Comment le Qatar sous-traite avec Al-Qaïda pour le compte des services secrets occidentaux

Afrique Asie, magazine mensuel d’analyse politique et d’information économique, sociale et culturelle, publie dans sa dernière livraison un long article au titre significatif, «Les services syriens ne veulent plus reprendre leur coopération avec Paris», mais surtout au contenu révélateur de la myopie des dirigeants des pays occidentaux dans leur gestion du conflit en Syrie. «De nombreux analystes et experts du renseignement et de la sécurité, aussi bien en Occident qu’au Liban, se disent, dans de nombreux entretiens, articles ou confidences recueillis par Afrique Asie, atterrés par la façon irresponsable avec laquelle les autorités politiques en Occident en général, et aux Etats-Unis et en France en particulier, se comportent vis-à-vis du pouvoir syrien», commence par faire remarquer Henri Sylvain, auteur de l’article. Afrique Asie se fait l’écho du sentiment d’un expert français en terrorisme, qui avoue ne pas comprendre l’acharnement des pays occidentaux, «directement ou à travers leurs relais jordaniens, turcs, libanais ou du Golfe», à «procurer du soutien, trafics d’armes, financement, de l’entraînement militaire et des fonds à l’opposition syrienne et aux médias, sachant que la classe dominante de l’opposition armée syrienne est celle des terroristes d’Al-Nosra qui sont étroitement affiliés à Al-Qaïda». Ce spécialiste du renseignement, cité toujours par Afrique Asie, pense que «les gouvernements occidentaux – mais pas tous – estiment à tort que la nébuleuse salafiste est gérable et contrôlable par des pays alliés comme l’Arabie Saoudite et le Qatar». Les observateurs honnêtes sont unanimes à affirmer que le Qatar est téléguidé par Washington. L’ex-émir Hamad Ben Khalifa Al-Thani avait pris, auprès des Etats-Unis, l’engagement de faire tomber le chef de l’Etat syrien, Bachar Al-Assad, en se servant des groupes terroristes islamistes liés à Al-Qaïda. Le Qatar n’a pas cessé de financer et d'armer les terroristes en Syrie pour le compte des Américains, réticents – après leurs expériences catastrophiques en Afghanistan et en Irak – à être directement impliqués. La sale besogne des Etats-Unis est confiée au Qatar, chargé de mener à la fois une guerre directe et une guerre d’usure contre le pouvoir légitime en place à Damas. Pour montrer l’aveuglement des pays occidentaux, Afrique Asie rapporte le témoignage d’un ex-responsable d’un service de renseignement français à propos de l’attentat qui a visé les quatre hauts officiers de la cellule de crise en Syrie et les a éliminés. Le magazine mensuel revient d’ailleurs longuement sur cet attentat perpétré en juillet 2012, visant la cellule de crise en Syrie ainsi que trois des principaux responsables de l’appareil militaro-sécuritaire, et rappelle que «parmi les victimes de cet attentat se trouvait l’un des officiers syriens qui avait d’excellentes relations avec les services français». Il accuse la France de n’avoir rien fait pour prévenir cette liquidation. «On savait que les services américains planifiaient une telle opération. La version officielle syrienne de l’attentat le laissait clairement entendre», révèle-t-il. «L’opération qui a ciblé la cellule de la crise était d’une telle sophistication qu’il serait naïf de croire, ne serait-ce un seul instant, qu’elle ait été conçue et exécutée par l’opposition syrienne. Elle portait en fait la signature d’un puissant service occidental, probablement américain», écrit Henri Sylvain. Afrique Asie cite Bakhtiar junior – le fils du général Hicham Bakhtiar, l’ancien chef de la Sécurité nationale en Syrie qui a péri lors de l’attentat – qui a la certitude que «les Américains sont impliqués, d’une manière ou d’une autre, dans l’assassinat des généraux Daoud Rajha, Assef Chawkat et Hassan Turkmani». Les gouvernements occidentaux procèderont-ils à une révision globale de leur stratégie syrienne ? Reprendront-ils la coopération sécuritaire avec Damas ? Oui, selon les experts cités par Afrique Asie, s’ils réalisent à quel point leur stratégie actuelle est myope et contreproductive.
Karim Bouali

