Qui se soucie encore de La Casbah d’Alger ?

J'ai souvenance qu'au cours des années 80/90, les techniciens en tous genres se décarcassaient pour ramasser tuile par tuile, brique pleine par brique pleine et même les miettes de carreaux de faïence en vue peut-être de reconstituer La Casbah (utopie). A l'époque, Abdelkader Sahraoui, architecte, jeune et sérieux, me montrait avec désillusion des monceaux de gravats casbéen et des dizaines de malles pleines d'études faites par les Polonais, Turcs et autres Français… et que personne n'a ouvertes. J'ai vu des dizaines de malles non ouvertes aussi au palais du Bey lorsque la DNC/ANP, inexpérimentée, cimentait à tout va les façades. Naïfs que nous étions et que nous sommes toujours restés. Pourquoi, je vous raconte tout cela ? Ah ! Je me retrouve. Parce qu'en allant ce matin, lundi, à mon association d'enfants handicapés, au 32 rue Driss Hamidouche (ex-rue de la Casbah), j'ai pris la photo ci-dessus (voir dans galerie photo, ndlr) pour vous dire ce que deviennent les linteaux de l'époque turque, les colonnes en tuf, les faïences et les tuiles vertes. Dehors, dans les ordures et que personne ne ramasse ni ne regarde. Dire que Abdelkader Sahraoui les faisait comptabiliser pièce par pièce jadis, en 1987/90. La réhabilitation c'est du festi. Festi de tous. Pour faire de la réhabilitation, il faut être riche et en bonne santé. Et honnête intellectuellement sans jamais abandonner et surtout ne cherchant ni poste ni avantage pécuniaire ou en nature (voyages, caser les enfants et autres séminaires). Comme pour un homme de bien qui voudrait aider un autre plus faible, il lui faut être riche et en bonne santé morale et physique. Or, notre pays est pauvre : pauvre d'idées, pauvre de compromissions, pauvre de rejla et, en plus, tous veulent un poste dans un pays qui ne connaît pas l'apaisement, un pays dépecé comme dans la mort du loup de Musset et ce temps, ce temps qui va très vite. Plus vite que naguère où on allait rencontrer les amis, boire un coup, où on écrivait des cartes postales pour souhaiter l'Aïd. Ce que je fais toujours (je sais que ça fait plaisir qu'on reçoive une carte postale où il est écrit : saha 'îdek. Faites l'expérience le prochain Aïd, vous verrez. Les gens restent abasourdis : ouech, mazal hadha !). Le malheur c'est qu'on n'a plus d’amis et on n'a plus d’ennemis. Opacité totale. Brume et chuchotements.
Salut à tous et bon Ramadhan.
Abderrahmane Zakad
Nota : Les loyers étant bas, la Casbah se remplit de Maliens, de Nigériens et autres Burkinabès. Ne sont-ils pas chez eux en Afrique ?
 

Comment (9)

    bilal
    6 juillet 2013 - 16 h 51 min

    [email protected]
    Nazis ? Non mais il

    [email protected]

    Nazis ? Non mais il est vrai que je puise mon idéologie dans la pensée de Mohamad el Maadi et j’ai également une certaine admiration pour les algériens mort sur le Front de l’Est pendant l’opération Barbarossa et tombé vaillamment devant Stalingrad en hiver 1942 et si vous lisiez leur lettre qu’ils ont écrite sur le Front Russe et les témoignages de leur camarade vous ne cracheriez pas sur eux .. Mais bon, l’Algérie est foutu avec des gens comme vous mort!! Ces gars sont morts pour vous pour ce pays alors ayez la décence de respecter leurs mémoires, meme si leur idéologie vous déplaît.

    bilal
    6 juillet 2013 - 16 h 37 min

    Bon apparemment mes
    Bon apparemment mes commentaires ne passent plus , mais laissez moi faire une rectification quand même .Sans le déclenchement de la guerre de révolution du 1 novembre 1954 rien et encore moins l’Algérie aurait pu exister ,alors nous traitez de raciste car j’ai encore l’honneur de porter sur moi le long fardeau d’une génération et que ma mémoire m’impose de défendre les vaillants combattants de l’A.L.N qui sont mort pour l’idéal nationale et bien croyez moi que cela en tant que nationaliste algérien fier je ne puis l’accepter et ce n’est pas être raciste que de rendre hommage a 1 million et demi de mort. Enfin tout fout le camp dans ce pays

