Ils se mordent les doigts

Par Karim Bouali – Tout indique que la situation devient incontrôlable en Egypte et que rien ne peut arrêter la glissade vers la guerre civile qui menace ce pays depuis de longs mois. Aujourd’hui, des manifestations de masse sont attendues et elles ne s’arrêteront qu’avec le départ des Frères musulmans du pouvoir. Seule l’intervention de l’armée est en mesure de limiter les dégâts et d’empêcher le chaos de s’installer durablement en Egypte. Depuis l’arrivée des Frères musulmans à la tête du pays, il y a exactement un an, l’Egypte s’est carrément divisée en deux camps : d’un côté, les islamistes partisans de la mise en application de la charia et d’orientations économiques et sociales ultralibérales et antipopulaires, et de l’autre, une opposition qui a réussi à unir ses forces pour leur barrer la voie. L’expérience d’une année d’exercice du pouvoir a confirmé la tendance des Frères musulmans à la dérive autoritaire, seul moyen, selon eux, d’instaurer un régime islamiste. Cette expérience a également confirmé leur incapacité à trouver des véritables solutions aux problèmes socioéconomiques qui ont motivé les soulèvements populaires ayant entraîné la chute de Hosni Moubarak. Le chômage a augmenté et le pouvoir d’achat a dégringolé pendant que Morsi prépare de nouvelles mesures antisociales au profit des couches les plus ultralibérales, se croyant protégé par la complaisance que lui ont manifestée, il y a un an, les pays occidentaux, à leur tête les Etats-Unis. Ces alliés extérieurs des Frères musulmans doivent se mordre les doigts en ce moment. Un Américain a déjà été tué par arme blanche dans les affrontements et Obama a de bonnes raisons de craindre pour ses ressortissants. Le département d'Etat a commencé à faire partir son personnel diplomatique d’Egypte, et la France et la Grande-Bretagne ont appelé leurs ressortissants à la prudence, une façon diplomatique de leur demander de quitter le pays. Tout le monde a compris que le sort du «printemps arabe», dévoyé vers l’islamisme par les interventions des Occidentaux, se joue actuellement en Egypte.
K. B.

Comment (4)

    Securitatea
    30 juin 2013 - 13 h 15 min

    Le Monde arabo-musulman ne
    Le Monde arabo-musulman ne sortira de l’enfer qu’une fois qu’il aura compris qu’il faut se délier des griffes des Occidentaux coûte que coûte. Tant que les Anglo-saxons et les français décideront qui doit nous gouverner, nous ne serons jamais heureux, libres, indépendants et nous ne connaîtrons que misère et désolation.

    Seccuritatea




    0



    0
    Anonyme
    30 juin 2013 - 12 h 13 min

    Je suis d´accord avec selecto
    Je suis d´accord avec selecto on a rien a foutre des problemes egyptiens:




    0



    0
    Karl Lawson
    30 juin 2013 - 11 h 17 min

    Les Musulmans sensés ont
    Les Musulmans sensés ont compris la véritable signification des frères Musulmans et qui se cache derrière. L’Égypte va partir en Baklawa, bien entendu cela aussi fait parti du scénario « koulech mcalkilé »

    Allah Yahfadna o yahfadh bledna!




    0



    0
    selecto
    30 juin 2013 - 8 h 46 min

    Que l’apocalypse emporte ce
    Que l’apocalypse emporte ce peuple avec ses musulmans et chrétiens pour avoir insulté nos chouhada.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.