Comment (20)

    Damoiselle
    5 juillet 2013 - 14 h 34 min

    S.S.A (non vérifié) | 4.
    S.S.A (non vérifié) | 4. juillet 2013 – 20:26

    Salam Alikoum wa rahmatou Allah oua barakatou,

    oui, mon ami l´inconnu , quand le Sénégal veut ,il peut .mais cette viste que chikah Mouzah a voulu rendre au Sénégal reste mystere! est ce pr renconter Obama lui qui était ce jour la ds ce pays ?les jouraux sénégalais n´ont rien dit sur le but de cette Visite on Verra ,on saura la vérité tôt ou tard .




    0



    0
    S.S.A
    4 juillet 2013 - 19 h 26 min

    Salam Alikoum
    A Damoiselle

    Salam Alikoum

    A Damoiselle (non vérifié) | 4. juillet 2013 – 8:36

    Waoh, si c’est vrai, c’est grave quand même,et le Sénégal, il a pas peur de se retrouver avec une nouvelle activation plus intense des Rebelles de la Casamance.
    Wollah, si c’est vrai, cv’était pas très judicieux de la part du Sénégal.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    Damoiselle
    4 juillet 2013 - 7 h 36 min

    Sheikha Moza persona non
    Sheikha Moza persona non grata au Sénégal
    Au moment où son fils fêtait son investiture en tant que nouvel émir du Qatar, Sheikha Mozah avait manifestement d’autres chats à fouetter, sauf que les choses ne se sont pas déroulées comme elle le souhaitait.

    Sheikha Mozah aurait tout simplement été expulsée par les autorités sénégalaises
    elle aurait été accueillie par les forces de sécurité qui, après avoir vérifié son identité, l’ont conduite dans un hôtel de l’île de Saint-Louis où Sheikha Mozah, surveillée de près, serait restée cloitrée dans sa chambre avant de quitter le territoire, le lendemain matin, pour rallier le Maroc.




    0



    0
    because
    4 juillet 2013 - 5 h 47 min

    La stratégie américaine vise
    La stratégie américaine vise à maintenir à tout prix son hégémonie en perdition, toutes les mesures préventives idoines ont été pensées et le citoyen américain n’a pas été épargné.
    Tous les spécialistes experts en psychiatrie s’accordent à dire que beaucoup de décideurs sont de vrais psychopathes.
    L’aptitude psychologique à accéder à des postes de commandement doit devenir une condition sine qua non , l’avenir de l’humanité en dépend grandement…




    0



    0
    SAMIRA
    3 juillet 2013 - 23 h 25 min

    Grave et même trop
    Grave et même trop grave!!
    vous écrivez que le Qatar traite pour le compte des occidentaux .. et avant deux jours vous écrivez que les américains ont destitues l Emir du Qatar !! j espère que vous savez que vous avez des lecteurs plus ou moins intelligents?
    Au fait savez vous que Afrique Asie est finance par qui??




    0



    0
    Damoiselle
    3 juillet 2013 - 19 h 56 min

    Anonyme (non vérifié) | 2.
    Anonyme (non vérifié) | 2. juillet 2013 – 23:08 (non vérifié) | 3. juillet 2013 – 17:52
    L’émir Hamad et son Premier ministre ont été écartés de la direction du fonds souverain de l’émirat, la Qatar Investment Authority, le 2 juillet 2013 pour laisser la place malgré eux à la cheikha Mozah bint Nasser al-Missned et à son deuxième fils, Tamim,.je crois que vs avez bien deviné qui est derrière cette Mozah .
    Qatar Investment Authority (QIA) est le fonds d’investissement souverain de l’émirat du Qatar, présidé par l’émir Tamim bin Hamad al-Thani. Fondé en 2005




