Barroso : «L’UE veut des liens encore plus étroits avec l’Algérie»

L'Union européenne (UE) souhaite avoir des liens «encore plus étroits» avec l'Algérie dans les domaines politique et économique, a indiqué, aujourd’hui samedi, à Alger, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui a entamé une visite de deux jours en Algérie.«Nous sommes très intéressés d'avoir des rapports encore plus étroits (avec l'Algérie). Ma visite a pour objectif le renforcement des rapports dans le domaine du dialogue politique et la coopération économique», a déclaré M. Barroso à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene où il a été accueilli par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Le président de la Commission européenne a affirmé également que sa visite en Algérie permettra de passer en revue, avec les responsables algériens, les «relations importantes» qui existent entre les deux parties et pour aborder des questions d'intérêt régional et international. «Nous allons discuter avec M. Sellal et des membres du gouvernement algérien tous les rapports importants entre l'Algérie et l'Union européenne» a indiqué le responsable européen qui a émis le vœu de voir sa visite en Algérie contribuer à renforcer la coopération bilatérale. M. Barroso a, par ailleurs, mis en avant la place et le rôle de l'Algérie à l'échelle du continent africain. Au cours de son séjour à Alger, le président de la Commission européenne sera notamment reçu par M. Sellal et le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci. Les questions d'intérêt commun concernant les relations bilatérales ainsi que les questions régionales seront abordées lors d'entretiens élargis aux membres des délégations des deux parties. Outre une conférence de presse qui sera animée dimanche, le programme de la visite du président de la Commission européenne prévoit des rencontres avec les présidents des deux chambres du Parlement algérien. L'UE a été classée premier partenaire commercial de l'Algérie en 2012 avec près de 64 milliards de dollars, soit plus de la moitié des échanges commerciaux globaux de l'Algérie, qui ont dépassé les 120 milliards de dollars, selon les Douanes algériennes. Les importations algériennes de l'UE ont atteint 23,86 milliards de dollars en 2012, soit près de 51% des importations globales du pays, alors que les exportations algériennes vers ces pays étaient de 40,13 milliards de dollars, représentant 54,2% des exportations globales du pays.
R. N.
 

Comment (8)

    doudoune moncler
    11 octobre 2013 - 21 h 31 min

    Les électeurs allemands ne
    Les électeurs allemands ne sont pas très d’accord avec ce que vous dites, d’où la raclée qu’ils ont infligé au SPD de Schröder en 2003 malgré un engouement pas très franc à l’égard de Mme Merkel. Ils sont d’ailleurs suffisamment intelligents pour comprendre que les réformes de Schröder n’ont aucun rapport avec les performances relativement bonnes de l’Allemagne aujourd’hui qui ne sont dues qu’à un positionnement de marché orienté sur des produits haut de gamme qui par définition ne souffrent pas les effets de la crise économique. Mais ils sont aussi assez perspicaces pour comprendre le rapport entre ces réformes-là et le creusement incroyable des inégalités dans un pays où elles étaient traditionnellement peu élevées.
    doudoune moncler http://www.stae.fr/




    0



    0
    Horizon
    7 juillet 2013 - 11 h 11 min

    Abdemalek Sellal et José
    Abdemalek Sellal et José Manuel Barroso.
    C’est deux la sont a surveiller de très très prés .
    Salem Alikoum

    Il ne m’inspire pas du tous confiance.
    Le temps a qui donnera t-il raison.
    Les preuves vont être aux su et aux vu de tous incessamment sous peux .
    Des signes ont déjà donner un aperçu de Sellal qui ont trahis ces intentions cacher premier ministre Algérien.
    La loi 49/51 Abdelmalek Sellal voulait l’abroger en faveur des pays étrangers occidentaux notamment Européen ce qui est l’équivalent a offrir la colonisation économique de notre pays.
    Actuellement cela est a la mode , nous découvrons la vrai face des hommes d’états , leur niveau de corruptibilité , et le vert cacher dans la pomme depuis belle lurette.
    Seul l’armée peux réellement veiller au grain a la grande patrie Algérie.

    Monsieur SELLAL il est préférable d’avoir un petit chez sois que un grand chez les autres.
    Salem Alikoum




    0



    0
    Horizon
    7 juillet 2013 - 10 h 52 min

    @ BK etKARIM
    Missile bien

    @ BK etKARIM

    Missile bien envoyer .
    Cible droit dans le PIF du blérot morue dessalé .




    0



    0
    S.S.A
    7 juillet 2013 - 10 h 26 min

    Salam Alikoum,
    A h2 so4 (non

    Salam Alikoum,

    A h2 so4 (non vérifié) | 7. juillet 2013 – 10:05

    La messe est dite, ils ont presque tout acheté, ils sont forts les Juifs en commerce internationale…Clin d’oeil.
    Merci pour ce lien.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    h2 so4
    7 juillet 2013 - 9 h 05 min

    otherwise
    otherwise explained.

    http://www.youtube.com/watch?v=FwmUUhsfKuc




    0



    0
    S.S.A
    7 juillet 2013 - 1 h 37 min

    Salam Alikoum,
    Oui, ben, lui

    Salam Alikoum,

    Oui, ben, lui le baroso, tout ce qu’il veut c’est être ban ki moon à la place de ban ki moon. Qu’il aille s’occuper de son pays(portugal), avant de faire l’avocat de l’UE.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    karim hdt
    7 juillet 2013 - 0 h 39 min

    ceste a l UE de faire
    ceste a l UE de faire confiances au algérien et faire relancer un dialogue sérieux concernant la région et les difficulté des Maghreb et instabilité de la sahel les tradition de l économie sont inchangé pour Algérie servilement la fiabilité qui compte




    0



    0
    bk
    6 juillet 2013 - 23 h 42 min

    Ou était l’ue il ya 13 ans
    Ou était l’ue il ya 13 ans quand l’Algerie nager dans sa crise et le bain de sang qui coulé de partout plus l’embargot des armes que cet ue nous a infligé ou parceque maintenant on est devenu la première puissance arabe et africaine.ils veulent des liens plus étroits alors qu’ils sont entrain de faire les mains et les pieds pour faire tomber l’algerie dans une nouvelle crise pire que celle des années 90 qu’ils aillent chercher des liens plus étroits ailleurs or soyons sûr si la syrie tombe on les prochains et on sait qui est derière l’europe qu’ils cessent de nous prendre pour des cons.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.