Intervention de l’armée contre les islamistes en Algérie et en Egypte : différences et similitudes

Les événements qui viennent de se dérouler en Egypte présentent tellement de ressemblances avec ce qui s’est passé dans notre pays en janvier 1992 que l’on est tenté de faire le parallèle entre les deux situations qui ont également des différences toutefois. On retrouve le même clivage qu’en Algérie, il y a plus d’une vingtaine d’années, entre deux projets de société antagoniques, avec l’opposition irréductible entre les Frères musulmans et leurs alliés salafistes, d’un côté, dont l’objectif est l’Etat théocratique, et les partisans d’un Etat moderne et démocratique, de l’autre. La situation économique fortement dégradée en Egypte, et sans perspective d’amélioration perceptible, qui en fait un pays très dépendant de l’aide étrangère, constitue une des différences avec l’Algérie.
Egypte : des institutions fortes aux côtés de l’armée
C’est d’ailleurs ce qui explique l’attitude prudente de l’armée égyptienne qui affirme avec insistance qu’aucune force n’est exclue du processus de transition qu’elle a ouvert avec sa feuille de route. Certes, mercredi soir, le président déchu a été arrêté et conduit au siège du ministère de la Défense, tandis que ses conseillers ont été assignés à résidence, mais, en même temps, le président égyptien par intérim Adli Mansour a invité les Frères musulmans à participer au processus lancé par l’armée. Celle-ci peut compter, en dehors des partis politiques, sur la majorité de la population qui veut la stabilité pour sortir de l’état dégradé la situation économique et sociale. Il faut noter qu’avant de décliner leur feuille de route, les dirigeants de l’armée ont procédé à une vaste consultation parmi les institutions civiles et religieuses. Cela nous rappelle que tous les témoignages sur la période difficile vécue en Algérie à la veille de l’interruption du processus électoral en 1992 attestent du travail de concertation menée par l’armée algérienne avec les dirigeants politiques et la société civile. La différence avec l’Algérie, c’est que les institutions, en Egypte, sont restées fortes, et, avec l’ensemble des sphères de la société égyptienne, elles font corps avec leur armée.
En Algérie : un deal secret avec les islamistes en 1992
En Algérie, des partis politiques, le FLN et le FFS, pour ne pas les nommer, avaient conclu un deal avec le FIS, comme cela a été rappelé par Algeriepatriotique dans un éditorial daté du 23 juin 2013, qui commentait un entretien accordé par Madani Mezrag au quotidien Echorouk. En fait, il s’agissait de véritables aveux de Madani Mezrag sur ce deal : le FIS et le FLN s’étaient mis d’accord pour désigner Hocine Aït Ahmed président de l’Assemblée nationale ; le FIS, le FLN et le FFS étaient convenus de maintenir le président Chadli Bendjedid à la tête du pays ; ce dernier avait chargé un responsable du FLN, Abdelkader Hadjar, de négocier avec le FIS. En Egypte, les partis politiques et les institutions n'ont pas essayé de jouer avec le feu de cette manière. Leurs postions aux côtés de l’armée ont été exemptes de calculs politiciens et ne sont pas motivées par une course au koursi, c’est le salut national qui a primé.
Egypte et Algérie : un coup d’Etat ?
Encore une différence entre ce qui s’est passé hier en Egypte, un coup d’Etat qui ne dit pas son nom, et en Algérie, où l’armée a été accusée d’avoir fait un coup d’Etat en janvier 1992 en interrompant un processus électoral qui allait conduire au pouvoir les fossoyeurs de la démocratie, lesquels avaient annoncé leur nature violente pas seulement dans les prêches mais y compris dans des actes. Des lecteurs – auxquels on ne peut reprocher d’avoir la mémoire courte, puisque les faits dont il s’agit remontent à près de 25 ans, c’est à dire une génération – ont oublié ou ignorent carrément que les Algériens ont exprimé leur opposition à l’arrivée des islamistes au pouvoir dès que leur intention a commencé à devenir évidente. Il suffit de citer la marche du 10 mai 1990 contre l’intégrisme, qui s’est déroulée, à Alger, de la place du 1er-Mai à la place des Martyrs, organisée par les partis démocrates. C’était une grande manifestation avec des milliers de participants. Il n’y a pas eu les millions sur toutes les places des grandes villes, mais il serait injuste de penser que le peuple algérien a laissé faire les islamistes sans réagir. La similitude se prolongera-t-elle dans une décennie sanglante comme celle qu’a connue l’Algérie au bout de laquelle le terrorisme a perdu la partie ? Cette éventualité est envisagée sérieusement par les experts qui ignorent quelle ampleur prendra cette phase du terrorisme que les islamistes égyptiens ont annoncé.
Karim Bouali
 

