La maladie du président Bouteflika chamboule la visite d’un responsable américain en Algérie

La visite qu’effectuera le 15 juin la sous-secrétaire d'Etat américaine chargée des Affaires politiques, Wendy Sherman, durera plus longtemps que prévu. Cette responsable a dû réaménager à la dernière minute son programme suite à des réunions non prévues avec de hauts responsables algériens, a-t-on appris d’une source sûre. Cette visite était programmée de longue date, bien avant l’hospitalisation en France du président Abdelaziz Bouteflika. Se rendant en Algérie dans un contexte politique particulier, marqué par l’incertitude sur la santé du chef de l'Etat, et par ricochet sur l’avenir politique du pays, la sous-secrétaire d'Etat aura ainsi à prendre la «température» du climat politique national. Ne pouvant assurément pas prolonger longtemps sa visite du fait qu’elle devra dès le 16 juin se rendre dans le cadre d’une tournée régionale en Libye, en Egypte, en Tunisie et au Maroc, Mme Sherman a dû ainsi chambouler son programme et décaler de deux heures sa conférence de presse prévue initialement dimanche à 7h45 pour pouvoir rencontrer tous les hauts responsables du pays. Dans un laconique communiqué rendu public aujourd’hui, l’ambassade des Etats-Unis a souligné que ce léger décalage est dû «à une réunion avec le gouvernement algérien». Mais il est clair qu’au vu de la situation politique dans notre pays et de la place qu’occupe actuellement l’Algérie dans la politique américaine en Afrique, les dirigeants algériens voudraient, selon toute vraisemblance, rassurer leurs «alliés» d’outre-Atlantique sur la stabilité du pays qui n’est pas remise en cause ni menacée par la maladie du président Bouteflika. Dans sa nouvelle doctrine politique pour l’Afrique, l’Administration de Barack Obama compte beaucoup sur l’Algérie, notamment pour maintenir la stabilité en Afrique du Nord et dans la région du Sahel. Par la voix de leur ambassadeur à Alger, Henry S. Ensher, les Etats-Unis ont exprimé par le passé leur reconnaissance à l’Algérie pour «tous les efforts» qu’elle fournit pour assurer la sécurité des citoyens algériens d’abord et des étrangers ensuite, notamment au lendemain de l’attaque terroriste de Tiguentourine. Dans ce cadre, la sous-secrétaire d’Etat s’assurera que l’Etat algérien ne risque pas de vaciller suite à cette longue hospitalisation de son Président.
Sonia B.

Comment (8)

    mahdi
    15 juin 2013 - 14 h 12 min

    puisqu’il que brisident a
    puisqu’il que brisident a reçu son chef d’état major et son premier ministre dans le hall des invalides alors autant recevoir aussi la ricana




    0



    0
    maleh
    14 juin 2013 - 19 h 59 min

    Pourvu que le prix du baril
    Pourvu que le prix du baril ne vacille pas.




    0



    0
    Anonyme
    14 juin 2013 - 11 h 31 min

    les ricains ne sont pas là
    les ricains ne sont pas là pour déloger la France à nouveau car ils nous sont venus en aide avant 62 pour affaiblir la France pour la controler par la suite et c’est ce qu’ils font et si ils veulent mettre un terme aux activités des gaulois qui puent le camambere en Afrique rien qu’un coup de lobbiyng à Bruxell aurait suffi la France est négligeable dans le bras de fer sino américain en Afrique concernant le dossier sécuritaire les US ont cette fois ci bonne foie et veulent en finir pour de bon avec les terros car ils ne leurs sont plus d’aucune utilité vu la préscence de gisements d’hydrocarbures non conventionnels en Amérique mais aussi chez les autres puissances le temps de l’interventionnisme est révolu mais faut dire qu’on y a échappé belle et ceci fait plutot l’affaire de tout le monde sauf bien sur les Israéliens l’épouvantail flic du moyen-orient qui vont perdre un allié de taille et les monarchies du Golfe qui seront seul face à la menace iranienne si guerre nucléaire il y’a ou fermeture du détroit d’Ormutz l’amérique ne réagira pas l’amérique est un empire tout comme Rome et israel en est un état vassal des USA jusqu’à nouvel ordre tout comme l’a été le royaume de judée aux romains maintenant à nous Numides ou ce qu’il en reste d’etre clair vis à vis de la nouvelle Rome citons leur MSNSN « TAFERQA N IFRIQIWEN » l’afrique aux africains et nous ne sommes pas vos ennemis vos amis si vous voulez mais nous ne sommes pas vos marionettes et vos vassals si une alliance avec vous nous sera aussi bénifique que vous on est prenneurs mais au premier coup de couteau dans le dos on se battera jusqu’a la derniere goute de sang et on faiera en sorte que votre rival directe puisse l’emporter à vos dépens mais quitte à anticiper les choses tout de suite il faut améliorer nos relations avec le club nicléaire des cinq oui je sais dans l’antiquitté il n’y avait que Rome contre nous et Carthage bien sur les tsars les communistes les freres lumiers les voltaires et les molieres les sheakspyre et tout ça c’était rien alors chers freres nous avons une histoire glorieuse à reprendre l’écriture et une place dans le monde à saisir mais si on est partie prenante dans les conflits débile du moyen orient c’est notre fin à tous feu katib yacine que l’on soit d’accor ou pas avec ses dire il y’a une grande par de vérité lorsqu’il disait si il y’a de la divinté vous etes des dieux mais alors debout