    0



    0
    Par Anonyme (non vérifié) | 2. juillet 2013 - 23:08
    3 juillet 2013 - 16 h 52 min

    L’Emir du Qatar n’a rien ce
    L’Emir du Qatar n’a rien ce sont les occidentaux qui ont fait : comme si le régime pourri du FLN lui, savait faire quelque chose de positif ! il ne sait même pas fabriquer une vis une vraie qui s’enfoncerait sous l’action d’un tourne vis et ne se tordrait pas.




    0



    0
    Anonyme
    3 juillet 2013 - 11 h 13 min

    @anonyme 23:08. L’émir du
    @anonyme 23:08. L’émir du Qatar n’a rien du tout fait,ce sont les Occidentaux qui ont mis en place tous les puits de forage,il y a 40 ans a peine ton émir sorti de leurs chapeaux magiques était encore a gratter deux silex l’un contre l’autre pour faire du feu dans sa grotte. La première fois que ton émir a vu une bougie,il est resté devant elle figé a tenter de comprendre son fonctionnement.




    0



    0
    Laprenti
    3 juillet 2013 - 11 h 00 min

    Le fondateur de l’islam a dit
    Le fondateur de l’islam a dit qu’à la fin des temps , oumati se divisera en 73 sectes qui se combatteront : 72 en enfer , une seule y échappera , hypothese ? celle qui se serait posée des questions sur le dogme coranique …




    0



    0
    Damoiselle
    3 juillet 2013 - 10 h 43 min

    Mozah de Son Altesse la
    Mozah de Son Altesse la Cheikha-Consort, la Première 1/3 dame du Qatar, est la transcription phonétique du prénom arabe موزة dont le sens est  » banane ». .Elle n’est que la Première 1/3 dame du Qatar, puisqu’elle partage ce titre avec les deux autres épouses de l’Émir Hamad ben Khalifa Al Thani, inconnues des médias, car elle est la seule à paraître en public. Qui plus elle jouit d’un réel statut de Cheikha-Consort-Trader-VRP-Internationale du Qatar.Tout cela montre que l’Émir du Qatar manque d’équité à l’égard de ses épouses et se trouve donc en complète contradiction avec les préceptes du Coran, puis qu’il est écrit dans la Sourate 4, Verset 3 :

     » فَإِنْ خِفْتُمْ أَلاَّ تَعْدِلُواْ فَوَاحِدَةً  »

    que l’on peut traduire par :

     » Mais si vous craignez encore de manquer d’équité à l’égard de vos épouses, n’en prenez alors qu’une seule

    Elle est la fille de Nasser Al-Misnad, décédé en 2007, qui fut le plus célèbre opposant à la dynastie Al Thani. Deuxième, chronologiquement, des trois conjointes, elle fut mariée avec le futur Émir à l’âge de 18 ans, dans le cadre d’un arrangement politique. Ce qui a permis, en particulier, à ce dernier de se réconcilier avec le clan des Al-Misnad. En outre, elle est considérée comme étant l’instigatrice du coup d’Etat de 1995 mené par son époux contre son propre père, Khalifa ben Hamad Al Thani, en le destituant, alors qu’il était en voyage à l’étranger.elle a accéléré le processus de succession en imposant son deuxième fils Tamim, né en 1980 et 4ème fils de l’Émir, comme l’Émir héritier du Qatar. Sans oublier le supposé « Qatargate » du Mondial 2022 avec ses lourds soupçons de corruption autour de l’achat de votes pour désigner le Qatar comme organisateur de la Coupe du Monde de football 2022. Ce qui ne fait aucun doute, c’est le rôle de premier plan que la Trader-VRP Mozah a joué dans cette désignation ! qui est deriere cette Mouzah?