Comment (32)

    Mohamad el Maadi.
    7 juillet 2013 - 15 h 55 min

    Anonyme @
    Bien sûr ! De suite

    Anonyme @

    Bien sûr ! De suite le point godwin(La loi de Godwin est une règle empirique provenant d’un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de..)

    Je vous le redis relisez les lettres des Algériens qui sont morts devant Stalingrad, mais vous vous en foutez, car pour vous se sont des » blancs colonisateurs « et pourtant, ce sont eux qui se sont saignés pour que vive l’idéal national algérien et croyez moi, ils seront réhabilités un jour en Algérie. Mohamed El Maadi idéologue du national-socialisme algérien était un Berbère de Constantine doit-on lui cracher à la gueule ? Un chaoui pur sucre

    Je vais vous dire le fond de ma pensée concernant les propos qui ont été les miens. Je soutiens que l’Algérie dans sa forme ne doit pas être corrompu et qu’elle doit être préservée et pourquoi ? La guerre de libération nationale a des figures et le peuple algérien de par ce mimétisme se doit de sauvegarder les idéaux de ce pays et transmettre le flambeau. Je n’exclus personne et l’Algérie traite bien ces minorités, c’est un fait et elle est très généreuse avec les Africains, on ne tire pas sur les noirs en Algérie comme au Maroc, soit disant le roi Berbère du grand Maghreb qu’on veut nous imposer.!
    Voyez-vous, c’est une question de bon sens, si l’Algérie doit être solidaire avec tous les berbères du monde et de l’Afrique et que moi-même fils de résistant algérien d’origine arabe un jour, vous me disiez l’Algérie ce n’est pas chez vous, car vous êtes « un bicot » un « colonisateur » ou va-t-on ? Être algérien ne veut pas dire être du même continent, c’est bien plus vaste et englobe une histoire profonde et des manières d’être et de pensée. Je m’explique si les berbères africains veulent s intégrer dans la Nation Algérienne, ils faudra qu’ils puisent leur idéologie dans ceux qui ont fait évoluer la pensée nationaliste Algérienne et qui sont Mort pour ce pays, ce n’est pas compliqué à comprendre.Voyez-vous en Algérie certain veulent casser le Maqam Chahid ,déterré les corps des martyrs,Houari Boumediene est appelez « le sale arabe » certain ne se lève plus pour l’hymne national et la statue de Hassiba ben bouali a été sauvagement dégradé à Setif et je ne vous dis pas les inscriptions qui ont été marqué sur la statue A SON EFFIGIE savez qui était cette jeune fille morte 18 ans ? C’est cela être Algérien ? . On va crachez sur les Martyrs Algérien pour plaire à tout le Monde et demain, c’est quoi on déchirera le drapeau pour en faire un drapeau Africain ? Défendre les Hommes de l’ALN, c’est aussi être un nazi ? !!

