Ils ne gouverneront pas

Par Kamel Moulfi – Arrivés au pouvoir en Egypte par la grâce d’une pseudo-démocratie que les pays occidentaux ont imposée, et évincés, un an après, par l’institution militaire appuyée sur la volonté du peuple, les Frères musulmans – par la voix de leur numéro 2, Khairat Al-Chater, avant son arrestation vendredi au Caire – ont appelé à la violence contre les opposants à Morsi, autrement dit contre la population qui l’a rejeté et l’armée qui l’a destitué. Tout indique que le scénario algérien se confirme malheureusement pour l’Egypte. Comme en Algérie, le terrorisme a déjà commencé par quelques actions qui sont presque passées inaperçues. Des islamistes ont assassiné, samedi, par balles un prêtre copte à El Arich, dans le nord du Sinaï, une ville qui est le théâtre d'affrontements violents entre l'armée et les partisans de Morsi. La veille, des hélicoptères de l’armée ont tiré des roquettes sur deux cibles dans les environs de cette ville, peu après l'attaque perpétrée vendredi au lance-grenade par des terroristes contre des postes de contrôle militaires dans la zone de l'aéroport. Comme en Algérie, des arrestations «préventives» ont été opérées et de grandes quantités d'armes saisies dans les locaux des islamistes. Des chaînes de télévision qui servent de relais à leurs appels à la haine ont été fermées. Un groupe islamiste, les Partisans de la charia, a déclaré sur son site internet que la destitution de Morsi par l’armée constituait une «déclaration de guerre contre l'islam». Il prône la violence pour imposer un régime théocratique. Ce groupe a annoncé qu'il collectait des armes et formait ses membres pour l'action armée. Cela rappelle exactement ce qui s’est passé en Algérie : le conditionnement et la fanatisation des éléments les plus vulnérables de la société «mobilisés» pour défendre l’islam contre les «tyrans» et les «apostats» ; les armes acheminées à travers un trafic facilité par les complicités extérieures et l’action criminelle pour «punir» la population et les institutions, particulièrement les forces de sécurité, accusées d’être «contre l’islam». On le sait, c’est peine perdue. Rien ne peut aller contre la volonté populaire alliée à la détermination de l’armée. L’exemple algérien l’a prouvé. En Egypte comme en Algérie, les intégristes ne gouverneront pas.
K. M.

Comment (4)

    AL
    7 juillet 2013 - 13 h 37 min

    quand le peuple est calme
    quand le peuple est calme comment faire rentrer le mouvement et quand le peuple est en mouvement comment faire rentrer la calme (proverbe chinois )
    il faut rendre hommage à ce valeureux peuple d’Egypte qui sait ce qu’il veut et comment l’obtenir et une armée qui a rectifié le tir en limitant la casse au maximum, déterminant sa mission ultime par rapport au peuple et non selon une quelconque argutie juridique car il s’agit de la l’intégrité et du devenir d’une Nation, de la liberté et du choix d’une peuple devant être soumise à une quelconque commission d’une assemblée quelconque !




    0



    0
    Antisioniste
    7 juillet 2013 - 11 h 17 min

    Se qui a favorisé l’émergence
    Se qui a favorisé l’émergence de cet vermine islamiste et non pas musulmane est justement comme l’a fait remarquer Anonyme l’absence ou le laxisme des savants et imams de cet oumma musulmane, au point qu’un kardawi et consort se sont ériger comme seul porte parole non seulement de cet oumma mais de l’Islam se qui est doublement grave. Je crois qu’il est temps et même très urgent que les sage de cette oumma sorte de leur silence et mettent une fin définitive à se genre d’énergumènes avec leur idéologie fasciste qui n’a de l’islam que le nom.




    0



    0
    S.S.A
    7 juillet 2013 - 9 h 59 min

    Salam Alikoum,
    C’est bien

    Salam Alikoum,

    C’est bien connu, l’Histoire se répète toujours, prenez les mêmes ingrédients, les mêmes épices poivrés ou salées et vous concocterez le même plat de Résistance.
    Mais résistance à quoi, à la volonté populaire, résistance aux Mourtads, aux tawaghits?
    Mais ce sont eux les premiers Mourtads de la religion en tentant de prendre Allah(SWT) en otage en Lui mettant un pistolet sur la tempe(Starfillah-ils peuvent toujours courir, Allah(SWT) est au dessus de tout), et en menaçant le peuple de ne pas savoir choisir.
    Le peuple Égyptien, à l’instar du peuple Algérien, avec toutes ses qualités et ses défauts n’est-il pas assez mur pour savoir où sont ses intérêts, n’a t-il que comme seule alternative le projet politique des F.M vu à travers le prisme de leur religion fachisante(Hacha, je ne parle pas de notre Noble Religion l’Islam) qui consisterait à dire « Ou nous, ou le Chaos ». Et si vous leur répondiez, « ni vous, ni le chaos ».