    0



    0
    Anonyme
    3 juillet 2013 - 10 h 12 min

    Cet homme ( l’Emir du Qatar)
    Cet homme ( l’Emir du Qatar) restera dans l’histoire comme l’homme qui a réalisé l’impossible .on 20 ans il a semé le désordre ,la discorde ,tué des enfants musulmans a fait violé des femmes musulmanes dans des pays musulmans grâce a sa manne pétroliere .mel karoun .se mele des affaires interieures des pays libres en les destabilsant Avec son argent pouri .sa femme Mousa qui aime bien les voyages! qu´on manipule, comme les nazis ont manipulé Eva Peron la femme du président argentin Peron, pour blanchir l´argent des Mafiosis qui ont choisi le Qatar comme paradis fiscal et qui sont recherchés par la justice surtout ceux du pays que ce bedouin aime tant et a rendu Visite Avec tte la famille y compris le mefti de son plais el kardaoui a son gouvernement.




    0



    0
    Anonyme
    3 juillet 2013 - 9 h 41 min

    salim (non vérifié) | 3.
    salim (non vérifié) | 3. juillet 2013 – 7:52

    salim, vous oublié qu´il ya aussi l´islam sioniste adopté par les parrains arabes du Golf .vous ne vous êtes pas demandé qui a ouvert les Portes et mis le tapis Rouge aux sociétés imperalistes pour spolier le garz et le petrole de la lybie ?ce ne sont pas ces musulmans de la libye qui combattaient au même rang que des jeunes tunisiens Sous l´ordre des officiers qataris et emiratis qui les entraînaient au djbel Nafoussa en libye aux yeux de tt le monde?




    0



    0
    salim
    3 juillet 2013 - 6 h 52 min

    Dans une vidéo récente Imran
    Dans une vidéo récente Imran Hussein, donne une explication concernant le comportement aberrant de certains pays arabe ou musulmans.
    Il cite le sionisme qui lie les pays occidentaux à Israel. Ils font bloc contre les pays musulmans. Et certains responsables des pays musulmans, aveugles, ou lâches se sont alliés à ces sionistes. Devenant ainsi des musulmans sionistes, et qui font le travail de sape d’Israel.
    Les arabes sont en train de faire le sale boulot des occidentaux, ils s’entretuent entre eux. Et ces terroristes qui vont combattre en Syrie, se font appeler des djihadistes alors que dans la réalité ils ne sont de de vulgaires mercenaires. Ils sont payés à coup de milliers de dollars, donc automatiquement le terme de djihadiste ne s’applique pas à eux, car un djihadiste fait du djihad pour l’agrément de Dieu, pour l’amour de Dieu.
    Et que ces terroristes qui se disent musulmans, sont en train de combattre un pays arabes côte à côte avec les troupes israéliennes.

    Le premier printemps arabe s’est passé vers le début des années 1900 quand les pays arabes se sont fait manipuler par les occidentaux, maintenant c’est l’histoire qui se répète, les pays arabes se font encore manipuler par ces mêmes occidentaux.

    Qu’Israël cherche à faire créer des États à régime Islamistes, pour ainsi se donner le prétexte de passer aux hostilités et à la guerre et laminer ces pays arabes.Sous le prétexte que le devenir d’Israël est en danger, car entouré de pays islamistes qui cherchent à éliminer Israel.

    L’histoire se répète et les responsables des pays arabes, bornés, bêtes et manipulables à souhait continuent encore et encore à tomber bêtement dans les pièges qui leurs sont tendus par les pays occidentaux.