    Pour ma part avec la mondialisation et les bouleversements, j’en appelle carrément à un « Ordre De Patriote Algérien » avec rituel d’entrée et serment de préserver l’héritage des hommes de 1954. Une poignée d’Algérien Patriote Nationaliste jusqu’au bout des ongles qui puiserait dans l’âme du peuple algérien les meilleurs (service de sécurité ,armée ,université ,finance ,recherche etc.) un groupe restreint de patriote qui auront le devoir de préserver l’image de l’Algérie
    J’écoutais hier soir Le Crépuscule des dieux (Götterdämmerung) de Richard Wagner et je pensais à tous ces algériens morts gelée sur le bord de la Volga en 1942 (plusieurs centaines) et qui avait décidé de crever debout, car ils croyaient à un idéal très fort.
    C’est ce chemin que l’Algérie doit suivre et non un autre. L’Idéal National-socialiste doit être le cœur de cette nation sinon nous disparaîtront, c’est une question de survie et non de racisme.

    S.S.A
    7 juillet 2013 - 10 h 06 min

    Salam Alikoum
    A Anonyme (non

    Salam Alikoum

    A Anonyme (non vérifié) | 7. juillet 2013 – 7:38

    Tout a fait d’accord, TOTALEMENT INADMISSIBLE,.
    Laisse tomber, le Kabyle, et parlons d’autres choses. Je veux en savoir plus sur les Tamazgha si ca te dérange pas.
    Ça m’intéresse.

    Salam Alikoum.

    Anonyme
    7 juillet 2013 - 6 h 38 min

    EN 1940 les nazis étaient
    EN 1940 les nazis étaient extrêmement nombreux ce nombre n’a pas diminué leur férocité de sauvage ou augmenter leur humanité bien au contraire. Les propos de Bilal, je ne les ai même pas entendu chez le front national Français mais uniquement chez les nazis. Il sont inadmissibles.

    Mohamad el Maadi.
    7 juillet 2013 - 1 h 07 min

    [email protected]
    Merci de prendre ma

    [email protected]

    Merci de prendre ma défense et comble de l’ironie, vous étiez à mes yeux un adversaire, alors que certain qui dise aimer l’Algérie se fourvoie dans le tribalisme voir le régionaliste le plus abject .Vous savez qu’en vous défendez l’Algérie cela attire la haine et parfois les foudres des commentaires!. Ce qui prouve que nous sommes qu’une poignée de nationalistes Algériens qui ne reculeront rien. Je finirais par une magnifique phrase de Rex Demarchais( écrivain Québécois):« Nous avons affaire à des hommes. Nous serions naïfs d’espérer uniquement de l’intelligence et du dévouement. C’était fatal que nous rencontrions aussi l’abjection la sottise. » C’est l’image de ce qui m’arrive parfois sur ce Site

    Merci quand même de votre commentaire qui vous honore au plus haut point dans la défense des opprimées et ceux qui ont l’Algérie dans les tripes

    Ps :J’ai changé de pseudo je m’appelle Mohamad el Maadi a la place de Bilal

    Horizon
    6 juillet 2013 - 21 h 29 min

    @ Anonyme (non vérifié) | 6.
    @ Anonyme (non vérifié) | 6. juillet 2013 – 18:40

    Qu’a t-il dit d’anormal BILAL !!!
    Ce qu’il dit dans son commentaire est juste et beaucoup de gens pense comme lui.
    Ce gars il est indéniable que c’est un PATRIOTE a 100%.
    Cela vous étonne t-il !!!.
    Aimé son pays avec excès n’est pas un mal mais une qualité.
    Arrêter de le dévaluer ce gars par plaisir et gratuitement.

    Salem Alikoum

    Mohamad el Maadi.
    6 juillet 2013 - 18 h 05 min

    [email protected]
    Vous êtes hors

    [email protected]

    Vous êtes hors sujet!!Lamentable et puis je suis un ultra nationalise radicaux et j’emmerde les bonnes âmes » Algerie avant tout » et les haineux crevé de votre haine..

