40 tonnes de cannabis saisies depuis janvier 2013

La Gendarmerie nationale a saisi 40 tonnes de cannabis durant les cinq premiers mois de l’année 2013, contre 73 tonnes durant toute l'année 2012, a indiqué, aujourd’hui lundi, le directeur de la sécurité publique au commandement de la gendarmerie, le colonel Mohamed-Tahar Benaâmane. «Ces quantités de drogue ont été saisies à travers tout le territoire national, notamment sur les frontières de l'Ouest», a précisé M. Benaâmane qui était l’invité de la rédaction de la Chaîne III de la Radio nationale. Ces quantités «proviennent en totalité du côté de notre voisin de l’ouest, le Maroc», a-t-il expliqué. M. Benaâmane a récusé la thèse selon laquelle les services de sécurité algériens ne mettaient la main que sur 10% des quantités traversant les frontières algéro-marocaines, longues de 1 600 km. «Le Maroc est considéré comme un des premiers producteurs de drogues dans le monde avec une production avoisinant les 100 000 tonnes/an», a-t-il mentionné, estimant que la filière algérienne «n’est pas l’unique pour le Maroc». «L’étude selon laquelle seuls 10% des quantités (de drogue) transitant par l’Algérie sont saisies, reste donc aléatoire», a-t-il soutenu. En matière de trafic illicite de drogue, l’Algérie demeure un pays de transit, a relevé l’invité, citant une étude réalisée par la Gendarmerie nationale en 2011. En étudiant le profilage de la drogue à travers les saisies dans les différentes wilayas, les experts de la Gendarmerie ont conclu que les quantités qui entraient en Algérie «sont acheminées vers l’Europe ou le Moyen-Orient via la Tunisie, la Libye ou le Niger». «La grande mobilisation des services de sécurité algériens contre ce trafic transfrontalier et l’instabilité du climat sécuritaire dans les pays du Sahel ont poussé les narcotrafiquants qui, autrefois, utilisaient le territoire du Mali comme passage privilégié, à affronter directement les services de sécurité algériens, ce qui explique en grande partie les grandes quantités qui sont saisies sur le territoire algérien», a-t-il expliqué. «Ce qui illustre cette nouvelle stratégie à vouloir passer coûte que coûte par l’Algérie, ce sont les tentatives menées par les narcotrafiquants, en 2011, pour l’introduction de la drogue à partir de Béchar et Tindouf, avec usage d’armes lourdes contre les unités de la Gendarmerie nationale qui les ont interceptés», a fait observer le colonel Benaâmane, précisant qu'un cas similaire a été enregistré en 2012 à Adrar. «Les quantités de drogue que nous avons saisies démontrent que les services de sécurité mènent un combat implacable contre le trafic de stupéfiants qui est non seulement un danger pour la santé publique, mais aussi pour l’économie nationale», a-t-il soutenu. Pour le même responsable, le trafic de stupéfiants, qui a pris une «ampleur considérable» ces dernières années, constitue un «défi» pour l’Algérie.
R. N.
 

Comment (4)

    bilal
    17 juin 2013 - 15 h 01 min

    40 tonnes de cannabis saisies
    40 tonnes de cannabis saisies depuis janvier 2013 ?
    Et après on ne fait que constatez ? Je ne fume pas de cette merde moi, car j’ai compris la politique du Makhzen. Cette merde rend les plus jeunes sans burnes et peace an love » on est des frères « !!
    Je ne me défonce pas, simplement pour évitez de faire défoncer par le Maroc le jour ou le peuple Algérien sera dogué comme un prostitué et vendra les bijoux de famille pour payez sa dose au voisin qui nous mettra sur le trottoir pour tapiner pour ces intérêts, Mettez un président qui fera face au Maroc et ne baissera plus son pantalon , je me fous des ces origines, mais un homme qui répondra à tous les corps tordus du voisin. C’est dans ces moments que j’ai une âme de mafieux quand je vois que mon pays est laminé par les ennemies et que mon gouvernement ne bouge pas … Où sont les nationalistes, patriotes de ce pays ? Je sais qu’ils en restent, mais imposez-vous et n’importe comment pour sauvez votre pays … Je le dis d’autant plus, que mon neveu touche à cette merde et malheureux, il ne mange plus et toujours dans les étoiles et se fait couillonner en achetant des » tee-shirts Maghreb United  » la jeunesse algérienne est en train de crever, vous ne l’entendez pas ? !!




