Farouk Ksentini : «La corruption ne cesse de gangrener le pays»

La problématique de la corruption qui «gangrène» le pays constitue l’essentiel du rapport 2012 de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme (CNCPPDH), remis au président Bouteflika, en janvier dernier, par son président Me Farouk Ksentini. Evoquant l’ampleur qu’à prise ce phénomène notamment durant les dernières années, la commission n’est pas allée avec le dos de la cuillère pour brosser, à ce sujet, un tableau des plus noir. Tout en tirant la sonnette d’alarme, la commission de Farouk Ksentini ne manque pas de mettre en garde contre ce fléau qui, relève-t-elle, «ne cesse de gangrener le pays». La gravité de la situation est, selon la commission, telle que la corruption qui «se banalise et l’impunité aidant, risque d’entraver toute démarche destinée à atteindre les objectifs socio-économiques». Posture peut-être inhabituelle de la part de la commission, celle-ci va indirectement jusqu’à douter des mesures prises jusque-là par les hautes autorités du pays dans le cadre de la lutte contre le phénomène. «Si les hautes autorités nationales n’entreprennent pas des actions profondes et continues d’éradication de ce fléau, pour le moins dévastateur et devant toucher l’ensemble des secteurs, notamment ceux créateurs de richesses et les plus hautes sphères de la hiérarchie de l’Etat», la situation, sous-tend-elle, risque de devenir irréparable. Pour cette commission consultative, il devient urgent d’engager «une lutte effective et durable contre ce mal et les scandales qu’il génère», recommandant d’associer dans cette lutte «l’ensemble des acteurs institutionnels et non institutionnels, les médias et la population». Cependant, estime-t-elle, rien ne pourrait se faire sans que les autorités permettent «au pouvoir judiciaire d’exercer pleinement, sereinement et de manière indépendante l’ensemble de ses prérogatives légales». «L’ascension sociale extraordinaire de certains groupes sociaux, provoquée par les énormes recettes engrangées du pétrole» n’a, également, pas échappé à la commission de Ksentini qui dénonce un enrichissement illicite de ces personnes. «Cette ascension fulgurante a occasionné des disparités entre les strates de la société. Une minorité riche de façon ostentatoire et une bonne majorité vivant dans le besoin, voire pour certains dans la pauvreté», lit-on encore à ce propos, dans le rapport de la commission.
Amine Sadek
 

Comment (10)

    Nasser
    10 juillet 2013 - 20 h 05 min

    NOUS RECOMMANDONS un
    NOUS RECOMMANDONS un excellent article à ce sujet que vient de reprendre le site « Echos de Sidi belabbes » intitulé  » PROBLEMATIQUE ET DILEMME DE LA RENTE ET DE LA COMPÉTENCE » de notre ami DJERRAD.A
    .

    http://echosdesidibelabbes.info/?p=8943

    AP devrait le reprendre aussi car il est d’actualité.




    0



    0
    Degdougue
    9 juillet 2013 - 20 h 35 min

    Aya barka,saahe?
    Aya barka,saahe?




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    8 juillet 2013 - 21 h 16 min

    Farouk Ksentini ? C’est sûr
    Farouk Ksentini ? C’est sûr qu’en regardant » ta gueule à corruption » cela ne cessera jamais !! Lui-même le Fumier du barreau des droits de l’homme, l’homme qui a défendu les assassins de femme et d’enfants!! . Vous n’allez pas me censurez ou alors c’est votre copain ou quoi ? !!




    0



    0
    abdelkader wahrani
    8 juillet 2013 - 20 h 27 min

    Farouk Ksentini ya hesrah…
    Farouk Ksentini ya hesrah… yakoul maahoum. il mange avec le loup et il pleure avec le bercger. (yakoul maa Dib wa yabki maa Rayi.




    0



    0
    Anonyme
    8 juillet 2013 - 14 h 53 min

    le proppos de cette meddaha
    le proppos de cette meddaha de Syrie, évidement je ne les lis pas, mais juste de les regarder t’as envie de dégueuler. On dirait un mec de l’UGTA qui vient faire un sacrilège en s’amusant à te parler de la grève une dame de l’UNFA qui vient te parler des droits des femmes. ceux qui connaissent ces gens, m’ont très bien compris.




    0



    0
    salim
    8 juillet 2013 - 14 h 37 min

    Faites quelque chose contre
    Faites quelque chose contre ces fléaux, la corruption et la drogue.
    Vous savez ou est le mal et vous ne faites rien. Et c’est ce mal qui va finir par vous emporter.
    Et je vous le dis en toute honnêteté nul ne va vous regretter car vous n’avez rien fait.

    On voit juste des promesse mais pas d’actes sur le terrain.




    0



    0
    Mahdi
    8 juillet 2013 - 1 h 12 min

    des gens comme ce bonhomme là
    des gens comme ce bonhomme là n’ont pas encore compris que eux aussi on en veut plus ! qu’il soit défenseur des droits de l’homme ou de chiens errants cela ne changera rien à nos convictions ! déjà l’histoire de la création de son association, avec son sigle aussi long que ses discours à la con, reste toujours une tâche noire ! Le type est activé comme une imprimante en veille : elle imprime la page qu’on veut imprimer ! DEGAGE vieux rak samate sayi




    0



    0
    AL
    7 juillet 2013 - 23 h 12 min

    Cependant, estime-t-elle,
    Cependant, estime-t-elle, rien ne pourrait se faire sans que les  »autorités  » permettent ….«au pouvoir  »….judiciaire  »d’exercer  »pleinement, sereinement et de manière indépendante l’ensemble de ses prérogatives légales ?t
    la paradoxe est là : les autorités son supérieures au pouvoir… selon cette commission facultative ,pardon consultative …




    0



    0
    syriano
    7 juillet 2013 - 22 h 22 min

    Effectivement il n’a pas tord
    Effectivement il n’a pas tord mais cela ne m’étonnerait pas pas que Ksentini soit également impliquer.
    Cette Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme ne me dit rien qui vaille
    Il serait bon de la passé au peigne fin cette commission qui me semble impliquer dans un réseau mafieux international.(J’ai déja vu son nom dans des dossiers assez obscur)
    Une enquete devrait etre faite sur cette commission.




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    7 juillet 2013 - 19 h 57 min

    COMMENT FAIRE DU FEU ?
    LE FEU

    COMMENT FAIRE DU FEU ?

    LE FEU EST GÉNÉRALEMENT LE FRUIT D’UNE OU PLUSIEURS ÉTINCELLES.ALORS ;C’EST QUOI LES ÉTINCELLES?
    1- LE MÉPRIS
    2- LE MENSONGE
    3- L’IMPUNITÉ
    4- LE VOL
    5- LA CORRUPTION
    6- L’INJUSTICE
    7- LA PAUVRETÉ
    8- L’ABUS DE POUVOIR
    9- LE FRAUDE
    ………………………………ETC.
    POURQUOI ? QUI-ÊTES VOUS? QU’ES QU’ONT A FAIT ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.