    Anonyme
    6 juillet 2013 - 17 h 40 min

    Voici le contenu de sa
    Voici le contenu de sa réaction

    Par bilal (non vérifié) | 5. juillet 2013 – 21:40

    Nota : Les loyers étant bas, la Casbah se remplit de Maliens, de Nigériens et autres Burkinabès. Ne sont-ils pas chez eux en Afrique ?

    Voulez-vous que disparaisse l’identité Algérienne ? Car c’est cela qui nous pend au nez a force de dire que ce pays appartient a tout le Monde..Soyons sérieux car a cette allure dans 50 ans les Martyrs Algériens seront vu comme le blanc qui a colonisé « l’Afrique  » celle dont vous rêvez vraisemblablement..

    bilal
    6 juillet 2013 - 14 h 35 min

    [email protected]
    Il m’est arrivé

    [email protected]

    Il m’est arrivé parfois d’être d’une virulence extrême vis a vis de vous, mais en regardant d’un plus prés vos commentaires, je vois en vous une qualité et surtout un génie de la pensée. Je m’explique en relisant vos commentaires et en comparant avec les miens, vous dite en deux mots ce que moi-même, j’exprime par dizaine, vous avez ce don de la concision et vous me rappelez Tchekhov nouvelliste Russe qui disait ceci « la concision est sœur du talent »
    Désolé de vous avoir sous-estimez et je vous présente mes excuses pour mes « dérapages  » non pour mon inconsistance plutôt.

    Anonyme
    6 juillet 2013 - 2 h 43 min

    Moi je vois de difference
    Moi je vois de difference entre le putsch Algerien et Agyptien mais je ne suis pas contre, car je n ais rien contre voir l Egypte FINIR au niveau de l Algerie 🙂

    bilal
    6 juillet 2013 - 1 h 24 min

    [email protected]
    Vous avez tout

    [email protected]

    Vous avez tout résumer.

    Damoiselle
    5 juillet 2013 - 21 h 21 min

    bilal (non vérifié) | 5.
    bilal (non vérifié) | 5. juillet 2013 – 17:42

    oui,Bilal vs avez raison Le pragmatisme sans idéal est une folie. Lui aussi devient une idéologie.

    bilal
    5 juillet 2013 - 16 h 42 min

    [email protected]
    L’idée la plus

    [email protected]

    L’idée la plus forte qui doit primer, c’est que l’Algérie ne baissera plus son froc devant quiconque et que le pragmatisme, c’est d’agir en conséquence sans faire dans la dentelle. Moi qui aime profondément l’Algérie j’ai été extrêmement blessé quand l’équipe de Malfrat (CNT) menaça l’Algérie et que le Qatar nous demanda de baisser la tête dans le conflit Syriens. Alors on veut du pragmatisme ? Et bien, c’est la force, l’intimidation, les coups tordus et en parallèle une bonne diplomatie et des réseaux performants. L’Algérie n’est pas l’Europe et les codes occidentaux ne peuvent s’appliquer dans ce pays. Nous sommes algériens et savez-vous ce que cela représente ? On a une histoire, des principes, des traditions Algérienne et non importé par je ne sais quelle idéologie supranationale à laquelle le peuple algérien n’adhère pas Savez-vous que les Américains veulent découpez ce pays en plusieurs entités ? Que les Islamistes veulent livrer ce pays aux chiens ? Alors le pragmatisme, c’est quoi a votre avis ? Ne rien dire ne rien faire et surtout pas d’avoir des idées pour ce pays si grand et riche en matière première et en hommes …Oui on doit redescendre sur terre et regardez la vérité en Face nous somme un peuple pas comme les autres.. L’homme universel, l’uniformisation de la pensée, des structures de réflexion, de la matrice qu’on veut nous imposer est un piège pour mieux nous étouffer voir nous faire disparaître …C’est une question de survie et rien d’autre .