    0



    0
    Crimo
    14 juin 2013 - 10 h 29 min

    Les américains s’agitent, ils
    Les américains s’agitent, ils veulent leur homme à la tête du pays, Bouteflika ne leur sert plus, ils savent qu’il est en sursis, puisqu’ incapable de gouverner le pays, cette incapacité dure depuis 2005, mais s’est accentuée un certain 27 avril 2013. Mefiez-vous de toutes ces gesticulations américaines et françaises concernant notre pays, chacun de ses prédateurs impérialistes veulent installer leur homme à eux pour préserver leurs intérêts respectifs et étendre encore plus leur hégémonie sur notre pays. Ces prédateurs ne laisseront jamais le peuple algérien choisir un président, ce sont eux qui veulent le choisir au gré de leurs intérêts respectifs, et l’imposer aux algériens comme ils ont imposé Bouteflika le voleur, corrompu, qui a détruit le tissu industriel algérien pour importer 40 milliards de $ de produits étrangers, voilà pourquoi il a été placé à la tête du pays. L’argent de notre pétrole retourne dans leurs coffres grâce à Bouteflika le marocain et son clan de marocains destructeurs de l’Algérie qui ont mis notre pays à genoux et sous tutelle étrangère, particulièrement sous celle de la France, la preuve en est qu’il a choisi la France pour se cacher, cacher sa maladie et se mettre sous la protection sa France. Les marocains sont nos pires ennemis, le grand malheur pour nous c’est qu’ils sont au pouvoir en Algérie, ne devons les chasser de chez nous, et renvoyer des dizaines de milliers d’entre eux qui vivent en Algérie mais sont profondément marocains, mais profitent des richesses de l’Algérie.




    0



    0
    ahmed
    14 juin 2013 - 4 h 38 min

    il faut se mefier du grand
    il faut se mefier du grand interet americain pour l’Algerie. Les Americains ne donnent rien sans obtenir une contrepartie amplement plus importante. Ces visites multiples de hauts responsables de ce pays en Algerie me pousse a poser une question: qu’est ce qui les fait courir? Les ressources naturelles sont entre leurs mains. Donc, ils veulent faire de l’Algerie ce qu’ils ont fait du Pakistan en Asie; leur base arriere pour mieux controler cette zone traditionnelleme t francaise.




    0



    0
    toto
    14 juin 2013 - 1 h 56 min

    et les ananas!
    et les ananas!




    0



    0
    Anonyme
    14 juin 2013 - 0 h 52 min

    aïe! elle maigriotte la
    aïe! elle maigriotte la madame,sur la photo, c’est mieux..qu’elle aille se reposé chez elle..auprés de sa famille,pour reprendre un peut de volume,et de force, parce que d’aprés ce que je vois…la politique (complot) ne lui convient pas?,bref, l’Algerie va bien mme wendy sherman, on a besoin de rien, merci!, mais! simplement que vous nous laissez..un peu tranquille?,c’est tout..et pouvez vous passer le msg, a uncle ben’s..quand quoi..les Algeriens seront mieux si vous resterez loin..trés..loin..de chez nous




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED-
    13 juin 2013 - 21 h 27 min

    @ WENDY ( USA )
    NON CA VA

    @ WENDY ( USA )
    NON CA VA POUR LE MOMENT LE PAYS NE VA PAS VACILLER .D’AILLEURS C’EST BIENTÔT LA CANICULE ET JUSTE APRÈS LE RAMADAN ET PUIS VOUS REMARQUEREZ « MADAME » QUE NOUS VIVONS UNE ABONDANCE INCROYABLE EN MATIÈRE DE FRUITS ,SURTOUT LES BANANES QUI REPRÉSENTENT UN FACTEUR CLÉ POUR NOTRE STABILITÉ.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.