normalement et dont l’adage «  » L’Algérie est un état qui ne disparait pas avec la disparition des hommes «  » /

    «  »Al Djazair dawla La tazoul bi zawal arrijal «  »




    0



    0
    abdelkader wahrani
    13 juin 2013 - 11 h 16 min

    l´aprés Bouteflika, on peut
    l´aprés Bouteflika, on peut compter sur le chef du gouvernement Abdelmalek Sellal ou le retour au pouvoir du général président Amine Zerouel. les hypocrites Benbitour, Benflis…ect haissent méprisent le peuple.




    0



    0
    Anonyme
    13 juin 2013 - 10 h 40 min

    MERCI
    MERCI




    0



    0
    chawi pure laine
    12 juin 2013 - 23 h 30 min

    Mechati n’a pas fait une
    Mechati n’a pas fait une déclaration avec une cervelle ailleurs il sait ce qu’il fait et il a demandé un geste salutaire pour le pays, le MDN ne peut pas répondre à Mechati en lui disant ok on va intervenir, cet écrit n’est qu’une formalité si non l’armée est entrain de préparer le prochain président, il y a des rumeurs qui disent que Benbitour est le candidat du pouvoir si le pays a de la chance on aura cet homme bien éduqué et avec des principes, maintenant revenons au président, qui a dit ici sur ce journal que cette affaire de maladie n’est qu’un film? C’est moi et enfin on voit clairement que le film était presque parfait mais pas parfait, cet hypocrite paye des sommes faramineuses à des conseiller afin de conserver le trône et depuis qu’il est au pouvoir il l’a fait au moins 20 fois, celle la est de gagner la sympathie du peuple et ensuite annoncer sa candidature pour un autre mandat sauf qu’au lieu d’attirer la sympathie il a attiré la colère. Il se soigne avec des milliards pendant que les cancéreux meurent faute de médicaments, il existe une seule solution c’est qu’il dégage mais avant cela il faut qu’il passe au SIRATE EL MOUSTAKIM cette fois c’est la bonne pour le juger




    0



    0
    amyne
    12 juin 2013 - 22 h 18 min

    il a le droit de s alerté
    il a le droit de s alerté et nous alerter ce MECHATI…et cet mdn devrait pouvoir nous rassurer aussi




    0



    0
    Anonyme
    12 juin 2013 - 20 h 25 min

    VIVE L’ALGERIE, l’ANP, la
    VIVE L’ALGERIE, l’ANP, la DRS, et les NATIONALISTES ALGERIENS




    0



    0
    abdelkader wahrani
    12 juin 2013 - 20 h 08 min

    bravo monsieur le ministre
    bravo monsieur le ministre abdelmalek guenaizia. et bravo a notre armée nationale populaire héritiére de la glorieuse ALN. Mechati Mohamed vieillard de 92 ans (redjel bara wa redjel el qbar) ya ajaba. il s´adresse a l´ANP pour renverser le gouvernement légitime par un coup d´état militaire, et plonger le pays dans la guerre civile,la destruction, le malheur…ect ce vieillard Mechati incitait a la révolte. ayb alih.




    0



    0
    Crimo
    12 juin 2013 - 18 h 27 min

    Bouteflika, qui a fait de la
    Bouteflika, qui a fait de la corruption un mode de gouvernance, aministié des criminels terroristes, a détruit la société algérienne en lui injectant le virus de l’islamisme via sa concorde qui a amnistié des terroristes qui sous d’autres cieux seraient condamnés à mort pour haute trahison envers l’Algérie et son peuple, pour avoir détruit la vraie opposition algérienne pour avoir fait assassiner 126 jeunes de Kabylie, qui a divisé l’Algérie et son peuple en clan régionalistes, ne sera jamais le grand Nelson Mandela, Bouteflika passera dans les poubelles de l’histoire, alors que le grand Mandela restera vivant à l’éternité dans la mémoire de son peuple et dans la mémoire de tous les peuples du monde pour son immense oeuvre et sa grandeur.




    0



    0
    Horizon
    12 juin 2013 - 17 h 03 min

    Quelle belle réponse qui lui
    Quelle belle réponse qui lui a mis en plein dans le PIF .
    Du TAC au TAC .
    Profile bas , circulez il n’y a rien a voir et a dire .
    Vaquer a vos occupations et laissé faire les élites de se pays.
    D’autant plus qu’il s’agit de l’.A.N.P.
    Les politiques n’ont qu’a bien se tenir , faute de quoi la justice se penchera sur le cas de certain d’entre eux.
    38 MILLIONS d’algériens et algériennes avec l’.A.N.P à ces côtés pour le pire ou le meilleur.
    TAIHYA EL DJEZAIYIR




    0



    0
    Crimo
    12 juin 2013 - 17 h 03 min

    Bla bla bla habituel, nous
    Bla bla bla habituel, nous demandons seulement que l’article 88 de la constitution soit appliquée, l’armée n’a pas besoin de le destituer, cette destitution est prévue dans la constitution algérienne, elle serait légale et tout à fait justifiable. Nous n’attendons pas grand chose de Gaïd Salah l’homme de Boutef.
    Cette « maladie » de Boutef, annoncée en grande pompe, au moment ou tous les médias algériens et étranger annonçaient l’immense corruption au sein du gouvernement boutef, cette maladie est venue à pic pour faire taire ces infos sur l’immense corruption qui mine le pays. Bouteflika et son clan ont tenté avec intelligence machiavélique, de faire diversion en mettant de l’avant ses problèmes de santé, qui pourtant sont connus du peuple algérien depuis 2005, jamais la énième hospitalisation de Boutef aurait été annoncée si il n’y avait pas volonté de faire taire les rumeurs sur la corruption gigandesque sont se sont rendus coupable bouteflika, son frère said, et tout son clan maudit de marocains appelés le clan d’Oujda.




    0



    0
    Mahdi
    12 juin 2013 - 16 h 37 min

    langue de bois !
    langue de bois !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.