    Mahdi
    5 juillet 2013 - 16 h 13 min

    Triste sort réservé à
    Triste sort réservé à l’Algérie après avoir « surpassé » le même scénario de l’égypte actuellement. En effet, normalement l’Algérie de 2013 devrait être une puissance régionale ! Malheureusement le « clan » est passé par là et après une décennie de mauvaise gestion et de tbaghlisme on se mesure maintenant à l’égypte et à la tunisie alors qu’on avait tout les moyens pour devenir le « qatar hachakoum » de toute la région ! dommage wallah dommage ! c’est comme si le « clan » a été « installé » justement pour ne pas en arriver là !

    Damoiselle
    5 juillet 2013 - 14 h 14 min

    bilal (non vérifié) | 5.
    bilal (non vérifié) | 5. juillet 2013 – 14:25
    en politique, il y a des phénomènes qu´il faut bannir :Les idéologies; puisque a mon avis elle représentent un danger pr la démocratie ,puisque elles sont tte subjectives ! Les idéologies sont de belles théories, mais en politique il vaut mieux avoir les pieds sur Terre que la tête dans les étoires.L’opposé de l’idéologie, c’est le pragmatisme Doctrine selon laquelle n’est vrai que ce qui fonctionne réellement . c’est le fait de chercher ce qu’il y a de mieux et de plus efficace sans esprit partisan contrairements aux ideologies qui sont des idées obseletes et tres enciennes et et qu’elles peuvent oublier que la réalité a changé depuis.

    bilal
    5 juillet 2013 - 13 h 25 min

    Les fascistes, les
    Les fascistes, les extrémistes berbères, les Saoudiens algériens ou afghan, les opposants a la solde d’Israël, les vendus,
    Le régime algérien ne tombera Jamais rêver, c’est possible, on vous matera sans pitié et on va vous pourrir la vie !!

    Vive l’Algerie …À bas fascisme , les traites, vive l’ANP, les patriotes, nationaliste Algeriens …

    bilal
    5 juillet 2013 - 13 h 17 min

    [email protected]
    Et alors il est ou le

    [email protected]

    Et alors il est ou le problème ? La France a colonisé mon pays pendant 130 ans et je me sers dans la caisse a titre de compensation, je ne bosse pas pour l’État Français, je m’en fous et quand a la jeunesse a algérienne de Française, elle soutient son pays en majorité et les autres sont manipulés. Si la jeunesses algériennes avaient bel et bien changé pourquoi aucun groupe se s’est organisé et demande la France de ne plus soutenir l’Algérie ? À part, les blédards qui manifestent devant les consulats et se la joue opposant ? Si la jeunesse algérienne née en France se soulève, on l’a saigneras ne t’ n’inquiète pas, il y a des choses qui t’échappent …

    Damoiselle
    5 juillet 2013 - 7 h 53 min

    00213 (non vérifié) | 4.
    00213 (non vérifié) | 4. juillet 2013 – 21:44
    l´arabie saoudite a vite répliquer en saluant le nouveau président égyptien, pour deux Raisons : contrecarrer le Qatar,le Qatar qui a vu partir en fumée 8 milliards de $ a cause de sa politique étrangere qui a misé sur Morsi et sa confrérie.ce petit pays qui était Sous le joug de l´arabie saoudite et maintenant devenu un adversaire redoutable un casse-gueule pour l´oligachie saoudienne sur la Scene internationale .Le Qatar et l’Arabie saoudite bataillent en coulisses pour contrôler l’opposition syrienne,comme ils le font en Egypte et en Tunisie et la 2eme raison pr protéger ses intérets economiques en Égypte ,l´arabie saoudites a accaparé des rizieres et des terres fertiles en egypte l’achat se fait au détriment des populations locales qui ne sont pas ou peu consultées sur ces achats .l´arabie saoudite et le qatar sont des pays arides et desertique donc ils investissent ailleurs ds l´agicuture . pr reussir il faut diviser pr reigner ,creer la discorde entre salafistes et freros appauvrir ces pays par la fitna et les guerres pr qu´ils vendent leurs terres et leurs richesses . c´est cela l´islam sioniste

    Par Anonymes (non vérifié) | 4. juillet 2013 - 8:22
    4 juillet 2013 - 22 h 30 min

    toutes les vulgaires
    toutes les vulgaires meddahates du régime pourri sont déjà là ! Est ce que c’est nécessaire de réagir quelle tristesse que ce sont des Algériens de papiers.

