Rien ne va plus entre Aboud et ses anciens protecteurs

Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui au siège de son journal à Alger, Hicham Aboud a accablé le frère cadet du président Bouteflika. Expliquant devant un parterre de journalistes ce qui lui est arrivé à l’aéroport international d’Alger, l’ancien exilé rentré récemment au pays n’a pas lésiné sur les mots pour attaquer Saïd Bouteflika qu’il accuse d’être derrière ce qu’il qualifie de «cabale judiciaire» visant à le faire taire. «Ce matin, je devais me rendre à Tunis pour participer à une émission sur une chaîne de télévision tunisienne, mais à l'aéroport d'Alger, un officier de police m'a informé que j'étais interdit de sortie du pays», a-t-il déclaré. Selon lui, il n’a pas été informé auparavant. Il n’a jamais été convoqué ni entendu par la justice. Son avocat, Me Khaled Beurghel, a abondé dans le même sens, insistant sur l’illégalité de la procédure. Selon Me Beurghel, cette décision «a un lien direct» avec les poursuites engagées contre son client par le parquet «pour atteinte à la sécurité de l'Etat», après l'annonce censurée le 19 mai en Une de son journal, d'une «détérioration» de l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika. Aboud considère que tout ce qu’il lui arrive est orchestré par le frère cadet du Président qui se «conduit» comme le chef et prend des décisions au nom de son frère toujours hospitalisé en France depuis l’AVC qu’il a eu le 27 avril. Hicham Aboud multiplie ces dernières semaines les accusations contre Saïd Bouteflika qu’il considère comme le responsable de la situation actuelle du pays. Depuis l’ouverture par le parquet d'Alger d'une information judiciaire à son encontre le 19 mai, Hicham Aboud a pu sortir d'Algérie à trois reprises pour se rendre en France, où il a participé à des émissions sur plusieurs chaînes de télévision françaises, puis à Genève où il a pris part en tant qu'observateur à une réunion de la commission des droits de l'Homme de l'ONU. Tenu de rester en Algérie, Hicham Aboud affirme que rien ne va le faire taire.
Sonia B.

Comment (23)

    Karim
    20 août 2013 - 20 h 30 min

    De toute façon ils sont tous
    De toute façon ils sont tous pareils. Ils ont tous volés l’argent des algériens. Ils devraient tous être en prison. Mais qui les mettras? Combien d’honetes gens sur cent restent dans cette algérie parmi les décideurs ?




    0



    0
    NASSER
    29 juin 2013 - 13 h 18 min

    A Chawi
    Quand on n’est pas

    A Chawi
    Quand on n’est pas précis surtout sous anonymat c’est que l’on n’est pas crédible voire on n’est convaincu soit même. Les personnes que vous citez ont été assassinés par le GIA du FIS. Le monde le sait car c’est revendiqué.Il n’y a que vous apparemment qui dites dites aux tueurs que « ce n’est pas vous ». Votre « qui tue qui » n’est plus de mise aujourd’hui. Il vous faut donc une mise à jour sinon restez dans vos illusions à défendre le mensonge ou votre ignorance que vous croyez intelligence.




    0



    0
    Chawi pure laine
    29 juin 2013 - 0 h 14 min

    ya si Anonyme Aboud Hichem
    ya si Anonyme Aboud Hichem n’a jamais dérangé qui que ce soit et on sait tous que celui qui dérange aura une balle dans la trempe le dernier qui a dérangé est el marhoum Ali Tounsi, quant aux journalistes qui ont dérangé on trouve tahar jaout, said mekbel, ouartilene et ainsi de suite allah yerham chouhada ceux qui ont échappé au cuivre ils sont soit ailleurs soit la boite fermée (…), donc en gros si Aboud est juste un opportuniste qui a travaillé pour les uns et les autres maintenant il a des comptes avec les uns et les autres




