Rahmani dévoile son plan Marshall pour la relance industrielle

Le ministère de l’Industrie dévoile sa nouvelle feuille de route pour relancer l’industrie. Dans un encart publicitaire publié dans des quotidiens nationaux en français et en anglais, le département de Chérif Rahmani affiche clairement son ambition de mettre sur pieds, dans un délai record, dix nouvelles filières industrielles dans le seul but de relancer la production nationale et développer l’investissement productif. Cet appel à projet industriel est ouvert jusqu’au 31 décembre 2013. Il s’adresse à tout opérateur économique national ou étranger ou porteur de projets public ou privé, ambitionnant de réaliser sur le territoire national une activité industrielle ou un projet de soutien à une filière, seul ou en partenariat. Le champ d’action est encadré et centré sur certains domaines névralgiques pour l’économie nationale. Il s’agit de projets visant à développer de nouvelles gammes de produits et à moderniser l’outil de production. Il y a aussi des projets de soutien à des filières. Ces filières sont bien déterminées. Elles sont au nombre de dix-huit. On peut citer, entre autres, le textile et cuir, la mécanique et automobile, le bois et l’industrie du meuble l’agroalimentaire et l’industrie numérique. Il y a aussi les projets de soutien à la production électrique et aux câbles, à l’aéronautique, la pétrochimie et l'industrie pharmaceutique et parapharmaceutique, et l’industrie des systèmes de transports. Cet appel à projets intervient quelques mois après l’annonce par le gouvernement de sa volonté de relancer la machine productive pour réduire la facture des importations qui ne cesse de croître et renforcer la création d’emplois. Ce plan tient compte de l’équilibre et de l’équité entre les régions, souligne-t-on dans le document du ministère qui insiste sur l’augmentation et la diversification de la production nationale et la localisation de la valeur ajoutée des filières sur lesquelles l’Algérie peut être compétitive.
Sonia B.

Comment (9)

    Horizon
    3 juillet 2013 - 23 h 33 min

    Des actes sur le terrain et
    Des actes sur le terrain et montrer a la télé et relayer dans toute la presse Algérienne.
    Ce qui est sortie de terre et qui avait été annoncer aux grand public.
    A ce moment vous aurez du poids et de la valeur a nos yeux .




    0



    0
    Nenuphar
    3 juillet 2013 - 10 h 09 min

    Plan Marshall ! Ça se voit
    Plan Marshall ! Ça se voit qu’il parle pour ne rien dire ce Rahmani.

    Rahmani est le ministre baratineur. D’ailleurs il n’est pas le seul à le faire, comme toute la classe politique algérienne, elle fait des promesses jamais tenues et lorsque certaines, oh rare il est vrai, sont concrétisées c’est au prix de privilèges exorbitants accordés aux investisseurs très majoritairement étrangers bien évidemment.

    Les exemples ne manquent pas : Djezzy, Renault, Orascom, SAIPEM, Alstom et autres sociétés du même acabit, sans même parler des sociétés du Moyen Orient, type EMMAR et autres.

    Toutes ces sociétés ont eu le beurre et l’argent du beurre par la grâce des incompétents et des corrompus qui gouvernent le pays.

    Et toutes, n’ont eu aucun scrupule à se sucrer sur le dos du pays, en exigeant trop souvent des accords dignes de la période coloniale.

    Ils ont obtenu et fait des fortunes grâce à l’Algérie qui pour certains d’entre eux ont même été sauvés de la faillite et en plus, n’ayant aucune reconnaissance du ventre et se trouvant face à des mauviettes qui baissent la tête lors des discussions, obtiennent encore te encore des parades afin de dépecer le pays de tout.

    Je défie quiconque m’indique une seule politique qui a réussi en Algérie, alors il ne faut pas se faire d’illusion, sur cette prétendue nouvelle qui n’a que le nom et qui n’est que de l’esbroufe afin d’endormir les citoyens. Qu’ils croient !




    0



    0
    Rascasse
    2 juillet 2013 - 21 h 57 min

    @walho ; merci
    @walho ; merci




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    2 juillet 2013 - 21 h 26 min

    HELP !HELP !
    « DOUNIA

    HELP !HELP !

    « DOUNIA PARC »
    340 ARBRES + 36 CANARDS = 200 MILLION DE DOLLARDS
    ET POUR NOS JEUNES ET POUR L’HISTOIRE C’EST » CHERIF RAHMANI » QUI A CRÉE  » EL HAMIZ » LORSQU’IL ÉTÉ GOUVERNEUR DU GRAND ALGER.
    J’AI PAS D’HÉRITIERS ,ALORS JE PEUX MOURIR D’UNE « OVER-DOSE ».