    Karim
    4 juillet 2013 - 21 h 57 min

    @ bilal (non vérifié) | 4.
    @ bilal (non vérifié) | 4. juillet 2013 – 19:19

    On sent le mensonge dans tout ce que tu avances. Le fait d’être né en France et supporter l’armée algérienne. Quelle machiavélisme ! Le nif … Ah le nif cette fierté mal placée qui fait des ravages dans les états-majors. Tout est faux mais saches que la manipulation du passé ne marchera pas dans le futur, parce que la jeunesse de maintenant, en particulier celle qui est née en France, n’est pas manipulable à souhait. Jamais au grand jamais ! Elle est très mur politiquement beaucoup plus que tu ne le penses.

    00213
    4 juillet 2013 - 20 h 44 min

    Morsi est déchu.
    Qui se

    Morsi est déchu.
    Qui se réjouit en premier ?
    L’Arabie saoudite et les Émirats, qui sont prêts à apporter un soutien inconditionnel au nouveau régime.
    Encore donc la guéguerre avec le Qatar, et peut être même une manœuvre orchestrée à partir de Riyad.
    .
    Au même moment :
    Al Thani est remplacé par son fils.
    Qaradawi est éjecté.
    Erdogan vacille dangereusement.
    Le N°1 des Frères Musulmans est arrêté.
    Les piliers de l’armée tunisienne font défection.
    Ahmed Al Assir est neutralisé.
    Le ministre libyen de la Défense est limogé.
    Le chef terroriste Abou Qatada est transféré en Jordanie après une décennie de négociations avec l’Angleterre.
    .
    Et donc tous ces événements se passent quasi-simultanément par hasard ?
    Je sais pas ce que nous mijote encore Netanyahu&Co, mais cela ne sent vraiment pas bon…

    TARIK - BAB EL OUED -
    4 juillet 2013 - 20 h 36 min

    ALERTE INFO….!!!!
    L’ARMÉE

    ALERTE INFO….!!!!

    L’ARMÉE ÉGYPTIENNE VIENT D’ARRÊTER UN DÉNOMMÉ « ZITOUNI » TOLIER DE PROFESSION ET ORIGINAIRE DU CAIRE.
    QUELLE RESSEMBLANCE ….!!!

    issam
    4 juillet 2013 - 19 h 49 min

    Il fallait laisser le FIS
    Il fallait laisser le FIS diriger l’algérie ,cela aurait montrer au monde leur incompétence politique et du coup les algériens auraient compris leur inutilité à gérer le pays .Pourquoi ont-ils gagnés les élections ,parce qu’il y avait de la corruption et de la misére ?

    Personne au monde ne ME convaincra qu’ils étaient entièrement responsable de la guerre civile.Allez vous faire F…..

    Quand on est démocrate on acceptent le résultats des urnes .

    syriano
    4 juillet 2013 - 18 h 58 min

    La différence majeur qui
    La différence majeur qui existe entre ces deux evenements et qui fait que cela n’a plus rien avoir,c’est que l’armée egyptienne depuis les accords de camp de David(une honte pour cette nation)l’armée egyptienne est fiancé par washinghton.
    « Après les accords de Camp David, elle reçoit un important soutien militaire de la part des États-Unis qui en fait le 2e bénéficiaire mondial jusqu’aux années 2000 avec 38 milliards de dollars américains de 1978 à 2000 et 10 milliards entre 2002 et 2008 ».(d’apres wikipedia).
    De plus pour cette nouvelle année 2013 elle vient de recevoir plus de 1.3 milliards de dollars(source le monde)
    Il y a donc une ingérence flagrante et l’armée egyptienne est loin d’etre,dans ce cas,un allié du peuple.
    L’armée egyptienne est au service de washington
    L’armée algérienne est au service du peuple,elle est patriote,prète a défendre la nation contre toute ingérence.
    L’armée algérienne n’est pas financé et entrainé par une nation etrangere,l’armée algérienne se nourrit du sous sol des matieres premiere algérienne.
    La difference est énorme.