    bilal
    6 juillet 2013 - 15 h 34 min

    Cessons avec les accusations
    Cessons avec les accusations de racisme , mon meilleur ami est noir (Camerounais)
    Je constate un fait et démographiquement l’Algérie changeras dans 50 ans ,mais nous avons une histoire et nous devons la préserver c’est humain.le métissage est une saloperie et vous le savez et Pourquoi ? car on veut noyez la substance des peuples et les faire disparaître .Moi je suis né en France et je me suis marié avec une Algérienne pourquoi a votre avis ?
    c’est pas mieux pour les vacances ,les enfants et meme regardez la télé en cas de match Algerie Togo pour qui tu seras ?
    pour le Togo ? non soyons sérieux cinq minutes!!!

    bilal
    6 juillet 2013 - 15 h 26 min

    Je comprends que mes propos
    Je comprends que mes propos peuvent choquer, mais « Algérie Patriotique  » sait l’amour que je porte pour l’Algérie alors si je dois choisir l’Algérie ou les Algériens mon choix est vite fait.Je dis qu’il y a des algériens indigne est qu’ils sont un problème et que leur élimination serait bénéfique pour l’Algérie sans plus..On ne fait pas d’omelette sans cassez des œufs.. Soit on veut un grand pas et pour cela, il faudra tôt ou en nettoyer les éléments les plus nuisibles, mais cela n’engage que moi.

    S.S.A
    6 juillet 2013 - 13 h 02 min

    Salam Alikoum,
    A bilal (non

    Salam Alikoum,

    A bilal (non vérifié) | 5. juillet 2013 – 21:40

    Hey, cousin, t’as dérapé là, c’est même grave ce que tu dis. Reprends- toi, t’as pas l’habitude de parler comme çà, même moi, je dérape(hier, je me suis réjoui pour le consul francais à Benghazi et A.P l’ a censure et je comprends) mais là, je les comprends pas, ils t’ont laissé passer ton post.

    C’est du Racisme pur et dur envers des gens qui nous ressemble…Moi, je hais les Français et je l’assume.

    Reprends toi, c’est pas toi ça, on dirait le Pen qui parle. Ne le prends pas mal.

    Salam Alikoum.

    Anonyme
    6 juillet 2013 - 7 h 55 min

    On sort de la broussaille !
    On sort de la broussaille ! les propos de ce Bilal sont inacceptables seuls les nazis et avec beaucoup moins d’intensité le front national français ose tenir de propos aussi racistes envers l’homme noir !
    Non monsieur, les refugiés du Mali du Burkina faso et du Niger sont berbères et Africain savez vous que le mot Afrique vient de la langue ternelle Tamazight ? « Afrik » = terre ferme.
    Racistes et fascistes dégagez ! et ce sont d’autres berbères sans doute mille fois plus blancs que la moyenne des Arabes qui vous le demande, l’Afrique ne veut pas de gens de votre espèce sur ses terres !

    bilal
    5 juillet 2013 - 20 h 40 min

    Nota : Les loyers étant bas,
    Nota : Les loyers étant bas, la Casbah se remplit de Maliens, de Nigériens et autres Burkinabès. Ne sont-ils pas chez eux en Afrique ?

    Voulez-vous que disparaisse l’identité Algérienne ? Car c’est cela qui nous pend au nez a force de dire que ce pays appartient a tout le Monde..Soyons sérieux car a cette allure dans 50 ans les Martyrs Algériens seront vu comme le blanc qui a colonisé « l’Afrique  » celle dont vous rêvez vraisemblablement..

    00213
    4 juillet 2013 - 7 h 29 min

    Il y a des gens qui sont
    Il y a des gens qui sont payés 30 millions par mois pour s’en soucier mais apparemment ce n’est pas le cas…
    .
    Donnez moi juste les moyens de la réhabiliter et je le ferai gratuitement.

    bilal
    3 juillet 2013 - 17 h 31 min

    Qui se soucie encore de La
    Qui se soucie encore de La Casbah d’Alger ? qui se soucie de la dignité des algériens également ?

    Personne et avec le temps l’évidence saute aux yeux, c’est « l’algérien indigne » qui est une plaie dans ce pays et la solution viendra peut-être par l’élimination d’une bonne partie par empoisonnement ou autre maladie qui leur sera inoculée par des vrai patriotes. Il faut simplement que 10 millions de bonshommes dans ce pays et vous verrez que l’Algérie retrouvera sa fierté et le souci de ce qu’il est réellement un Homme Debout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.