    0



    0
    Walho
    2 juillet 2013 - 18 h 06 min

    – Le roman de Rahmani !
    – Le roman de Rahmani ! Le mal satanique de la destruction , faisant corps et âme avec lui pour détruire à tout va , tout en faisant semblant de travailler pour le bien de la populace . La duperie et le leurre marchant côte à côte . Un duodrame se jouant depuis l’Istiqlal entre un système gagnant sur tous les fronts et la populace dupée par d’habiles fripons . Une gestion cannibale du pays assez symptomatique des personnalités de ceux qui le gouvernent . Remugle nauséeux éxhalant l’odeur fétide des discours mensongers . Quelle honte ! Chacun d’eux devrait se mettre devant un miroir , se regarder bien en face et se dire : suis-je un être humain pour avoir participé à la destruction de mon pays ? Aucun d’entre eux n’osera le faire parceque Ezzerda Fi Dzaïer !!! Ejri matejri !! El kouffars , ils ont la crise , wahna khirek ya Rabbi , on investit dans l’import-import . Franessa , Lallemane , Lenegliz , Echenawa , Ettaliane , Errouss , Essbagnoul etc… Ah ! et les Yankees . Koul wahad baghi yeddi haqqou . El Maalmine yttablou wel guenadiz yechattehou . Chtah – chtah ya loulou !! C’est pas pour rien qu’ils ont inventé le slogan  » T’eiche l’Algérie  » . Et notre presse qui s’extasie à longueur de colonnes à la présence de délégations étrangères à Alger . Comme si hadou djaw pour le développement de notre pays . Jamais . Leurs intêrets avant tout , et à l’Algérie la quincaillerie et les déchetteries . Dès que le chèque est remis en mains sales , TAR EL HMAME . Pour votre gouverne ya Lalla sonia , Marshall n’était pas binational comme le sont actuellement la majorité de nos gouvernants dont Rahmani himself . C’était un soldat yankee formé à la dure école de l’amour de la patrie . Celle à laquelle il a fait le serment de hisser très haut dans le ciel la bannière étoilée . Et le plan de reconstruction qu’il a mis en branle , au sortir de la deuxième guerre mondiale et qui porte depuis son nom , devait permettre de reconstruire l’Europe de l’Ouest détruite pendant la guerre . Oser comparer un plan pareil avec une déclaration Rahmanienne accompagnée d’une forte dose de démagogie doublée d’un populisme aveuglant , relève de la mauvaise foi ou pire encore du délire . Rahmani et ses acolytes ont trouvé la parade au chômage en embrigadant dans les corps de police ou de gendarmerie. Porte d’entrée dans le monde du travail à une jeunesse à qui l’on offre El Matrag au lieu d’un appareil de production. Rahmani et ses acolytes veulent que l’Algérie ne profite jamais de la vitalité, de la créativité et du dynamisme de cette jeunesse qui aurait pu contribuer à la création de la richesse nationale. Le palliatif qu’ils ont trouvé démontre leur impuissance criarde à ne traiter le problème du chômage que par la fonctionnarisation de l’emploi . Résultat d’une pensée politique destructrice , voulue , au service d’un mécanisme de gouvernance où la lucidité ne trouve pas sa place , et où l’imagination doit être toujours en panne . Car au-delà du drame que vit l’Algérie , ce sont ces effronteries mensongères qui marquent les pauvres d’esprit et qui font de la bêtise un éternel recommencement . Nous sommes dans un pays ya Lalla Sonia , où un grand quotidien national , pour remonter le moral des supporters d’un club , n’hésite pas à imprimer : LE WALI INJECTE DE L’ESPOIR DANS LE CLUB . Vous voyez l’erreur ?




    0



    0
    Amcum
    2 juillet 2013 - 17 h 48 min

    Il va etre question d’avenir
    Il va etre question d’avenir de la nation. Moi je ne fais pas confiance a cet Homme, depuis sa nomination comme gouverneur du Grand Gouvernorat d’Alger avec un gaspillage sans egal de l’argent du peule ( Ex. lumieres au sol), en passant par le poste de ministre de l’envoronement …. Il y a qqc que je ne comprends pas dans son maintien au gouvernement !
    Qqc pour m’eclairer SVP ?




    0



    0
    inspektor Tahar
    2 juillet 2013 - 17 h 46 min

    Rahmani dévoile son plan
    Rahmani dévoile son plan Marshall pour la relance industrielle…Monsieur Rahmani economiste bidon en parlant de  » Plan marshall  » pour l Algerie. Le Plan Mrshall ca veut dire que n importe quelle compagnie etrangere peut s installer en Algerie et faire tout ce qu elle desire sans controle de l Etat Algerie…Le capitalisme pur et dure comme cela a ete la cas en Germany surtout apres 1945, mais aussi dans toute l Europe de l Ouest de l epoque…le 51/49 des investissements etrangers n a jamais ete utilise dans le Plan Marshall..Monsieur Rahmani retournez a l ecole avant de l ouvrir grande et large. Vous ne savez pas ce que vous dites et na savez pas ce que vous faites dans ce pays….




    0



    0
    Dziri
    2 juillet 2013 - 17 h 40 min

    Rahmani à un plan pour
    Rahmani à un plan pour relancer l’industrie en Algérie… c’est le titre d’un nouveau one man show ou bien un film d’horreur ????
    Ce Monsieur est au pouvoir depuis au moins 20~25 ans sans marquer les Algériens (aucune success-story). Que peut-on retenir des années passées par ce Monsieur dans différents ministères?
    Une loi qui porte son empreinte ? Une reforme ? Une réalisation ? Un projet ?
    Mise à part le méga-projet de remplacement des sachets noirs par les sachets blancs…. Ha ha ha…
    Ce Monsieur ne fait que gérer sa carrière et les privilèges qui vont avec et il n’a aucune culture de résultat ni l’honnêteté et le courage de foutre le camp…
    Nous n’avons jamais rien apporté et vous n’apporteriez jamais… pour la simple raison tu vous n’avez rien à donner à l’Algérie.




    0



    0
    00213
    2 juillet 2013 - 17 h 33 min

    Si les personnes qui
    Si les personnes qui encadrent ces programmes de relance sont les mêmes qui ont négocié le contrat Renault, alors ce n’est qu’un effet d’annonce sans aucun impact futur.
    .
    Ce n’est pas le pistolet qui fait feu, c’est son tireur.
    Et dans le cadre de ce (énième) programme, on change de pistolet en gardant le même tireur bigleux…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.