    0



    0
    NASSER
    28 juin 2013 - 12 h 16 min

    Parler de la manipulation est
    Parler de la manipulation est une vérité. Je connais bien ce qu’est la propagande, la manipulation, la diversion et la subversion. C’est de la haute technique, je le confirme, qui fait appel à la psychologie, à la sociologie, à la médecine et autre. Ce sont des spécialistes qui en usent et abusen. Je le dis parce que j’ai étudié cela. Ils peuvent vous déstabiliser un pays en un tour de main si l’on n’est pas préparé.
    .
    Sur la manipulation mentale seulement la CIA est championne. C’est tout une science !
    .
    Une définition connue :
    « Il s’agit de manipulation mentale lorsqu’un individu ou un groupe d’individus tente d’exercer une prise de contrôle de l’esprit et du comportement d’une personne ou d’un groupe, en usant de techniques dites de persuasion ou de « suggestion mentale » et en cherchant à altérer la capacité de juger des informations ou des injonctions d’une personne ou d’un groupe de personne. La manipulation mentale est généralement associée aux comportements égoïstes et malveillants. Les formes extrêmes de manipulation mentale sont le lavage de cerveau, des manipulations conduisant au suicide ou des comportements collectifs de type totalitaire ou génocidaire. »
    .
    Rien ne se fait ou ne réussit sans la manipulation mentale. Ils ont des techniques, des méthodes.
    .
    Pour s’en prémunir il faudra connaitre : Qui sont les manipulateurs, leurs arguments ; les registres sur lesquels la manipulation mentale, les facteurs psychologiques pouvant la favoriser ; les techniques de manipulation en relation avec les comportements (corporel, relationnel et social) ; les méthodes utilisées (Pavlov, ‘PDH’, ‘MISE’, chimique, messages, ‘angoisse/violence’ etc..). Il faut aussi connaitre les effets sur les victimes et comment s’en protéger. Beaucoup n’y croit pas trop. C’est bien une réalité et les effets sont ravageurs surtout sur les pays ou l’ignorance et l’incompétence règnent.
    Beaucoup de personnes apparemment bien constituées réagissent de façons qui montrent bien qu’ils sont en plein dans la manipulation. Beaucoup aussi la subissent en croyant manipuler. Ce n’est pas facile de s’y retrouver, en effet, quand 95% des communications est mensonge et manipulation.
    .
    Retenir que les manipulateurs ( des personne, des télés, des journaux) s’appuient sur un facteurs important lié à l’individu qui est le manque de confiance et d’estime de soi, le sentiment de culpabilité et d’infériorité qui rendent les individus beaucoup plus vulnérables à la manipulation. On peut aussi ajouter les fanfarons qui croient tout connaitre qui peuvent être une cible facile.
    Il existe tout une littérature qu’il est bon de connaitre et de lire.




    0



    0
    Anonyme
    28 juin 2013 - 9 h 12 min

    @Anonyme (non vérifié) | 26.
    @Anonyme (non vérifié) | 26. juin 2013 – 22:58
    Hicham Aboud dénonce les despotes,les corrompus et les fossoyeurs de l’Algérie que beaucoup même sous anonymat n’ont pas le courage ou la sincérité de faire.Pourtant c’est le devoir de tout Algérien digne de ce nom de le faire.Il ne dérange que les voleurs,les traitres et tous ces charognards sans foi ni loi qui détruisent chaque jour ce pays qui a tout pour réussir mais qui tourne en rond.Réveillez-vous le ver est dans le fruit ou si vous préférez le troupeau est gardé par le loup.