    0



    0
    Violateceae
    17 juin 2013 - 14 h 54 min

    En tant que citoyen Algérien
    En tant que citoyen Algérien je demande ainssi que tout le peuple algériens au autoritées Algeriens ,La gendarmerie et l’armée d’imposer une loi qui cite ,de tuer et éliminer sans recule toute personne essayant de transiter a travers les frontieres Algeriennes que ce qoit l’ouest ou l’est ou le sud ,tout genre de drogue et de stupéfiants.
    C’est comme ça ce n’est pas autrement.




    0



    0
    Crimo
    17 juin 2013 - 14 h 24 min

    Construisez des murs avec ce
    Construisez des murs avec ce voisin qui est un véritable cheval de Troie satanique dirigé par les sionistes, par l’ancienne puissance coloniale, lieu de rencontre de tous les pédophiles du monde, haut lieu du tourisme sexuel, pour les trafiquants de drogue et des trafics en tous genre dont les parrain ne sont nul autre que le mekhzène marocain et le roitelet du du royaume enchanté. Il est de notoriété que ce voisin de l’Ouest cumule toutes les tares, les déchéances humaines, les malveillances, les misères et j’en passe, ce qui fait sa triste réputation dans le monde.

    Mettre un douanier ou 1 million de douaniers aux frontières avec ce voisin maudit, haineux, malveillant, frustré, vendu et j’en passe, c’est du pareil au même, les diables du mekhzène contrôlés par la juiverie internationale, s’adaptent facilement et font usage de toutes les ruses et les actes machiavéliques pour nous détruire, cette drogue saisie, est une guerre déclarée contre le peuple algérien, il faut le dire ouvertement. Au vu de toute cette quantité de drogue phénoménale saisie, je ne me permettrai jamais de minimiser ce grave problème qui nous touche de plein fouet, en prétendant, comme le fait cet officier, que notre pays est seulement un pays de transit pour cette saloperie de drogue comme vous le prétendez, non Mr cette drogue est destinée à détruire le peuple algérien et sa jeunesse, c’est l’Algérie qui est bel et bien visée, il faut prendre la menace très au sérieux, et prendre toutes les mesures pour nous en préserver, en passant à une autre étape dans la sécurité de nos frontières, l’Algérie est entourée de pays à problèmes, destabilisés, anarchiques, la menace du terrorisme venant de Libye, de Tunisie de Ghanouchi n’est pas en reste, en plus des problmes graves que nous cause le Maroc, il y a aussi le Sud de nos frontières, la menace est immense autour de nos frontières, elle est à prendre très au sérieux, il faut construire des murs piégés, des tranchées, tout le long de ces maudites frontières avec le diable marocain et les autres voisins qui sont devenus un vraie menace pour notre sécurité. Quand l’Algérie était au prise avec un terrorisme terrifiant, aucun de nos voisin n’avait subi la menace terroriste algérien sur leur territoire, ce qui n’est pas le cas pour l’Algérie avec un tel voisinage, l’affaire de Tinguentourine est là pour nous le rappeler, le commando de terroristes étaient composés de tunisiens, lybiens, egyptiens et d’autres nationalités.




    0



    0
    inspecteur Tahar
    17 juin 2013 - 14 h 17 min

    40 tonnes de cannabis saisies
    40 tonnes de cannabis saisies depuis janvier 2013 …Donner les 40 tonnes a madame Wendy Sherman a son retour aux USA pour les montrer au President Obama et au Président Hollande afin de comprendre ce que leur ami fidèle royal du Maroc a quoi il s occupe dans son royaume….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.