    Damoiselle
    4 juillet 2013 - 18 h 48 min

    Selon le quotidien londonien,
    Selon le quotidien londonien, Financial Times, le renversement de Mohammad Morsi a porté un coup mortel au Qatar qui avait misé, dans sa politique étrangère, sur la Confrérie des Frères musulmans.8 milliards de dollars de Qatar partis en fumée! a cause de la chute de Morsi .

    bilal
    4 juillet 2013 - 18 h 19 min

    Cela va finir en bain de sang
    Cela va finir en bain de sang dans ce pays, les islamistes veulent découdre avec l’armée Égyptienne et le téléphone ne dois pas arrêtez de sonner à Alger … Ça y est, on est reconnu, on joue dans la cour des grands et les leçons, c’est nous qui allons les donner et personne d’autre … Je suis heureux tout les médias parle de l’Algérie comme des experts en la question.Mon dieu avec toutes les vacheries et dégueulasserie qu’on a reçu ,on peut bomber le torse ,je suis fier aujourd’hui et hier je n’ai pas dormi ,c’est un moment historique et l’histoire reconnait les grands hommes et nous en faisons partie à ce jour…Des nuits ,des mois ,des années et nous avons tenu bon.. C’est parti l’Algérie a devancé tout le monde et personne, je dis personne ne nous arrêteras, c’est fini, on est devenue un gros morceau. Plus rien ne se feras sans nous dans ce monde. On m’a souvent pris pour un cinglé, mais moi, j’y ai cru à ce pays sans y être né, car je savais pertinemment que les Algériens sont comme moi, le Nif, on l’a . On m’a menacé, car je soutenais mon pays et l’armée algérienne, mais j’étais prêt à défourailler pour le défendre même en France et je le suis encore …

    halimo
    4 juillet 2013 - 17 h 57 min

    le fis les fossoyeurs de la
    le fis les fossoyeurs de la démocratie,les genereaux les vrais democrates quel paradoxe!!!!!!!!!!!

    Karim
    4 juillet 2013 - 17 h 40 min

    La question lancinante est
    La question lancinante est quand-est-ce qu’on va arrêter de bricoler et de détricoter la société algérienne pour laisser le peuple souverain décider de qui sera à la tête de l’état. Tous les scrutins populaires des dernières années ont été manipulés par les services. C’est n’est pas un secret aujourd’hui c’est une vérité admise publiquement. Alors quand est-ce que le peuple sera souverain et décidera qui va le présider ? C’est ça la vraie question. L’Algérie a besoin de faire ses expériences pour pouvoir avancer dans le futur. Elle a besoin qu’on lui fasse confiance.

    TBK
    4 juillet 2013 - 17 h 06 min

    Un coup d’état est et reste
    Un coup d’état est et reste un coup d’état. Personne a ce jour n’a jamais mandaté les auteurs du coup d’état pour en faire un sous les ordres de leurs commanditaires francais eux-même esclaves des faux-juifs khazar que sont les Rothschild. Les premiers « fossoyeurs » de la « démocratie » ont été ces gens-la, alors ou se trouve le « patriotisme » de ces gens-la, quand on observe les conséquences effroyables de ce coup d’état sur le « peuple » et l’Algérie, parlez-en monsieur au lieu de vendre du vent!