    0



    0
    chawi pure laine
    28 juin 2013 - 2 h 31 min

    A Algerien:
    Bonjour toi et

    A Algerien:
    Bonjour toi et tout le monde, tu dis que le traitement du journal à ces affaires n’est pas impartial? dieu seul le sait je suis juste un lecteur comme toi mais je prends une position et je ne sais pas si j’ai raison ou pas:
    1-tous les journaux du monde ont une ligne éditoriale, ceci dit c’est à travers cette ligne qu’on décide de continuer à lire le journal au complet ou qu’on cesse et dire ce n’est pas ma tasse de thé, bien sur il existe toutes sortes d’idéologie et de philosophie sociale, le journal AP je le dis toujours je jette pas des fleurs mais juste un constat, il est antiterroriste, anti pouvoir, transparent et jeune quand je dis jeune je veux dire il veut que ce pays majoritairement jeune soit dirigé par des jeunes.
    2-je pense que le ou la journaliste qui a écrit l’article possède un courage politique ce qui est rare dans notre pays et quasiment partout au monde, il a osé qualifier si Aboud c’est à si Aboud de prouver le contraire.
    3-regarde bien et lis bien à part les quelques harkis qui aiment l’anarchie, les gens qui viennent ici et qui commentent sont vraiment d’un niveau estimable(je jette pas des fleurs non plus mais juste valoriser mes compatriotes) donc ils sont pour cette ligne et moi aussi.
    4-il se peut que le journal publie ce qui ne fait pas plaisir à tout le monde et éthiquement parlant il est la pour informer et essayer de rapporter le plus possible des réalités mais il n’est pas la pour faire des heureux et des gagnants.
    5-je l’ai déjà dis je vis entre le Canada et les USA et je me mêle souvent des lectures politiques des pays surtout ceux qui m’intéressent,tu te rappelle de la reforme de santé d’Obama? Quand il l’a passé j’ai assisté à une conférence d’un grand qui a dit que c’est la première fois dans l’histoire de la planète qu’un président fait passer une loi qui le séduit et qu’il sait qu’elle n’est pas populaire, le journal AP est de la même culture, les francs, les intègres, les honnêtes et les patriotes sont rares dans notre pays(excusez moi pour cette franchise)le journal aurait pu faire comme ECHOUROUK MAAK YA EL KHADRA, MAAK YA BOUTEFLIKA ,MAAK YA BENBELLA et vendre des tonnes mais il a preféré véhiculer la transparence avant.
    chapeau les gars continuez à m’informer j,ai soif




    0



    0
    Tahar
    27 juin 2013 - 22 h 25 min

    Selon lui, « il n’a pas été
    Selon lui, « il n’a pas été informé auparavant ». Informé de quoi ? Qu’il ne devait pas quitter le territoire ?
    S’il sait que cela «a un lien direct» avec les poursuites engagées contre son client par le parquet «pour atteinte à la sécurité de l’Etat», c’est qu’il le sait ; non ? C’est une accusation grave qui ne permet pas de le laisser libre de sortir.




    0



    0
    Tahar
    27 juin 2013 - 21 h 19 min

    Les hypocrites et les cupides
    Les hypocrites et les cupides (tamâa) tombent toujours. Il semble faire du chantage. « Je fais ce que je veux, sinon je déballe tout »… à l’étranger. Si l’étranger, avec ses médias, lui a ouvert les portes c’est qu’il a ses… objectifs et Aboud aussi. Aboud à choisi bien sûr « l’étranger » et les médias qui sont contre l’Algérie. Il a cru trouver un moyen de chantage dans ces média, le voilà poursuivi pour « atteinte à la sureté de l’État ». Pour l’avoir entendu c’est bien le cas.
    Qu’il s’explique devant le juge et qu’il déballe tout devant lui; la presse sera présente au lieu de faire le zigoto et l’hurluberlu devant les journalistes et le ‘peuple’ qui ne lui demande rien. Qu’il assume bon Dieu.




    0



    0
    maleh
    27 juin 2013 - 14 h 53 min

    On ne joue pas avec « la
    On ne joue pas avec « la sûreté de l’état » car c’est tout ce qui reste de l’état, vu que celui-ci n’a plus d’honneur.




    0



    0
    Mansour
    27 juin 2013 - 12 h 40 min

    A travers ses journaux on
    A travers ses journaux on cerne un peu la personnalité de cet homme qui recherche la vérité et l’authenticité.Malheureusement nous vivons dans un milieu où le faux,le médiocre,le parvenu,le corrompu etc…tiennent le haut du pavé.Hichem Aboud doit déranger plus d’un parmi cette faune qui a fait de l’Algérie sa propriété privée où tout leur est permis sans limite.Quelque part il ma rappelle le grand Président Mohamed Boudiaf mort assassiné parcequ’il aimait l’Algérie et lui voulait du bien.




