Energie : une mission britannique achève une visite en Algérie

Une mission commerciale britannique du secteur de l'énergie a séjourné du 9 au 12 juin à Alger et Hassi Messaoud (Ouargla) en vue de développer les relations commerciales avec l'Algérie, indique, jeudi, un communiqué de l'ambassade de Grande-Bretagne en Algérie. La délégation britannique était conduite par Abdel Hadi Fawzy, directeur de la Scottish Développement International (SDI), une institution du gouvernement écossais chargée d'assister les entreprises écossaises à investir à l’étranger. Les membres de cette mission, composée d'une dizaine de grandes entreprises, dont deux sont spécialisées dans l'éducation et la formation, se sont entretenus avec des responsables de Sonatrach, de Sonelgaz et d'entreprises privées opérant dans le secteur de l'énergie en Algérie. Les sociétés qui ont pris part à cette mission opèrent notamment dans la formation à distance dans le secteur pétrolier et gazier, la fourniture de composants de tuyauterie aux industries pétrolières, gazières et pétrochimiques, les services et conseils dans le domaine de la santé et de la sécurité et les solutions énergétiques. «Le secteur de l'énergie continue d'être le domaine où le Royaume-Uni reste le leader, en particulier en matière de technologie et de formation. Les entreprises britanniques ont beaucoup à offrir au secteur de l'énergie algérien», a indiqué l'ambassadeur britannique en Algérie, Martyn Roper, à l'occasion de la visite de cette mission en Algérie. Il s'est dit «persuadé que cette visite conduira à de nouvelles opportunités pour les deux parties», soulignant que «l'innovation est désormais la clé du succès dans ce domaine et l'Ecosse est à l'avant-garde de la technologie des énergies renouvelables». L'Ecosse, et particulièrement la ville d'Aberdeen, est connue comme le centre mondial d'excellence de la recherche et du développement des nouvelles technologies, comme le forage en eaux profondes et la cartographie sismique. Le secteur de l'énergie en Ecosse emploie 196 000 personnes à travers plus de 2 000 entreprises spécialisées. L'Ecosse a pour objectif d'atteindre 100% de l'énergie provenant de sources renouvelables d'ici 2020
R. E.
 

Comment (2)

    00213
    14 juin 2013 - 8 h 00 min

    « …développer les relations
    « …développer les relations commerciales… » ?
    Sur un site économique anglais, la vision est différente car ils stipulent être venus placer des produits FABRIQUER chez eux.
    .
    Donc il faudrait plutôt parler de « développer les ventes en Algérie »
    La sémantique de ces industriels occidentaux est trompeuse car ils utilisent souvent les termes partenariat – relation commerciale – coopération – collaboration – association.
    Mais en approfondissant les projets, on retrouve seulement de l’IMPORTATION !!!!
    .
    Nous devrions installer un système de bonus-malus où les entreprises qui investissent dans des outils de production en Algérie pourraient être prioritaires sur les contrats étatiques.
    Y compris l’inverse, en taxant lourdement et en bloquant l’accessibilité aux appels d’offre public.
    Exemple : Si Renault investi chez nous et crée des emplois, nous devrions les avantagés sur les fournitures de véhicules de nos administrations.
    Tout en instaurant un bannissement de Peugeot dans nos achats publics et en leur appliquant des taxes spécifiquement plus lourdes.
    Cette méthode devrait être appliquer aussi dans le service avec un transfert de compétence.
    .
    Même les saoudiens ont récemment jeté leurs travailleurs étrangers et imposent dorénavant dans leurs contrats des clauses d’intégration locales !




    0



    0
    inspektor Tahar
    14 juin 2013 - 7 h 04 min

    Energie : une mission
    Energie : une mission britannique achève une visite en Algérie …Ils voulaient surtout s assurer que leurs ressortissants coopérants soient bien protégés par la Sécurité Algérienne sur les sites de production et transport des hydrocarbures. Ils n ont pas oublie le désastre de Ain Amenas et ils ont parfaitement raison. En même temps les nôtres seront également tres bien protégés…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.