    Anonyme
    4 juillet 2013 - 16 h 08 min

    «MOKRI la MOQUERIE». Silence
    «MOKRI la MOQUERIE». Silence Radio~du côté de cet imbécile de Mokri et ses Acolytes, Alors! il y a à peine deux semaines,en sortant de l’Abassade Us à Alger..il se voyait déjà en haut de la fiche?, en Bombant le torse~ce sinistre agent de la Cia/mossad, a osé! salir le noble sol d’Algerie pays du Million et demi de Chouhada Algeriens (paix en leur âmes), en invitants tout les déchets de l’humanité Chez nous. Bref, j’arrête lá..parce que j’ai mal au coeur, et j’ai pas envie? pour ne pas me rabaisser au niveau de ce Rat d’egout de Mokri et ses acolytes, et d’autres résidus du fis, et les lâches opposants pseudo democrates

    Horizon
    4 juillet 2013 - 15 h 02 min

    @ KARIM BOUALI
    Ce

    @ KARIM BOUALI

    Ce rapprochement est mal venu.

    MOHAMED ZOUGA DZ
    4 juillet 2013 - 14 h 34 min

    Bonjour a tous.
    Une seule

    Bonjour a tous.
    Une seule ligne aurait suffit comme resumé de ton article :
    dans les pays arriérés et surtout arabes, c’est tout le temps l’armée qui a un peuple et pas le contraire et elle le traitent comme elle veux, elle pourras decidé quand il a besoin d’une dose de liberté et quand il lui faut une dictature. pauvre nous peuples tres arriérés. il ya toujours dans nos pays 2 pouvoirs, celui des militaires qui est au dessus des lois et au dessus des constitutions et au dessus des elections et du choix populaire et un deuxieme pouvoir executif qui issues d’elections ou de designations et il est soit subordonné au premier pouvoir, soit de la volenté populaire mais lui il est subordonées aux lois et regles constitutionnelles et sa survie est toujours entre les mains du premier pouvoir militaire. en algerie en 1992 c’etait le GENERAL Nezzar qui demandaita Chadli deu FLN de demissioner, en 2013 c’est le GENERAL Sissi qui demandait a Morsi islamiste de demissioner et dans les 2 cas c’est pour sauver la republique de quoi : de SON CHOIX DÉMOCRATIQUE.
    Je propose pour les pays arabes que nos armées deviennet des parties politiques et comme ca nous voteront directement pour des generaux pour nous gouverner peut etre de cette facons ou moins nous aurons un mot a dire sur la gestion de nos pays.

    l’ironie de l’histoire : 1992 les salafists du Fis vaiqueurs d’election sont chassés du pouvoir et les freres musulmans de Hamas ont applaudi le coups d’etat et joint le gouvernemnt, en 1993 c’est le contraire en egypte les freres m. out et les salafistes pro gouvernemnt.
    une autre chose le front du salut algerien de 1992 etait opposé a l’armée mais en egypte en 1993, le front du Salut Egyptien est celui qui est avec l’armée pour arreter la democratie.
    en plus que les memes pays qui ont applaudi la chute d’un president dictateur Moubarak en 2011, aplaudissent en 2013 la chute d’un president élu Morsi (Le qatar, les emirates, l’arabie saoudite, le soudan et toutes les puissances occidentales..)

    Et a la fin, que les gens et le peuple egyptien ne rentre pas en gerre les uns contre les autres et que prevaudra un jour la raison et bon sens su les extremistes de tous bord. inchallah.

    Anonyme
    4 juillet 2013 - 14 h 34 min

    l’Algérie , octobre 1988 (le
    l’Algérie , octobre 1988 (le printemps démocratique algérien) ,la suite une stratégie contre insurrection .Tunisie 2011 (le printemps arabe ) .la suite l’effet de domino . après une stratégie contre insurrection . l’Égypte 2013 cout d’état contre morsi . remarque : nous les algériens en donne des nom pour les voitures hachara dabana ,les occidentaux donne des appellations aussi printemps démocratique algérien,le printemps arabe .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.