    0



    0
    le Naïf
    27 juin 2013 - 11 h 07 min

    Voilà comment commence-t-on
    Voilà comment commence-t-on par diviser les algériens entre eux pour les faires ensuite soulever les uns contre les autres.
    Vivons, chantons, dansons. Fumons de la chicha, etc. Tout va bien ! Rassurez-vous dormez tranquilles sur vos deux oreilles on veille aux grains pendant que les prédateurs de l’Algérie se préparent à la syrianiser, l’irakiser, la lybianiser, la tunisier, l’égyptianiser, la yémeniser, etc.
    Comme vous voyez c’est l’embarras du choix que réserve à notre pays la nouvelle stratégie américaine imparable de la nouvelle guerre mondiale dite douce.
    «Les Etats-Unis n’interfèrent pas dans les affaires politiques internes de l’Algérie, a indiqué, mercredi, à Alger, l’ambassadeur des Etats-Unis, Henry S. Ensher. «Nous n’avons aucune position, aucune préférence pour un parti et les Etats-Unis n’ont aucun rôle à jouer» dans les affaires politiques internes de l’Algérie »
    Paroles de Yankee !!!
    Bienvenue à la syrianisation du pays qui frappe déjà à nos portes !




    0



    0
    Anonyme
    27 juin 2013 - 10 h 57 min

    c’est un homme sans honneur
    c’est un homme sans honneur ni dignité , c’est un dechet de l’humanité , quand on va au maroc , et en France pour crasher son venin sur l’Algérie , ce qu’on pire que tout .
    on ne va chez l’ennemi de son pays pour s’en prendre même au plus pourri de ces compatriotes




    0



    0
    selecto
    27 juin 2013 - 9 h 41 min

    Je l’aimais bien à l’époque
    Je l’aimais bien à l’époque où il était en exil avec son journal « agir pour l’algerie », mais il a perdu toute crédibilité le jour où j’ai appris qu’il a été au Maroc soit disant pour un colloque, à partir de là j’ai pris mes distances avec son journal.
    Au fond il n’y a aucune différence entre lui et Said Bouteflika, il portent les deux l’Algérie dans leurs portes feuille.




    0



    0
    Algérien
    27 juin 2013 - 8 h 46 min

    Arrêter de jeter du discrédit
    Arrêter de jeter du discrédit sur témoin d’une décision arbitraire.
    Ce Monsieur dit tout haut ce que pensent la plupart des Algériens tout bas.
    Messieurs les chroniqueurs / commentateurs ne faites pas un jugement de personne pour son appartenance, parcours ou autre…. Il faut juger plutôt les faits :
    Justement, revenons aux faits: il a été l’objet d’une interdiction de quitter le territoire national sans aucune notification, sans mandat d’arrêt, sans mandat d’amener, sans instruction en cours, et ….
    Personnellement, je ne connais pas Monsieur Aboud mais je suis contre l’arbitraire (interdiction sans notification) et contre les voyous qui sont au dessus des institutions.
    Etrange non ??? Un homme accusé de haute trahison et qui menace la sécurité des institutions et de la nation …. Est toujours en liberté circulant d’une rédaction / journal a une autre et d’un plateau TV a un autre !!!!
    En tout cas, en Algérien, il est plus dangereux de parler de la santé du président que de dilapider les biens publics (on préfère de loin un corrompu qui ferme sa gueule…)
    Je pense que ce Monsieur fait avancer l’Algérie par ces questions (moi aussi, je me pose des questions).

    PS: Je ne trouve pas totalement impartial
    le traitement que donne le journal à cet événement.