    0



    0
    Chawi pure laine
    3 juillet 2013 - 4 h 00 min

    haha
    je l’ai dis j’ai été

    haha
    je l’ai dis j’ai été deux fois en Syrie et croyez moi deux témoignages: premièrement il n’existe pas un peuple qui nous adore comme ce peuple(syrien) deuxièmement des centaines d’Algériens sont la bas wallah ils mangent leur pain super bien. revenons à nos moutons, vous savez qu’en Syrie pour chanter il faut avoir une maitrise d’un conservatoire? regardez autour de vous des artistes qui sont probablement inconnus mais sublimes, genre el oustad georges wassouf ou Wail jessar pas comme chez nous les chebs se suivent et se ressemblent, Bachar est ophtalmologue formé à Cambridge en medecine mais à Moscou en TMESMIR, ces gens la maitrisent la politique comme la bague et l’occident a réalisé qu’il est en faillite et qu’il n’arrivera jamais à détrôner Bachar il est entrain de réviser sa position, plusieurs scénarios peuvent se réaliser entre autres l’éradication des monarchies pourries du Golf, lacher les islamistes criminels qui sont en Syrie ou probablement armer Bachar pour dératiser la région comme ils ont fait avec l’irak et l’iran, les états unis trouvent les arabes imbéciles et c’est la seule nation ou les yankées peuvent provoquer une guerre qui finit avec deux perdants OUMA RKHISSA Bachar qui lui donne la fierté elle veut le liquider et les pourris du Golf sont aimés, nous on veut notre identité berbere et que ces minables restent chez eux




    0



    0
    inspektor Tahar
    3 juillet 2013 - 3 h 27 min

    Comment le Qatar sous-traite
    Comment le Qatar sous-traite avec Al-Qaïda pour le compte des services secrets occidentaux…Le Qatar… » Cheval de Troie  » des temps modernes….mais des amis inseparable du gouvernement du President Boutefika…Peut etre que le Qatar paye la facture de l hopital du Val de Grace a Paris…Qui sait..?




    0



    0
    Anonyme
    2 juillet 2013 - 22 h 08 min

    Cet homme ( l’Emir du Qatar)
    Cet homme ( l’Emir du Qatar) restera dans l’histoire comme l’homme qui a réalisé l’impossible : en à peine 20 ans, il fait d’un pays microscopique une nation qui joue dans la court des grands d’abord, sur le plan économique, politique et médiatique pour terminer militaire et craint de tous.
    Ces vaut riens du FLN, ou staellites, je préfère ne pas avoir leur réactions, dès qu’ils ouvrent leur gueules, je suis comme des millions d’Algériens assommé par leur mauvaise haleine reconnaissable dès les premiers instants.




    0



    0
    Horizon
    2 juillet 2013 - 21 h 55 min

    Quand la bête se retournera
    Quand la bête se retournera contre son maitre .
    Elle ne s’arrêtera plus .
    Car plus rien ne sera sous contrôle et elle se gérera seul sans l’aide de personne .
    Car qui se ressemblera se rassemblera par choix et convictions.
    Les bons avec les bons ,les méchants avec les méchants , les riches avec les riches , les pauvres avec les pauvres les vrais croyants avec les vrais croyants avec avec avec.
    L’instinct de survie parfois obligera a l’action faute de quoi le mal prendra de l’ampleur et du volume ce qui est inconcevable pour les gens de cœur …..

    Ce que j’ai dis et écris nul pars et personne n’a dit cela .
    Ce que je viens d’écrire sort de mon imagination point barre.
    Que cela soit clair et non répéter nul pars ailleurs.
    Allah Soubhanou et le seul connaisseur de tout : le passé , le présent ,et le futur.
    شكرا جزيلا , Merci beaucoup.




    0



    0
    S.S.A
    2 juillet 2013 - 19 h 56 min

    Salam Alikoum
    Sans

    Salam Alikoum

    Sans blagues…

    Salam Alikoum.




    0



    0
    Damoiselle
    2 juillet 2013 - 19 h 34 min

    un prince saoudien arrêté
    un prince saoudien arrêté avec 2 tonnes de cocaïne et qui finance la guerre en syrie. Titre d´une Video sur youtube




    0



    0
    Damoiselle
    2 juillet 2013 - 19 h 28 min

    « Il est plus facile de duper
    « Il est plus facile de duper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés. » Mark Twain
    ——-




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.