    De la manipulation mentale à outrance au point de violer la conscience des gens en faisant appel au plus profond de leurs âmes en la leur vrillant par chignole islamo-faschisante, c’est vrai, Mr Moulfi, vous avez raison, ils ne peuvent atteindre que les plus vulnérables et les ignorants de la religion et ils en profitent de manière attentatoire et ostentatoire..

    Reprise de vos dires :
    « Un groupe islamiste, les Partisans de la charia, a déclaré sur son site internet que la destitution de Morsi par l’armée constituait une «déclaration de guerre contre l’islam». Il prône la violence pour imposer un régime théocratique.

    Ne viennent-ils pas de déclarer la guerre au peuple par cette rhétorique moyen-ageuse, y a t-il des soi disant musulmans qui seraient plus partisans de la Charia que d’autres, c’est quoi ce délire de canabisoïnomane, ils nous la refont à l’Algérienne, Mon Père m’a mis une Baffe alors je tue mon Père.
    Je trouve que ces Frères Mitrailleurs sont mieux lotis que leurs clones Algériens car ils ont exercé au niveau des hautes instances du pays(1 an certes, pas beaucoup, mais pour le petit peuple qui ne voit rien venir 1 jour c’est beaucoup) et rien n’a changé concrètement pour le peuple.

    Un ancien égorgeur de Louxor(touristes en 1997) est devenue Gouverneur alors que sa Légitime place au mieux est derrière les barreaux ou au pire en haut d’une potence. C’est ça les Partisans de la Charia, je n’ai jamais entendu ou lu que notre Prophète Muhammed(ASS) a dit qu’il fallait tuer ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui, il a simplement dit qu’il ne ferait pas partie de la communauté celui qui ne partagerait pas son pont de Vue s’il continuait ainsi en lui laissant la porte ouverte au repentir « Fa Mèene Rachana Fala Samina ».

    En admettant même qu’ils aient raison ces Frères Mitrailleurs à tout va, ce qui est loin d être le cas, ils ne sont pas aptes à gouverner si à la moindre contrariété on insulte, on frappe et on mitraille ; que veulent-ils? Finir les 2/3 du peuple et s’intéresser qu’au tiers restant, en l’occurrence uniquement eux.
    Les forces de sécurité Égyptienne, tous corps confondus, devraient s’inspirer de la Méthode Algérienne en matière de lutte contre le terrorisme-tout le monde l’admets, même nos ennemis qui y ont gouté), se former en matière de manipulation, de contre manipulation, de renseignements et d’anti-renseignement, d’information et de désinformation, en contre terrorisme, ce n’est qu’a ce summum de l’effort qu’ils pourront vaincre.

    Je leur fais confiance pour combattre leurs islamo-faschisant, et les terrasser, c’est une bonne Police Intérieure, l’Armée Égyptienne mais c’est tout.
    Face à un ennemi extérieur, elle n’a aucun poids et c’est bien dommage.

    COMBATTEZ COMBATTEZ Combattez-les car eux ils vont pas se gêner.

    Vive le Vrai Peuple Égyptien Libre et Indépendant.

    Tahyia Djazayirouna.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    Anonyme
    7 juillet 2013 - 9 h 41 min

    Les saouds tribu qui pratique
    Les saouds tribu qui pratique la peine de mort en coupant au sabre la tête des condamnés dirigent les principaux lieu saint de l’Islam,après on s’étonne que le monde musulman soit malade. Les US et l’Europe championne du monde des droits de l’homme surtout pour les pays qui ne leurs cire pas les rangers n’ont jamais condamnés cette pratique barbare qui date du moyen age du moment que le pétrole coule a flot et qu’il profite uniquement a l’Occident. Les miettes laissé aux gueux doit uniquement servir a les tirer vers le bas et a jouer avec leurs pires instincts. Aujourd’hui n’importe quel imbécile se laissant pousser la barbe et raser la moustache passe pour imam voir pour un érudit,il serait plus que temps que les principaux imams de chaque pays musulmans se réunissent et fassent le ménage pour se débarrasser de toutes ces brebis galeuse qui nous pourrissent la vie.(ils attendent quoi? que tous les musulmans s’étripe entre eux)




    0



    0

Les commentaires sont fermés.