    0



    0
    Anonyme
    27 juin 2013 - 7 h 57 min

    On parle un peu trop de
    On parle un peu trop de harkis sur ce site sans jamais prendre le risque de dire qui étaient vraiment ces fameux « harkis » combien étaient-ils et comment des Algériens de souches se sont-ils retrouvé à combattre leur propres frères en étant du côté du colonisateur qui les opprimait eux aussi.
    On va répondre à la première question et la deuxième questions.
    Les harkis étaient des Algériens de souches musulmans ou juifs du sud algérien n’ayant pas eu la nationalité française.
    Combien étaient : un peu moins de 300 000 soit bien plus du double de celui nombre de combattants de l’ALN.




    0



    0
    Adel
    27 juin 2013 - 6 h 46 min

    Non non si c’est said, crois
    Non non si c’est said, crois le je dis bravo à notre police des frontières, moi j’approuve, je suis que je ne suis pas seul. N’as tu pas honte de l’ouvrir à nouveau toi qui a balancé ton fiel sur l’algérie, sur son dirigeant suprême, que l’on soit d’accord ou pas avec lui, tel un vautours, tu n’a même pas respecté sa période de repos, qui plus est sur la chaine haineuse, raciste, anti-algérienne france 24, tu sort d’ou, tu étais ou, quand il fallait défendre le pays
    Tu a cru être un César, te voilà Pompée.
    Tu ne mérite que le mépris.




    0



    0
    chawi pure laine
    27 juin 2013 - 2 h 31 min

    wallah bravo la je dis que
    wallah bravo la je dis que c’est vraiment mon journal malgré qu’il a toujours été le mien, premièrement le fait que les fils de harkis et les islamistes le critique et deuxièmement pour les articles rationnels qu’il publie je parle de Algérie Patriotique pas du journal de si Aboud.
    essayons de récapituler et de se poser des questions:
    1-Comment qu’il a eu deux journaux et pas seulement un?
    2-Comment qu’il est rentré en Algérie lui qui a fait un tapage comme quoi que tout l’état le recherche? qui lui a dit de dire cela et qui lui a dit de revenir?
    3-Contre qui il a menti(je ne veux pas protéger Betchine) mais dans ce pays l’ingratitude est devenue une culture au point ou on insulte les martyrs et les patriotes, Betchine qui a beaucoup fait dans la lutte contre les criminels du FIS et qui a participé avec Si Liamine à relever le pays d’un coma, pourquoi ce minable a critiqué faussement un Moujahid? au bénéfice de qui?
    4-Il était ou toutes ces années? il fait quoi et qui le finance?
    5-Pourquoi lui qui dit avant qu’il ne reviendra plus au pays il est revenu en cachette et comble de malheur avec 2 journaux, qui l,a aidé?
    la je donne raison au titre de cet article à 110% ce lèche botte a servi d,esclave à Said Bouteflika et à la DGSE maintenant c’est ce même Said qui le fracasse en simple Algérien qui n’aime ni said ni aboud je dirais NCHALLAH TEKHLA BINATHOUM probablement ils vont se dennoncer




    0



    0
    Anonyme
    26 juin 2013 - 21 h 58 min

    ce sinistre félon lascar veut
    ce sinistre félon lascar veut encore faire parler de lui pour se faire de la pub. pour se croire important et courageux il prétend déranger le pouvoir et que rien le fera taire. qui pourrait croire ces fables-là de de ce mercenaire de bas étage. que cela lui plaise ou nous, il sera jugé et le peuple ne soutient pas les néo-harkis comme lui. le peuple n’est pas de courte mémoire. si je le croise, je me ferais plaisir de lui cracher sur la figure, ces personnages comme lui qui ont vendus leurs âmes, ne méritent pas qu’on les respectent.les manipulateurs ont des objectifs et les moyens, dont les traitres, pour les atteindre et ces derniers ont des intérêts personnels à défendre à défaut de patrie. ils jouent le jeu de leur employeur en disant ce qu’ils veulent entendre même si c’est faux. la cupidité pour eux prime sur l’honneur et les principes qu’ils n’ont jamais eu. c’est leur choix qui n’est pas le nôtre. ils savent que les traitres paient toujours leur traitrise. tout évènement engendre de salutaires décantations permettant de distinguer le mal du bien. quand ce bourricot prétend détenir des « révélations », il ne faut pas le croire, ces « révélations » ne sont que du tissu de mensonges pour tromper le peuple et engendrer la perte de notre nation via le chaos. alors sale petit cloporte de aboud, cesse de jouer au plus fin, cesse de te croire courageux en vociférant que « personne ne fera taire » et tutti quanti, car tôt ou tard le peuple, lui, te fera taire en te mettant hors état de nuire, comme tous les lascars de ton genre qui conspirent contre notre pays. les provocateurs de ton genre finiront par le payer un jour. tes maîtres de paris qui te dictent le travail de sape que tu mènes, ne pourront rien pour toi. tu n’arriveras jamais à la cheville de notre pays, espèce de sale petit morveux. personne ne t’écoute, personne ne te lis, personne ne te respecte chez nous, tu n’existes pas pour nous, le peuple t’a mis une croix dessus. et maintenant, que la justice se secoue et accélère cette affaire pour qu’il reçoive le châtiment qu’il mérite.

    ps:algerie patriotique, à l’avenir cessez de publier des articles à son sujet ça serait lui accorder de l’importance qu’il n’a pas et qu’il n’aura jamais.




    0



    0
    Anonyme
    26 juin 2013 - 20 h 18 min

    @ NASSER,
    «La loi c’est la

    @ NASSER,
    «La loi c’est la loi même pour ce Said» (Ndlr, Bouteflika) ?!
    Mais il faut bien se rendre à l’évidence, cette loi dont tu parles n’est plus la loi, notamment lorsqu’il s’agit de Chakib Khellil et de, justement, les plus proches de Bouteflika y compris sa fraterie.




    0



    0
    NASSER
    26 juin 2013 - 19 h 55 min

    @ Karl

    Ne dites pas « NOUS

    @ Karl

    Ne dites pas « NOUS allons… »,dites « JE vais… » et nous sommes sûr que vous ne ferez rien comme tout ceux qui poussent les autres à FAIRE… pendant que leurs rejetons FONT ….. des affaires.
    On connait …. vous connaissez!! Sourire!




    0



    0
    feriel
    26 juin 2013 - 19 h 42 min

    qu’il nous dise comment et
    qu’il nous dise comment et pourquoi est-il revenu en Algerie apres un exil dore de 15ans. tout le monde sait qu’il n’est qu’un opportuniste venu profiter lui aussi de la manne publicitaire gracieusement offerte par l’Anep




    0



    0
    NASSER
    26 juin 2013 - 19 h 15 min

    CE N’EST PAS possible on ne
    CE N’EST PAS possible on ne décide pas du jour au lendemain de devenir « ennemie » de notre « ami » sans cause. Dans 99% des cas, c’est des intérêts (parce que l’on en veut PLUS ou parce que l’on en a eu MOINS). Les principes dans ce cas c’est l’argent ! Le reste c’est de la manipulation.
    Autant je l’avait soutenu lorsqu’il avait de graves problèmes autant maintenant je suis contre contre par la nature de ses sujets, certains de ses écrits, ses réactions et la démarche adopté en s’accoquinant avec des milieux médiatiques douteux. Ce qu’il dit maintenant au sujet de Saïd Bouteflika, il n’a qu’à le dire, le prouver au juge si une plainte est déposée contre lui et non à la presse ou au peuple qui ne lui seront d’aucun secours. Il semble lancer une sorte de chantage à la personne qu’il attaque. D’ailleurs,plus il en fait, plus il vocifère plus il se discrédite. La loi c’est la loi même pour ce Said. La justice est faite pour rendre justice. S’il n’y croit pas c’est son problème!




    0



    0
    Karl Lawson
    26 juin 2013 - 18 h 46 min

    Hicham Aboud est un
    Hicham Aboud est un authentique Algérien! J’espère qu’il ne vont pas lui toucher ni un cheveu! Sinon nous allons…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.